GON t.1-7 (Masashi Tanaka)

image

Lire l’article sur Manga Sanctuary

Les 7 tomes sont juste géniaux, un hit pour tout le monde !!

Bonjour, petite question :
Pensez-vous que c’est offrable à un petit garçon de
9 ans passionné de dinosaures mais très peureux ?

Je n’ai pas lu Gon donc je ne me rends pas compte. Et l’enfant en question est très flippé sur tout ce qui est monstres et horreurs.

Merci bien.

Je ne suis pas certain que ce soit un titre spécialement pour les passionnés de dinos.
Le seul dinosaure, c’est Gon (qui est loin d’être réaliste, en plus).
Ce titre ne fait pas peur, mais il y a quelques scènes de violence (Ouais, parce que Gon n’est pas tendre), mais c’est traité de façon assez humoristique et ce n’est pas gore.

Pour le reste, le mieux, c’est que tu jette un œil sur le premier tome, afin de te faire ton idée et de savoir si ça conviendrait au garçon en question.
9 ans, c’est peut-être un peu jeune (non pas que ça ne lui convienne pas, mais plutôt que ça ne l’intéressera pas : en général, ça plaît à un public plus âgé).

Tori.

Entendu, je te remercie Tori.
Si j’ai l’occasion j’irai feuilleter mais ton retour m’amène à sans doute repenser la chose.
Merci beaucoup

Image

GON de TANAKA Masashi - Intégrale 3 Tomes Deluxe

Comme beaucoup de personnes, je l’imagine, ma première interaction avec Gon, le bébé tyrannosaure, s’est effectué durant la fin des années 90 sur une certaine console nippone avec vous l’avez tous bien compris : Tekken 3.
En effet, le petit dinosaure était un combattant caché qui était assez vif et drôle mais ce n’est que plus tard que j’ai appris que le petit Gon venait d’un manga sans pour autant avoir cherché à lire ses aventures.

Ce n’est que tout récemment que j’ai entendu parler du manga Gon et rendons à César ce qui appartient à César, c’est le Youtubeur et Vendeur de comics : Max Faraday qui m’a fait découvrir cette merveille d’édition Italienne à un prix défiant toute concurrence par rapport aux versions d’occasion Française.

Mais je parle aucunement italien alors comment pourrais-je donner mon avis sur l’histoire de Tanaka Masashi ? Et bien c’est très simple, l’auteur propose une aventure totalement muette contrairement à Coq de baston de Shū Sakuraya, par exemple. Ce qui permet tout simplement de profiter de cette version deluxe merveilleuse avec quelques pages en couleurs, un petit « coffret » et de magnifiques couvertures et le tout en grand format.

Mais du coup, cela parle de quoi Gon ? Et bien il est très facile de résumer en une phrase ce que contient le manga et c’est pourquoi je tarde un peu pour garder le suspens. Gon parle d’un dinosaure qui a survécu à l’extinction de son peuple et qui doit dorénavant vivre avec les animaux que nous connaissons.

Gon est un mixe entre un récit d’aventure et un documentaire. En effet, l’auteur va montrer la vie animale tout en présentant rapidement les différentes races aux quatre coins du monde. Cependant tout n’est pas réaliste et Gon est un dinosaure surpuissant, qui n’a peur de rien que ce soit d’un requin géant, d’un ours polaire ou d’un lion. Non, Gon lui il attaque, il se sert d’un lion comme d’un cheval, il « pilote » un requin pour en bouffer un autre. Gon est intrépide et il a deux caractéristiques particulières. Outre sa force, c’est son côté ambivalent. Tantôt jovial, nous aurons droit à des moments de tendresse ou Gon deviendra la « maman » ou encore le sauveur d’une espèce, mais à côté Gon est capable d’être un enfoiré de service qui s’amusera à tenir tête aux autres animaux, à se servir d’eux ou encore à simplement les embêter pour son propre plaisir.

Gon est un manga qui se lis rapidement, qui propose des moments de pure joie comme lorsqu’il se drogue avec tous ses copains en mangeant des champignons hallucinogènes ou encore drôle lorsqu’il violente un ours de la pire des manières. Beaucoup d’humour dans le manga de Tanaka Masashi. De l’humour de comique de situation qui fait souvent mouche d’autant plus que l’auteur est un formidable dessinateur ! L’humour passant à travers ses dessins, c’est un véritable régal visuel avec pleins de détails et de clin d’œil. Une belle surprise même si je ressens une certaine redondance dans le dernier tiers.

Pour ma part ce fut avec l’édition de Casterman en 1995 je crois

l’auteur propose une aventure totalement muette […]

Comme toute les BD, non ? ^^

2 « J'aime »

Moi aussi.

Tori.

Tiens, je viens de découvrir une histoire en couleurs de Gon que je ne connais pas (en tout cas, dont je ne me souviens pas), posté par un membre du forum BDGest, qui l’a dans un des mangas (de 1996) de sa collection, mais qui ne semble pas figurer, selon lui, dans l’intégrale italienne.
Vous savez si elle est publiée quelque part en français ? Peut-être dans la première édition, mais en niveau de gris et pas en couleurs (je n’ai pas tous les tomes) ? Ou dans la réédition ?

Numériser 32

Numériser 33

Numériser 34

Numériser 35

Numériser 36

Numériser 37

Numériser 38

Numériser 39

Numériser 40

Jim

Je pense que si ça existe en français, c’est plutôt là-dedans :

Le petit tyranosaure revient en couleurs ! Au programme : Gon est fatigué ; L’Ours, l’ennemi juré de Gon ; Electric-Gon ; Gon devient un grand cerf.

Tori.

Diable, il y a un hors-série ?
Je ne savais pas !

Merci.

Jim

Oui, mais il n’est pas facile à trouver à un prix honnête…

Tori.

Je viens tout juste d’apprendre son existence, donc chaque information en son temps !
:wink:

Jim