FAUSSES PISTES (Bruno Duhamel)

On en parlait dans le sujet consacré à Jamais, Bruno Duhamel travaille sur un western intitulé Fausses pistes.

Et voilà, il est annoncé :

image

Il s’appelle Jake Johnson. C’est une légende de l’Ouest… Au chômage.
Depuis 15 ans, Frank incarne le célèbre Marshal dans le spectacle quotidien de la ville de Woodstone. Il est obstiné, colérique, et totalement possédé par son personnage. Un peu trop, de l’avis du psychiatre, depuis que Frank a dégainé sur un touriste. Officiellement jugé « trop vieux » pour le rôle, Frank perd tout. Son seul horizon : un voyage organisé dans l’Ouest, offert par ses collègues. Pour tout bagage, sa prime de départ, et un authentique Colt simple action, modèle 1880. Et au fond de son âme, une légende à réécrire.

Parution le 02 Juin 2021
Prix France : 15,90 €
80 pages
ISBN 978-2-81897-876-4
C.Hachette : 55 7973 6

Recherches de composition pour la couverture :

image

Un crayonné :

image

Quelques extraits :

image

Jim

je l’ai travaillé aujourd’hui.

J’ai hâte et je suis curieux, il sort de sa zone de confort.

Je suis curieux également. A suivre!

Dans quel sens?

J’en suis pas si sûr : de ce que je vois (et ça n’en montre qu’une petite partie), je crois retrouver plusieurs thèmes : le vieux décalé par rapport à son monde, la tyrannie de l’image et de l’insertion sociale, les grands espaces…

Jim

Oui c’est pour ça que je posais la question parce que pour ce que j’en vois ici ça me saute pas aux yeux non plus.
Mais comme Kab l’a travaillé, il en a certainement vu plus ou eu plus de détails

Il passe de la Normandie au Grand Ouest américain. C’est pas rien quand même. J’en connais qui ne passent même pas la frontière bretonne.

Déjà c’est un western et Duhamel n’en a jamais fait et un western ça a certains code.

En dehors de certaines thématique, comme le vieux décalé (même si c’est pas le cas Nouveauxcontact) et les grands espaces qui sont plus un endroit qu’une thématique, le reste semble nouveau.

La tyrannie de l’image tu veux dire dans quel sens ? Image paraitre ou écran ?

Après je l’ai bossé, mais pas lu.

Ce qui reste à voir.

Justement, je le sens bien d’humeur à les tordre, ces codes.

L’espace (et la nature), c’est le thème central du Voyage d’Abel (qui ne cherche qu’à partir), de Jamais (où la vieille ne cherche qu’à rester). Et ça a son importance dans Nouveau Contact.

Écran.
Quand je vois ça :

je pense aussitôt à Nouveau Contact.

Jim

1 J'aime

Comme Jim.
Et c’était déjà en partie ça aussi dans Le Retour.
Après ça me va très bien qu’il ne sorte pas de sa zone de confort

Que j’ai toujours pas lu, tiens.

Jim

Et si dans Contact le décalé n’est pas vieux, il n’est pas jeune jeune non plus, il est bien présent

Pas encore lu comme Jim.

Ah mais les deux me vont. J’ai hâte, j’en ai pris plein, je suis joie bonheur.

Je me demande si ça c’est pas pour l’intro et qu’après on passe sur du western d’époque.

Je pense pas. Je crois sentir l’odeur d’un récit où se téléscopent la légende fantasmée et la réalité décevante. Mais je suis bien curieux, en tout cas.

Jim

Pareil

Barney tu peux penser, sois fort :wink:

1 J'aime