JACK KIRBY, LE SUPER-HÉROS DU D-DAY (Jean Depelley, Marc Azéma)

Apparement il n’y a pas sujet sur ce documentaire qui passe lundi soir sur france 3 Normandie, c’est un peu la suite de « La guerre de Kirby » et si on cherche un peu, il est visible sur internet.

(Il faut scroller jusqu’au bout pour avoir la vidéo)

Exactement

Très sympa, comme docu. Ça fait bizarre de voir la collision de deux trucs que je connais bien, à savoir les comics et les plages du Débarquement, qui sont à quelques dizaines de kilomètres de chez moi et auprès desquelles j’ai grandi. Tout cela, je le savais, mais le voir concrétisé en « images qui bougent », ça fait quelque chose.

Jim

Le mec sait mieux que Kirby ce qu’il a vécu c’est désopilant Le syndrome j’ai rien vécu j’ai lu ça dans un livre donc c’est vrai ^^ Les combats dans les alentours des plages ont du laisser beaucoup de traces et faire croire qu’en deux mois en plein conflit on avait eu le temps de tout gommer c’est de la foutaise

Tandis que toi, t’as un blog, donc tu sais de quoi tu parles, forcément.

j’ai plus confiance en kirby qui était quelqu’un d’extrêmement lucide qu’en pimpim prof médiatique désolé

Sérieusement, c’est Depelley : s’il y a quelqu’un qui connaît Kirby, c’est lui. Vu la qualité et la quantité de ses recherches, j’ai tendance à lui faire entièrement confiance.
Ensuite, pour ce qui est des plages du débarquement, il ne parle pas de tout gommer, il parle d’évacuer les corps. Ce qui n’est pas la même chose. Mais je veux bien croire que l’armée (en fait, les armées, puisque Juno ou Sword, dont on voit des images dans le docu, étaient des plages dédiées aux troupes anglaises) ait procédé à un nettoyage des cadavres, d’une part pour identifier les victimes et informer les familles (et entamer toute la procédure administrative liée au décompte et au suivi de la solde), d’autre part pour minimiser les problèmes sanitaires liés à la présence de milliers de corps en décomposition. Sans compter l’impact sur le moral des troupes qui arrivent plus tard.

Tu as tort.
Dans le cas présent, pour deux raisons : d’une part le traumatisme que constitue l’expérience de la guerre peut faire confondre des événements, des dates ou des lieux (j’ai suffisamment discuté avec des gens qui ont vécu Dunkerque ou l’Algérie pour savoir que certains détails sont d’une précision limpide tandis que d’autres sont flous et difficiles à situer). D’autre part parce que Kirby a prouvé, sur d’autres sujets, que sa mémoire est floue (la fameuse anecdote rapportée par Gary Groth concernant son arrivée dans le bureau de Stan Lee, qui démontre que Kirby mélange 1958 et 1961).

Jim

Merci Jay. Je pensais qu’on aurait que des extraits. Je vais essayer de me regarder cet après-midi.
(me souviens de la présentation du projet de docu-fiction par Depelley à Angoul’)

Mais le combats dans la zone ont duré jusqu’à septembre et kirby est arrivé en aout des cadavres t’en a eu tout du long.

Pas sur la plage. La plage, c’est bouclé en fin de journée, en gros (la bataille de la Pointe du Hoc a duré deux jours, effectivement). Ce qui a duré plus longtemps, c’est ce qu’on appelle « la guerre des haies », la lente progression des troupes américaines dans le bocage normand. Cherbourg a été libéré fin juin, Saint-Lô mi-juillet, les combats ont encore continué le temps que les troupes alliées soient vraiment installées et puissent reprendre le chemin vers l’est.

Jim

et alors à aucun moment le petit fils quand il rapporte les propos de kirby ne parle de la plage qu’il ait fait 50 km à l’intérieur des terres ne change en rien au fait qu’il ait vu des cadavres à son arrivée

Ouais.

Ouais.

Sincèrement, s’il ne devait y avoir qu’un défenseur de Kirby en France, ce serait lui. Donc, dire, devant le petit fils de Kirby, que Kirby s’est trompé, notamment pour les raisons qu’il évoque (ainsi que Jim), c’est que c’est sûrement vrai. Et comme il n’est pas historien, j’ose croire qu’il s’est renseigné sur le sujet par avance.
D’ailleurs, imagine une seconde les Américains laisser leurs morts « traînés » sur une plage pendant deux mois ? Tout en risquant, en plus, de saper le moral des soldats suivants ?

Bon, alors en fait, c’est pas ça. C’est encore autre chose. Et le docu-fiction qui était en préparation à l’époque est sur la Marne, de mémoire.

Effectivement, c’est toi qui en parles.

Il a assurément vu des cadavres, ne serait-ce que dans le bocage. Les plus fréquentes anecdotes de combats auxquels Kirby serait mêlé sont plutôt associées au parcours vers l’est puis aux affrontements dans les Ardennes. Mais il a déjà dû voir des trucs difficiles dès la Normandie.

Après, en regardant de près, on notera que c’est dans l’interview à Gary Groth que Kirby affirme être arrivé sur Omaha Beach dix jours après le débarquement. Dans sa somme consacrée au King, Depelley la date précisément du 23 août 1944.
Cela étant dit, Depelley précise que les plages avaient été dégagées, mais que des corps étaient empilés à l’écart. Ce qui me semble logique, et si ça se trouve, ce sont des corps récupérés d’autres combats. Cela corrobore ce que dit Kirby dans son interview à Groth (« entassés là », selon la traduction d’Alain Delaplace). Je continue à penser que la plage avait été nettoyée (ne serait-ce que pour faciliter le ballet des barges et des blindés), et que Kirby peut très bien avoir mélangé des images.

Je viens de revoir l’émission Bibliothèque Médicis consacrée à Daniel Cordier, et il y a un moment comparable : il discute avec une historienne et explique qu’il a découvert plein de choses sur Paris sous l’occupation, même si lui-même y a passé plus d’un an, et ça s’explique selon lui par le fait qu’un acteur des faits ne voit pas les mêmes choses qu’un historien qui bénéficie d’une vue d’ensemble. Rajoutons à cela le fait que pour l’un, les événements sont vieux de plusieurs décennies et teintés d’émotions, alors que pour l’autre ils sont plus récents, plus présents et plus neutres.

Après, que tu ne sois pas d’accord avec Depelley, très bien. Mais son travail, qui est clairement un travail d’historien, parle pour lui.

Jim

Ce qui est vrai (très rapidement d’ailleurs pour les questions sanitaires et psychologiques énoncées) et corroboré par pléthore de photos ou films

La 2e DB de Leclerc arrive entre le 31 juillet et le 1er août (donc avant Kirby). Sur les images d’archive, on voit bien que les plages sont dégagées. Alors oui, on pourrait penser que c’est lié à l’aspect propagande, et cette dimension doit être présente, mais l’importance de la psychologie et de la logistique ont aussi amené à débarrasser l’endroit des traces les plus sanglantes des combats.

Jim

Je viens de le regarder et c’était vraiment très bien si ce n’est cette répétition, assez ennuyeuse au fur et à mesure, du leimotiv « c’est incroyable c’était dans Boys Commando deux ans avant » et certains effets de mise en scène pas forcément bien réussi (notamment les plans où Depelley parle face au petit-fils de Kirby, ça fait trop forcé)

A part cela c’est un documentaire à l’approche intéressante et passionnante dans le sens qu’il va lier deux choses qui n’ont, a priori, rien à voir pour au final en raconter autant sur les deux de manière très riche et démontre à quel point le comics-books de l’époque était la forme la plus populaire de culture avec des ramifications importante (la BD dans le paquetage ou bien l’anecdote sur les menaces de morts reçu par Timely Comics parce que Kirby se moque des nazis dans Captain America) et qu’un tel événement va nourrir la culture populaire jusqu’à aujourd’hui, transformant un événement dramatique en mythologie prompt à faire avancer l’humain.

Conséquence : des gens passionnés par l’histoire peuvent découvrir le travail d’un des plus grands artistes du 20ème siècle et l’amateur de comics va probablement en apprendre sur le Débarquement.

Enfin c’est toujours grisant de voir des lieux que tu as connus ou visités récemment pour parler d’une des choses que tu aimes le plus au monde. J’étais en vacance à Colleville-sur-mer il y a un peu d’un an, j’ai promenais les toutous sur la plage et visitais l’un des musée qu’on voit dans le documentaire.

Personne ne parle de plage. Le descendant de kirby parle juste du fait que son aïeul a vu des tas de cadavres en arrivant, peut être des piles qui étaient évacuées etc. Ce à quoi le spécialiste répond par « il a confondu avec la moselle » Quand kirby a dit qu’il avait inventé spider-man, tout le monde a continué à parler du tandem lee dikto A croire que la parole du gars compte pour une cacahuète

Si.
Toi.

Et il est arrivé par où ?

Soyons clairs : tu as décidé tout seul que Depelley avait tort. Tu n’en démordras pas. Tant mieux pour toi. Maintenant que tu as dit et répété ce que tu avais à dire, je crois qu’il est temps que tu arrêtes.

Jim