GREEN LANTERN #1-20 (Geoff Johns / Doug Mahnke)

Suite aux événements du crossover Flashpoint qui a vu le héros Flash (Barry Allen) confronté à la troisième Guerre Mondiale entre Aquaman et Wonder Woman sur une Terre parallèle (sous la menace constante de son Nemesis, le Nega-Flash) l’éditeur DC Comics a décidé de relancer son univers, justifié par la réécriture de certains Super-Héros qui n’étaient plus en adéquations avec leur époque. Le New 52 c’est la politique agressive de DC Comics en réponse au marché actuelle, 52 nouvelles séries en perpétuel évolution.

Dire que Green Lantern a eu du succès ces dernières années est un euphémisme. Avant le New 52, les titres Green Lantern étaient sans doute la seconde franchise la plus lucrative de l’éditeur. Et DC réitère leur confiance dans le genre avec pas moins de quatre titres dont le retour de Geoff Johns et du dessinateur Doug Mankhe sur la série principale.

Suites aux événements de War of the Green Lantern (à paraître chez Urban Comics sous peu), le pilote Hal Jordan se voit retirer son anneau de pouvoir par les gardiens. Mais quand Sinestro, récemment réintégré au Corps, vient demander de l’aide à son ancien disciple, comment ce dernier peut-il refuser ?

http://img688.imageshack.us/img688/6586/glcv7varasd879219x.jpg

[quote]GREEN LANTERN~#7
Written by GEOFF JOHNS
Art by DOUG MAHNKE and CHRISTIAN ALAMY
Cover by DOUG MAHNKE
Variant cover by IAN CHURCHILL
1:200 B&W variant cover by DOUG MAHNKE
On sale MARCH 14 • 32 pg, FC, $2.99 US • RATED T
“The Secret of the Indigo Tribe,” part 1! The GL team of Hal Jordan and Sinestro must investigate a crime that leads them to the Indigo homeworld in deep space. And what they find there will not only shock them, but also change the way you look at Lantern lore![/quote]

Lien
Le site de l’éditeur : dccomics.com

[size=200]INTERVIEW DU SCÉNARISTE GEOFF JOHNS[/size]

http://img208.imageshack.us/img208/5439/035xgm.jpg

http://img198.imageshack.us/img198/4318/036bu.jpg

[quote]Green Lantern #8
Story by Geoff Johns
Art by Dough Mahnke, Christian Alamy, Keith Champagn
Cover by Doug Mahnke, Mark Irwin, Dale Keown
Publisher DC Comics
Cover Price: $2.99
Release Date Wed, April 11th, 2012
“Secret of the Indigo Tribe” Part 2! On the Indigo homeworld, Hal Jordan and Sinestro are trapped, powerless and on the run – with the entire Indigo Tribe in hot pursuit! Their situation grows even more dire when we learn the Indigos’ deadly secret! Plus: Why Indigo-1 is so interested in Hal’s predecessor, Abin Sur?
This issue is also offered as a special combo pack edition, polybagged with a redemption code for a digital download of this issue.[/quote]

http://img7.imageshack.us/img7/3262/037kl.jpg

http://img835.imageshack.us/img835/8373/038oq.jpg

http://img163.imageshack.us/img163/2249/039jm.jpg

http://img213.imageshack.us/img213/8179/040uc.jpg

http://img832.imageshack.us/img832/1979/041rsn.jpg

Source: www.comicbookresources.com

Le dessinateur Ethan Van Sciver quitte la série Fury of the Firestorm pour s’atteler a un arc de la série Green Lantern. Pour rappel, il avait aidé le scénariste Geoff Johns en 2006 a relancer la carrière du héros Hal Jordan avec Green Lantern: Rebirth avant de dessiner, deux ans plus tard, le prologue du crossover Sinestro War.

Ah bah y manquait plus que lui.

Jim

C’est vrai que le new 52 aura eu très peu d’influence sur la storyline de Green Lantern. Rien n’a changé et Geoff Johns continue de développer le spectre coloré. C’est au tour de la force Indigo de révéler ses secrets…sombres évidemment. Il est évident que si vous n’aimez pas le travail de Johns sur Green Lantern, il faut passer votre chemin.

Dans le cas contraire (en gros, moi tout seul!), on a plaisir à explorer les secrets (certes redondants mais il existe tellement de séries GL que l’on peut trouver à manger ailleurs) des Gardiens, des tribus mais surtout de suivre Sinestro comme Green Lantern.
Johns est, en effet, inspiré sur le personnage et Mahnke rend un travail très solide depuis près de trois ans maintenant.

Longue vie à Sinestro! (et une moins longue vie sur GL du très crispé Van Scriver).

http://img688.imageshack.us/img688/6586/glcv7varasd879219x.jpg

Je suis en train de lire un peu l’univers DC du reboot. Y a du bon et du moins bon.
Green Lantern ne fait hélas pas partie des choses passionnantes.
Alors y a des qualités : un volonté de changer un peu les rapports de forces entre Jordan et Sinestro, une mise en avant de ce dernier qui retrouve un peu de son lustre d’antan, et qui est hautain et déplaisant comme il faut… Mais ça traîne en longueur (les deux voire trois premiers épisodes auraient pu tenir en un seul…), ça décline une fois de plus les guerres de Lanternes comme on en a depuis quarante épisodes, et la situation n’avance pas d’un poil. Si la relation entre Hal et Carol est une vaste redite de ce qui a été fait depuis la période Gil Kane (deuxième moitié des années 60), les épisodes 6 et 7 reprennent précisément la situation des épisodes 1 et 2. C’est d’une mollesse incroyable. Et les récits secondaires, eux, sont d’une banalité à frémir : les Guardians vont monter une nouvelle armée dans le dos du Corps ? Super, ce ne sera qu’une nouvelle répétition de ce qui a été fait avec les Alpha Lantern.
Tout ceci, au final, est assez médiocre. Heureusement, les dessins de Doug Manhke sont réellement très bons.

Jim

Ben moi j’ai bien aimé.

Sinestro est vraiment sympathique comme perso dans son genre.

Alors c’est vrai que :

  • J’ai pas lu 40 épisodes de GL

  • J’ai pas lu la période Gil Kane, donc pour moi Carol et Hal c’est pas une redite

  • J’ai pas lu la création des Alphas Lantern

Donc ça aide à pas trouvé ça répétitif. :mrgreen:

Je suis, pour ma part, assez déçu de ce Green Lantern New 52. L’histoire n’avance pas et c’est assez laborieux dans l’ensemble. J’ai trouvé cependant intéressante la partie où Sinestro est enfermé avec son peuple, mais sur les 6 épisodes lus, ça ne fait pas grand chose au final.
Globalement la production Green Lantern n’est pas très bonne, seul Green Lantern Corps garde un peu de mon attention.

Très clairement sans Franck Sinestro en méga guest-star, le titre serait “coulé”. Soyons honnêtes!

Mais le caractère du personnage et les dessins de mégamahnke cachent la misère relative du script de Johns des premiers épisodes. Faut peut-être qui lâche quelques titres pour se concentrer sur ses intrigues.

[quote=“Alfar”]
Globalement la production Green Lantern n’est pas très bonne, seul Green Lantern Corps garde un peu de mon attention.[/quote]

J’ai bien aussi Green Lantern : New Guardians, qui est très premier degré, très action cosmique comme j’aime, sans violence excessive, j’ai l’impression de lire un bon comic book des années 1980.

Jim

[quote=“Jim Lainé”]http://img688.imageshack.us/img688/6586/glcv7varasd879219x.jpg

C’est d’une mollesse incroyable. Et les récits secondaires, eux, sont d’une banalité à frémir : les Guardians vont monter une nouvelle armée dans le dos du Corps ? Super, ce ne sera qu’une nouvelle répétition de ce qui a été fait avec les Alpha Lantern.
Tout ceci, au final, est assez médiocre.[/quote]

A la lecture du 9, on peut ajouter que Johns tire sur la corde des Gardiens et surtout tire de gros boulets de canon assez grossiers. La révélation sur les Indigos est assez stylée “pavé dans la marre pour lancer une nouvelle grosse guerre”.

C’est toujours une lecture non-indispensable mais que je vais continuer de suivre avec plaisir!

Next: Black Hand is back!

http://i721.photobucket.com/albums/ww213/benoit_le/comics_vo/dc_comics/green_lantern10.jpg

[quote]GREEN LANTERN #10
STORY BY Geoff Johns
ART BY Dough Mahnke, Christian Alamy, Keith Champagne, [more…]
COVER BY Doug Mahnke
PUBLISHER DC Comics
COVER PRICE: $2.99
RELEASE DATE Wed, June 13th, 2012
• As “THE SECRET OF THE INDIGO TRIBE” races toward its conclusion, all is revealed about the INDIGO LANTERNS!
• Leads into next issue’s shocking turn of events that can’t be missed!
[/quote]

http://i721.photobucket.com/albums/ww213/benoit_le/comics_vo/dc_comics/green_lantern101.jpg

http://i721.photobucket.com/albums/ww213/benoit_le/comics_vo/dc_comics/green_lantern102.jpg

http://i721.photobucket.com/albums/ww213/benoit_le/comics_vo/dc_comics/green_lantern103.jpg

http://i721.photobucket.com/albums/ww213/benoit_le/comics_vo/dc_comics/green_lantern104.jpg

source : www.comicbookresources.com

Je continue d’apprécier cette série. Le duo Sinestro-Jordan fonctionne bien (même si c’est un peu redondant comme approche) et il semble qu’ils vont devoir se serrer un peu plus les coudes!

Next stage: Black Hand wants to go home!

[quote=“Hush”]Je continue d’apprécier cette série. Le duo Sinestro-Jordan fonctionne bien (même si c’est un peu redondant comme approche) et il semble qu’ils vont devoir se serrer un peu plus les coudes!

Next stage: Black Hand wants to go home![/quote]

Vivement Blackest Night 2

Pour encore plus de Statu Quo !!!

dommage pour ce numéro 12 ce n’est plus Mahnke au dessin mais Renato Guedes (aidé par Calafiore). C’est nettement moins percutant comme style.

Green Lantern 13

Le numéro 0 était assez moyen, le sujet ne m’intéressant pas au vu de la simplicité évidente des éléments qu’il utilise pour faire passer son message. Le numéro 13 continue donc avec les thématiques similaires et encore une fois il les utilise que partiellement, c’est frustrant et décevant! Le numéro nous comte donc les mésaventures du personnage en insistant par moment sur ses origines. Le scénariste utilise les éléments qu’il a mis en place, mais il le fait de manière saugrenue même si ça n’impacte pas sur le rythme de l’histoire. Je ne comprends toujours pas le pourquoi d’un nouveau humain dans les rangs des GLs. Il y en a 4, je n’ai rien contre un nouveau Lantern bien entendu, cela arrive régulièrement dans les différentes séries GL. Le fait d’avoir un humain en plus, d’y ajouter sa religion qui pour moi est une facilité servant à faire le buzz même si je peux me tromper, l’avenir me donnera raison ou pas.

Le scénario est intéressant néanmoins, la menace terrorisme était le fléau de notre siècle, le fait d’employer une équipe de super-héros donne à l’oeuvre un cachet particulier. Il donne une touche au réalisme à une oeuvre qui ne l’est pas. J’ai eu en tête un épisode comme celui de The Amazing Spider-Man #36 “Black Issue”. Le numéro arrive en retard en quelque sorte vu qu’il se sert de cliché pour faire avancer son histoire, même si l’implication d’une équipe desSuper-héros pour contrer une menace terroriste potentielle. L’histoire intrigue, le scénariste tease sur le prochain event concernant les titres GL. J’attends mieux de la suite quand même. La première histoire avec le duo Sinestro/Hal fonctionnait assez bien, depuis l’intérêt diminue d’histoire en histoire.

Les dessins sont corrects, certains visages semblent figer et la colo n’aide pas, bref c’est à vous de voir si vous donnez une chance à la série avec ce numéro ou pas.

[quote=“Hush”]Je continue d’apprécier cette série. Le duo Sinestro-Jordan fonctionne bien (même si c’est un peu redondant comme approche) et il semble qu’ils vont devoir se serrer un peu plus les coudes!

Next stage: Black Hand wants to go home![/quote]

“Redondant”, oui, c’est le mot.

Au moins, vers la fin de la série précédente, Johns essayait de secouer le cocotier, en bouleversant des choses. Mais maintenant qu’il a tout réinstallé, ça ne bouge plus.
Et pendant ce temps-là, les super-vilains conquérants du cosmos semblent avoir disparu, laissant les corps d’élite de l’espace se battre entre eux.

Je retourne dormir.

Jim

[quote=“Jim Lainé”]
Et pendant ce temps-là, les super-vilains conquérants du cosmos semblent avoir disparu, laissant les corps d’élite de l’espace se battre entre eux.

Jim[/quote]

ça me fait penser à la formation que je fais actuellement sur la gestion de projet : le formateur disait que lorsque tout roule et qu’il n’y a rien à faire, on se crée des problèmes.

[quote=“Harper”]Green Lantern 13

Le numéro 0 était assez moyen, le sujet ne m’intéressant pas au vu de la simplicité évidente des éléments qu’il utilise pour faire passer son message. Le numéro 13 continue donc avec les thématiques similaires et encore une fois il les utilise que partiellement, c’est frustrant et décevant! Le numéro nous comte donc les mésaventures du personnage en insistant par moment sur ses origines. Le scénariste utilise les éléments qu’il a mis en place, mais il le fait de manière saugrenue même si ça n’impacte pas sur le rythme de l’histoire. Je ne comprends toujours pas le pourquoi d’un nouveau humain dans les rangs des GLs. Il y en a 4, je n’ai rien contre un nouveau Lantern bien entendu, cela arrive régulièrement dans les différentes séries GL. Le fait d’avoir un humain en plus, d’y ajouter sa religion qui pour moi est une facilité servant à faire le buzz même si je peux me tromper, l’avenir me donnera raison ou pas.

Le scénario est intéressant néanmoins, la menace terrorisme était le fléau de notre siècle, le fait d’employer une équipe de super-héros donne à l’oeuvre un cachet particulier. Il donne une touche au réalisme à une oeuvre qui ne l’est pas. J’ai eu en tête un épisode comme celui de The Amazing Spider-Man #36 “Black Issue”. Le numéro arrive en retard en quelque sorte vu qu’il se sert de cliché pour faire avancer son histoire, même si l’implication d’une équipe desSuper-héros pour contrer une menace terroriste potentielle. L’histoire intrigue, le scénariste tease sur le prochain event concernant les titres GL. J’attends mieux de la suite quand même. La première histoire avec le duo Sinestro/Hal fonctionnait assez bien, depuis l’intérêt diminue d’histoire en histoire.

Les dessins sont corrects, certains visages semblent figer et la colo n’aide pas, bref c’est à vous de voir si vous donnez une chance à la série avec ce numéro ou pas.[/quote]

Le trip sur la troisième armée est assez lourd. Pour l’instant, dans la série GL, ça reste une toile de fond mais ça sent la fausse note…

Concernant le sujet de Simon Baz, le nouveau GL, je reste dans l’attente. L’épisode 0 était sensé le présenter. L’épisode 13, et je le comprends, devrait le faire douter. Faut vite que l’épisode 14 redresse tout ça et donne de la consistance au personnage surtout s’il intègle la JLA…

ça a un goût de marketing forcé. Après, si les auteurs sensibilisés comme Johns au multiculturalisme, n’intègre pas plus de mixité, qui le fera?