LES 4400 (Saison 1)

Au cours du siècle dernier, des milliers de jeunes adultes ont mystérieusement disparu. Soudainement et inexplicablement, 4400 personnes portées disparues réapparaissent telles qu’elles étaient au moment de leur disparition. Même celles disparues depuis plusieurs décennies n’ont pas pris une ride. Et surtout, aucune ne se souvient de ce qui leur est arrivé. Ils tentent alors de reprendre une vie normale dans un monde qui a changé et qui se méfie de ce qu’ils sont devenus…

Remake de la série Les 4400 (2004-2007).

4400-reboot-the-cw-1269550-1280x0

CREATRICE

Ariana Jackson

DISTRIBUTION

Joseph David-Jones, Khailah Johnson, Brittany Adebumola…

INFOS

Série américaine
Genre : drame/fantastique
Diffusion : prochainement sur la CW

J ai toujours eu une faiblesse pour la série originale.

Très bancale, mais parfois…

1 « J'aime »

J’ai pas dû dépasser la moitié de la 1ère saison …

Je comprends. Mais j ai beaucoup aimé.

C est mon buffy.

Sourire.

La serie change continuellement d axe. Mais le mystère a fonctionné sur moi. Et la serie s arrete en plein crescendo.

Les idées très bancalement développées restent bonnes. J aime le doublage et certains acteurs.

Je ne saurais dire pourquoi j ai autant aimé, un concours de circonstances sans doute, mais d y repenser ma donne envie de la revoir.

Je crois que le fait que les mystères soient assez vite résolus joue, même si c est plus du au changement de direction de la série qu à un vrai développement organique.

Le tout donne un patchwork d idées sympathiques, plus ou moins développées de façon anarchiques, plus ou moins avortées mais assurant des rebondissements constant.

C’est la version politiquement correcte « d’un moment de faiblesse » ? :stuck_out_tongue_winking_eye:

Toi, tu te fais chier et tu veux lancer un débat. C’est ça ?

Sourire. J ecrivais mon premier ou deuxième mémoire. J avais cumulé toutes mes vacances en un mois. Je me levais, je regardais un épisode de la série puis j écrivais mes cinq/dix pages, et je finissais en regardant un second épisode.

Peinard dans ma bulle.

J aurais dit pour cela «c est mon nevers»

Pour buffy, c est du tout vu.

Niak niak niak !

J’aimais beaucoup le concept et les premiers épisodes, mais ça m’a perdu un moment avec trop de rebondissements qui divergent.

Le problème de ce remake, c’est que Les 4400 ont beaucoup inspiré depuis, avec énormément de séries inspirées.
Je pense à Manifest qui est passée sur TF1 l’an dernier, avec des passagers d’un avion qui réapparaissent cinq ans après leur disparition.
Le public de 2021 est-il encore intéressé par un remake des 4400 ?

Effectivement, ça fait beaucoup.

Jim

Autant un remake de la série Stargate, je comprendrais.
Mais les 4400 ?

Peut être qu’ils ont trouvé la première série tellement mauvaise qu’ils se sont dit qu’ils ne pouvaient que faire mieux ? :stuck_out_tongue_winking_eye:

MV5BNmNlZTZiNmYtZjQ4Ni00MjM4LWE4YzEtYjNhOGVkNzdmMTdiXkEyXkFqcGdeQXVyMTkxNjUyNQ@@.V1_FMjpg_UX1000

J’ai adoré tout du long, même s’il y a eu des inconsistances tout du long. La montée en puissance des 4400 comme une organisation sectaire dans la saison 2, avec notamment son charismatique gourou, était très prenante.
C’est aussi pour moi l’une des premières séries que j’ai vues en VO, grosse nostalgie rien que d’y repenser (ainsi qu’à tous les à-côtés de cette époque que ça m’évoque) !

Pour Stargate j’aurais plus de mal, la série étant davantage culte (je dis ça alors que j’adore la première mouture des 4400 !) et a développé un univers étendu sur plusieurs séries pour lesquelles on a d’ailleurs eu récemment du nouveau avec Stargate Origins (toujours pas vu tiens, à mettre sur ma liste des prochaines découvertes) qui invite davantage à faire vivre la licence avec une nouvelle série située dans cette cosmogonie. Parmi les choses réussies dans Stargate Universe (qui proposait de très bonnes choses, n’en déplaisent à ses détracteurs !), les apparitions régulières d’O’Neill, Jackson et Carter (un peu moins pour elle je crois) permettais de continuer de faire vivre ces personnages auprès des spectateurs de manière régulière. Un remake un jour je dis oui, mais seulement si la licence n’a pas vécu depuis très longtemps et que les acteurs mythiques sont trop vieux pour y retourner, même pour de simples apparitions.

Dans le cas des 4400 c’est un peu différent, puisque la franchise est arrêtée depuis plus longtemps (septembre 2007… 15 ans déjà !), est restée inachevée malheureusement (une revanche à prendre donc) et, surtout, a un concept qui peut être totalement remis au goût du jour pour proposer quelque chose d’assez différent de l’originale pour justifier de réexister sous une forme qui efface la précédente.
Bon, malgré tout, j’aurais quand même aimé qu’on ait droit à une petite mini-série pour conclure la première série, et avec ce remake cela risque de rester de l’ordre du fantasme.

1 « J'aime »

2007 plutôt

Merci, je pense que mon esprit refuse que cette série soit arrêtée depuis si longtemps !

Je ne m’en souviens même pas !
Les 4400, c’était le rendez-vous série du mercredi soir sur M6. :smiley:

Ca me fait ça avec Heroes, et un copain qui me donnait les épisodes sur CD (bouh, bouh, pas bien, mais quelle époque !).

Une suite serait plus sympathique, dans le même format et avec des apparitions en guest-star des anciens.

Oui, mais plusieurs séries se sont lancées sur un schéma similaire depuis.

Heroes Reborn m’a montré qu’une suite des années après n’est pas forcément une bonne idée. :smiley:

Ca a été le cas pour moi pour la première saison, puis quand la seconde est arrivée le mercredi j’étais en chambre universitaire sans la télé. Il fallait donc « ruser » pour réussir à voir mes séries ! ;p

Il n’y a pas de mauvaise série, que des mauvais scénaristes. :wink:
Mais niveau dégringolade créative, Heroes mériterait une étude approfondie je pense, en deux saisons ils passent de rois du pétrole de la télé (livres et comics dérivés, un spin-off en préparation) à catastrophe industrielle, et pas qu’à cause de la grève des scénaristes de 2008 (un traumatisme qui dure presque 15 ans après !).

1 « J'aime »

Oh, dès la deuxième saison, le soufflé retombe. J’ai même envie de dire que le très faible épisode final de la première saison acte cette chute irrémédiable.