Horreur (ou pas ?) : écrire avec un stylo devient difficile

Depuis plusieurs années maintenant, entre autre à cause de mon travail, je n’écris que via clavier.

Le stylo devient une rareté, et hormis pour les chèques et les lettres (soit très peu de mots à écrire), le stylo ne me sert plus qu’à noter des choses sur un calepin pour mes divers projets et idées.

Mais écrire à la main par exemple 2 pages A4 complètes me barbe au plus haut point, et pire que tout, j’ai du mal. Et si j’écris beaucoup, j’en ai même rapidement mal à la main. Le temps où je pouvais écrire des dizaines de pages par jour à la fac est révolu :mrgreen:

Et je me dis même qu’un jour, si ça se trouve, je n’utiliserai aucun stylo. Y’a déjà des pays où les chèques n’existent pas, les lettres peuvent être pré-imprimées et les notes avec un livre électronique pourraient se faire.

Même signer peut se faire numériquement.

Bien sûr, le moyen d’écrire importe peu je trouve personnellement (osef de la forme, c’est le fond qui compte), mais je voulais juste créer ce topic pour savoir si je suis le seul à me rendre compte que le stylo est vraiment très peu usité dans ma vie, hors exceptions citées ci-dessus, et qu’il pourrait vraiment disparaître que cela ne changerait rien à ma vie…

Et pire, j’ai un mal fou à écrire, j’écris comme une tanche (enfin avant c’était le cas, mais c’est pire maintenant), et je suis obligé de m’appliquer comme un enfant de CP pour bien écrire… ou alors je le fais vite, et je dis “bon courage” au lecteur :laughing:

Perso je déteste écrire depuis toujours, et j’irais à la fac avec mon ordi, donc moi ne plus écrire au stylo c’est plus un soulagement qu’autre chose ^^ d’ailleurs j’écris très mal et j’ai jamais réussi à changer ça

tu seras bien emmerdé quand on te demandera d’écrire une lettre de motivation manuscrite alors …
Non moi écrire j’aime bien , et j’ai pas spécialement de soucis en ce moment , parce que j’ai arrêté les études il n’y a pas si longtemps que ça
Par contre j’avoue … j’ai vraiment une écriture d’homme à 100% , donc c’est moche, c’est petit, ça ressemble a des gribouillis et le temps passe et ça ne s’améliore pas … raison de plus pour pas arrêter d’écrire ça risquerait d’empirer …
enfin je comprends surtout pour toi qui bosse dans l’informatique depuis maintenant un bon moment ça doit pas être évident …

en revanche j’avoue ne pas comprendre le concept du “j’aime pas écrire” … je comprends a la rigueur qu’on puisse aimer …(tout proportion gardée bien sur) mais ne pas aimer … c’est un peu comme si on me disait “j’aime pas marcher” ou “j’aime pas rire”

Ben contrairement à toi Nil, moi, dans mon boulot, j’arrête pas de m’en servir de mon stylo. Et si j’en avais pas, je serai bien en galère ! :laughing:

Je dois constamment noter des trucs, des relevés. Noter des choses. Bref, mon stylo est un précieux allié dans mon travail.
Et j’ai deux écritures :
-Une très jolie, appliquée utilisée pour mon rapport de fin de quart.
-Une autre faite à l’arrache que je suis le seul au monde à savoir relire. Un graphologue y perdrait son latin ^^

Mais c’est vrai que écrire longtemps est devenu plus dur qu’au temps du lycée. Exemple récent, lorsque j’ai signé mon compromis de vente, j’ai dû écrire un gros paragraphe et aie aie aie les doigts ! :confused:

Je crois que celle là tout le monde l’a. C’est l’écriture style médecin. :laughing:
Après en s’applicant je pense aussi qu’on peu tous avoir une écriture calligraphié potable. Mais beaucoup ne prennent plus cette peine de nos jours…

Sinon je rejoint Nil. C’est vrai que quand on travaille beaucoup sur clavier au détriment du bon vieux crayon on perd en partie son aptitude à écrire. Il m’arrive même d’avoir du mal à signer des fois… ^^; Mais j’ai envie de dire que c’est comme le vélo, ça revient vite quand on s’y remet. :wink:

Apres il faut avoir le temps, écrire 50 fois la même chose par jour, ça soule
Personellement j’utilise beaucoup le stylo, surtout dans mon métier où je dois aussi faire des dessins par exemple
Je ne pense pas que le stylo va disparaitre de si tôt à part si tout le monde aurra son ipad… lol

Putain Nil je suis comme toi.

Ecrire à la main ça me gave et surtout ça me fait mal rapidement alors que quand j’étais encore dans les études je pouvais écrire pendant des heures…
Désormais si je fais plus de 20 lignes j’ai mal aux doigts et au poignet. J’écris comme un chat aussi par rapport à avant…

Bref je pense créer un groupe sur FB :mrgreen:

Moi c’est l’inverse. J’adore écrire, mais j’ai très vite mal au poignet et aux doigts (j’ai même la bosse de l’écrivain xD).
Donc ce que je fais, c’est que je prends des paues dès que je commence à avoir mal.
Mais c’est vrai que, quand tu prends l’habitude d’écrire au clavier, à la main, tu trouves toujours ça plus chiant, plus long, moins joli (je fais une fixette sur mon écriture), et bien moins pratique.
Et puis bon, écrire sur ordi, c’est plus écolo, tu ne consommes pas de papier. :mrgreen:

Pas de problème particulier pour moi, mais honnêtement, en tant qu’auteur ça me poserait des problèmes si je pouvais plus écrire à la main XD parce que bon y a toujours des moments où c’est indispensable de vite griffoner une idée, une phrase super belle qui vous vient en tête et qui doit être couchée tout de suite, etc etc. Et je parle pas de mes agendas et de mes listes pour les commissions, je vais quand même pas prendre un agenda numérique pour ça ^^
Mais je comprends ce côté “mal à la main” parce qu’il y aussi eu une période où je bossais que sur l’ordinateur et effectivement après j’avais de la peine à m’y remettre manuellement. Mais quand j’ai découvert que j’écrivais mieux si je faisais une part manuscrite évidemment j’y suis revenue, ça a été dur au début mais par la suite j’ai écrit un de mes romans entièrement à la main suivi de l’entrée du texte sur ordi (parfois paragraphe par paragraphe), ce qui me prenait en moyenne dix heures par jour. Donc là oui, j’avais mal à la main à la fin mais de courbatures XD D’ailleurs j’ai tendance à avoir plus facilement des tendinites au bras droit à cause de ça, comme quoi question santé c’est effectivement pas forcément idéal.
Bon, remarquez, à l’ordi c’est pas tellement mieux parce que j’ai aussi fait une phase, avec un de mes premiers romans, où j’avais tout écrit à la main en avance donc j’avais plus qu’à rentrer le texte sur ordinateur, et là je faisais environ 12 heures par jour mais seulement à écrire sur le clavier et question crampes c’était encore bien pire, au point que j’ai dû changer de bureau et de chaise et changer également de posture corporelle (genre j’avais appris à dactylographier en levant bien haut la main sur le clavier, mais désormais j’appuie le poignet sur le clavier parce que c’est impossible de tenir douze heures avec les deux mains en l’air). Idem avec la souris, où j’ai appris à cliquer avec deux doigts à savoir l’index et le majeur ensemble, parce que si c’est seulement l’index il prend rapidement des coups. Toujours idem avec l’usage de la souris réduite à son strict minimum, j’utilise les flèches du clavier chaque fois que c’est possible.
(Bon, je raconte ma vie mais en fait je me rends compte que je suis plus dans le sujet là… gomen)

Oui enfin la liste pour les commissions n’a pas besoin d’être bien écrite, et c’est souvent très court ^^ (moi aussi j’en fais sur des post-its).

Et des notes j’en prends aussi beaucoup (faut que j’achète un nouveau calepin d’ailleurs). Mais c’est rarement 10 pages d’un coup. C’est à coup d’une ligne par-ci par-là. Donc rien d’important en l’occurrence. Et c’est toujours pour moi. Et je retranscris souvent tout sur ordinateur (en plus développé) plus tard.

Par contre, la dernière fois que j’ai dû ne serait-ce écrire une page complète en quelques minutes, ça m’a vraiment gavé :neutral_face:

J’ai vraiment perdu l’habitude d’écrire de grosses quantités en peu de temps, je le sens trop. :cry:

J’ai du mal aussi à écrire plusieurs pages, ca fait mal au bout d’un moment, et si au départ, mon écriture est plutôt régulière, ça finit par devenir plus chaotique au bout de quelques lignes…

Du coup, je préfère évidemment le bon vieux clavier, mais j’avoue que paradoxalement, écrire de temps à autres me fait plaisir, même si ce n’est que quelques lignes par ci par là (une adresse sur une enveloppe, quelques lignes de commentaires griffonée sur une feuille volante, laisser un message à quelqu’un sur un coin de table, etc…). Un retour aux sources bien sympa en sommes ^^

J’aime écrire avec un stylo car c’est bien different d’avec un clavier et surtout que l’on me dit que j’ ai une belle écriture…

Par contre cela va plus vite avec un clavier et c’est plus facile pour ce corriger et le clavier ne tombe en panne que lors d’une coupure de courant.

J’utilise le stylo pour noter plein de choses sur des bouts de papier et cela va plus vite que d’utiliser un ordinateur ou j’aime écrire des poèmes avec un stylo bille…

J’aime bien écrire mais j’ai une écriture de mec (selon Temps) :laughing: donc pour la compréhension (même la mienne) je préfère le clavier. Par contre clavier espagnol, qu’est-ce que je me fais chi** avec le clavier français alors… m’énerve :imp:
Mais bon, avant j’aimais écrire, surtout avec le stylo encre tout gris Waterman si je ne me trompe…je n’écrivais qu’avec ça en fait.
Et je crois que j’ai le même problème que la plupart pour les douleurs à la main ou au poignet quand j’écris plus de quelques lignes :unamused:

j’adorais écrire avant de me mettre à pianoter sur l’ordi, j’écrivais des poèmes, des nouvelles, de longues lettres, car j’avais des correspondants.

Mais maintenant, la douleur vient vite quand j’écris longtemps et puis j’avoue aussi que j’ai la flemme de le faire. et puis, je n’aime pas mon écriture de gamine toute arrondie…

Pareil que Thomaba, j’ai toujours eu horreur d’écrire. Je garde un très mauvais souvenir des pages d’écriture quand j’étais en primaire, mais je pense également que c’est parce que j’associe l’écriture (manuscrite) à une autre activité que je déteste : le dessin (à moins que soit l’inverse :laughing: ). C’est simple au collège en art plastique je rendais quasiment aucun devoir ! Et en fac de bio dessiner les dissections était toujours une véritable épreuve pour moi.
J’ai bien évidemment une écriture de médecin alcoolique, on a parfois pensé que c’était lié à ma façon de tenir le stylo : je suis droitier mais je le tiens comme un gaucher. Au travail il m’arrive parfois de griffonner des trucs sur papier mais j’avoue qu’effectuer ce geste de plus en plus rarement est la réalisation d’un de mes plus vieux rêves.

je suis gauchère mais je tiens le stylo comme une droitière, je savais pas que y’avait l’inverse :wink:

Je suis 100 % gaucher également (main, pied ,oeil ) et ça m’a pas mal gêné pour l’écriture car j’utilise toujours du matériel de droitier .(les ciseaux de droitier c’est vraiment chiant ! :mrgreen: )
Les exercices d’écriture à l’encre à l’école étais frustrant , je faisais pleins de taches sur la feuille et je ne savais pas trop comment y remédié.(les profs me donné du papier buvard pour m’aidé ^^)
Depuis j’ai pris le coup de main mais je me contorsionne quand meme un peu pour écrire et dessiné.
(Le sens d’écriture japonais m’aurais bien arrangé mine de rien .)

Par contre à l’inverse de Patouf les cours d’arts plastique étais la seule chose qui m’intéressais à l’école! :mrgreen: .
Donc oui pour moi écrire au stylo est difficile mais pas tout a fait pour les meme raisons. En plus j’ai une écriture très scolaire tout en rondeur qui n’a aucune personnalité .

J’ai jamais été très doué en écriture manuscrite, ca m’a toujours pris énormément de temps, encore plus depuis que je suis passer à une écriture bâton, mais au moins c’est lisible.

Ça fait belle lurette que je tape plus vite au clavier que je n’écris à la main (même si je n’utilise que 5 doigts), bref le manuscrit c’est pour les petit truc ou quand j’ai pas de pc sous la main pour du plus long.

En gros comme la plupart des gens mon activité manuscrite c’est réduite avec ma sortie du scolaire, moins de besoin et en générale un pc à dispos quand j’ai de la rédaction à faire.

Et je suppose qu’écrire asser longuement me provoquerais asser vite des douleurs à la main, encore que mon usage de la tablette graphique (même si c’est pas si souvent) me permet de garder une certaine endurance.

Bref je dirais pas que c’est l’horreur, mais une perte d’habitude qui rend l’exercice plus difficile et donc plus chiant.

Pas mieux, la perte d’exercice rend l’écriture plus pénible… Je ne conçois plus d’écrire quelque chose de long en dehors de l’ordinateur, hormis de la correspondance. Mais grâce au dessin, j’entretiens mon cal sur le majeur tout de même :mrgreen:

[quote=“Fatliner”]Je suis 100 % gaucher également (main, pied ,oeil ) et ça m’a pas mal gêné pour l’écriture car j’utilise toujours du matériel de droitier .(les ciseaux de droitier c’est vraiment chiant ! :mrgreen: )
Les exercices d’écriture à l’encre à l’école étais frustrant , je faisais pleins de taches sur la feuille et je ne savais pas trop comment y remédié.(les profs me donné du papier buvard pour m’aidé ^^)
Depuis j’ai pris le coup de main mais je me contorsionne quand meme un peu pour écrire et dessiné.
(Le sens d’écriture japonais m’aurais bien arrangé mine de rien .)[/quote]

En fait je suis une “fausse” gauchère, à part écrire et pas grand chose d’autre, le reste c’est la main droite, donc je n’ai pas eu tes problèmes avec ciseaux ou autres, mais je sais par d’autres gauchers aussi que c’est compliqué d’utiliser les ustensiles des droitiers genre ouvre-boîte… :unamused:
Pour en revenir au sujet, je pense que le fait d’avoir fait de la dactylographie (je crois qu’on dit ça comme ça en français) m’a définitivement écarté du chemin de l’écriture au stylo, j’écris beaucoup plus vite avec un clavier, et vu que j’ai une sale écriture c’est vite vu…