GODZILLA 2 : ROI DES MONSTRES (Michael Dougherty)

(Le Doc) #1

Après Godzilla de Gareth Edwards en 2014 et le futur Kong : Skull Island de Jordan Vogt-Roberts (qui sortira en France le 8 mars 2017), le troisième long métrage de l’univers partagé des monstres de Legendary Pictures, connu sous la bannière Monsterverse, sera Godzilla : King of The Monsters.

Après le succès de Rogue One : A Star Wars Story, Gareth Edwards s’éloigne un temps des blockbusters pour poursuivre ses propres projets et cède le fauteuil de réalisateur à Michael Dougherty, qui co-signe également le scénario.

Michael Dougherty s’est fait connaître pour son travail sur les adaptations de comics chapeautées par Bryan Singer : il a co-écrit X-Men 2 et Superman Returns et il a participé à l’élaboration de l’histoire de X-Men Apocalypse.

En tant que réalisateur, on lui doit les films d’horreur Trick 'r Treat (l’une des premières productions Legendary, un succès en vidéo) et Krampus.

La sortie française de Godzilla : King of The Monsters a été fixée au 29 mars 2019…avant un nouveau choc des titans entre Godzilla et King Kong prévu pour 2020 (plus de 50 ans après King Kong contre Godzilla de Ishirô Honda) !

(Le Doc) #2

Millie Bobby Brown (qui joue Eleven dans la série Stranger Things) est la première actrice à rejoindre la distribution de Godzilla : King of Monsters.

http://www.cine-sanctuary.com/public/sanctuary/img/acteurs_2/acteurs2.1/MV5BMzA3Nzk3MTUwOV5BMl5BanBnXkFtZTgwNDAyNzAzMDI.V1_UY317_CR170214317_AL.jpg

(Le Doc) #3

Kyle Chandler (Friday Night Lights, Bloodline…) a rejoint la distribution. Il sera le père du personnage joué par Millie Bobby Brown.

http://www.cine-sanctuary.com/public/sanctuary/img/acteurs_3/acteurs3.1/MV5BNTM5NDM4ODg3MV5BMl5BanBnXkFtZTcwNTA3MTk3Mw.V1_UY317_CR00214317_AL.jpg

(Le Doc) #4

Et Vera Farmiga (Conjuring, Bates Motel) sera la maman.

http://www.cine-sanctuary.com/public/sanctuary/img/acteurs_2/acteurs2.1/MV5BMTM3NzMwNTc1MV5BMl5BanBnXkFtZTcwNDE2ODU2OA.V1_UX214_CR00214317_AL.jpg

(sylvain cordurié) #5

J’ai quand même du mal à comprendre ce type de projet.
Au niveau spectaculaire, le dernier fonctionnait bien, mais le problème avec Godzilla, c’est qu’il est impossible de développer de l’empathie pour le monstre (contrairement à king Kong qui interagit émotionnellement avec certains personnages).
Au final, ça donne l’impression de deux films en un : la partie consacrée aux monstres, et l’autre aux personnages. Ça se croise plus ou moins adroitement, mais bon…

Et puis, Godzilla, ça reste très nippon. C’est la traduction d’un traumatisme qu’ils sont les seuls à avoir connu.

(Photonik) #6

Il paraît justement que le dernier opus, japonais, est très réussi (Jack! l’a évoqué par exemple)… Peut-être est-ce dû en partie à ce facteur culturel que tu évoques.

J’aime pourtant beaucoup le film de 2014, perso.
Je trouve que Gareth Edwards a réussi à insuffler une sorte de souffle presque mythologique au concept ; je ne suis pas du tout sûr que le problème réside dans l’empathie ou l’absence d’empathie pour le monstre, qui est juste une sorte de super-phénomène/catastrophe naturel(le). Je trouve d’ailleurs que le passage obligé “personnages humains” interagit plutôt bien avec la part purement spectaculaire du film.
Et surtout le film regorge de bonnes idées de mise en scène (je pense à cette apparition en deux temps d’un autre monstre, sur un écran télé dans un casino à Vegas avant d’apparaître “en personne” en crevant le plafond du dit casino, dans un brutal changement d’échelle qui éclaire justement toute la structure du film…), ce qui demeure le principal à mes yeux.

(sylvain cordurié) #7

Je ne nie pas les qualités du film.
Mais contrairement à toi, malgré tout le talent d’Edwards, je suis resté extérieur à l’objet. Et pourtant, je vois difficilement comment faire mieux.
Il faudra que je vois celui dont Jack a parlé pour me faire une idée.

(Oncle Hermes) #8

La partie “personnages humains”, pour citer Photonik, est clairement pour moi la faiblesse et la part qui aurait été grandement améliorable du film. Tout ce qui concerne la famille Brody (Bryan Cranston / Aaron Taylor-Johnson / Elizabeth Olsen), franchement… la seule chose qui rend les personnages un minimum intéressants, c’est si on se met à passer le temps en tenant le compte de l’accumulation de clichés et d’incohérences. Tout ce qui concerne les monstres, en revanche, oui, ce sont de grands moments de mise en scène “pure”.

(Regulator) #9

J’ai eu de l’ empathie pour Godzilla quand il souffrait.
Il me rappelait mon labrador.

J’ai eu de l’ empathie pour le MUTO femelle quand elle découvre que ses petits sont morts.

(FC powaaaa) #10

Quand j’ai vu la fin, je me suis demandé si Spencer n’avait pas vu le film !

(Le Doc) #11

Charles Dance a rejoint la distribution.

V1_UY317_CR110214317_AL%5B1%5D

Et deux acteurs du Godzilla de Gareth Edwards font leur retour : Ken Watanabe (Dr Serizawa) et Sally Hawkins (Dr Graham).

(Le Doc) #12

Zhang Ziyi (Tigre et Dragon, Le secret des poignards volants…) a rejoint la distribution. Elle incarnera une figure importante de l’organisation Monarch.

V1_UY317_CR60214317_AL%5B1%5D

(Le Doc) #13

La production a débuté et le synopsis officiel confirme la présence de 3 grands monstres adversaires de Godzilla : Mothra, Rodan et King Ghidorah.

(Le Doc) #14

Premières images :

godzilla-king-of-the-monsters-vera-farmiga-600x401

godzilla-king-of-the-monsters-image-600x321

(Le Doc) #15
(Regulator) #16

Ho!!
Une bande-annonce du premier.

Je dis ça en rigolant mais à part le début avec la petitoune,c’est des images du premier.
Il y a même Juliette Binoche.

(Le Doc) #17

La bande-annonce :

(Le Doc) #18

DivfGRNUwAA3v4L

(Lord-of-babylon) #19

Hé bé

On voit plus de monstres dans cette bande d’annonces que dans le film d’Edwards. C’est déjà ça de pris et ca pourra enfin me laver les yeux après le premier film.

(Jean-Marc Lainé) #20

Quel mauvais esprit.

Jim