LES 8 SALOPARDS (Quentin Tarantino)

Après Django Unchained, Quentin Tarantino persiste et signe dans le western…même si ça a failli ne pas se faire.

Tarantino avait annoncé l’abandon de son projet The Hateful Eight après que le script se soit retrouvé sur la toile. Après un premier procès perdu face au site qu’il estimait responsable de la fuite, le réalisateur/scénariste avait alors organisé une lecture publique avec la majorité des acteurs. Le succès de cette opération l’a alors incité à relancer la production (non sans avoir retravaillé le scénario).

C’est donc officiel, The Hateful Eight, qui tourne autour de l’affrontement d’une bande de chasseurs de primes qui se retrouve coincés dans une petite ville par une tempête de neige, sera le 8ème film de Quentin Tarantino.

Voici la première affiche teaser :

La distribution réunit pour le moment Samuel L. Jackson, Michael Madsen, Kurt Russell, Amber Tamblyn, Walton Goggins, James Remar, Zoë Bell, Denis Ménochet et Bruce Dern.

Sortie française le 6 janvier 2016.

[quote]La distribution réunit pour le moment Samuel L. Jackson, Michael Madsen, Kurt Russell, Amber Tamblyn, Walton Goggins, James Remar, Zoë Bell, Denis Ménochet et Bruce Dern.
[/quote]

À cette liste s’ajoutent Tim Roth (Reservoir Dogs, Pulp Fiction) et trois nouveaux venus dans le cinéma de Quentin Tarantino : Jennifer Jason Leigh, Demian Bichir et Channing Tatum.

Le synopsis officiel :

[quote]Six ou huit ans après la Guerre de Sécession, une diligence traverse à grande vitesse le paysage hivernal du Wyoming : le chasseur de primes John Ruth (Kurt Russell), surnommé “le Bourreau”, doit livrer à la justice sa prisonnière Daisy Domergue (Jennifer Jason Leigh). Sur la route, ils rencontrent deux étrangers : le Major Marquis Warren (Samuel L. Jackson), ancien soldat de l’Union reconverti chasseur de primes, et Chris Mannix (Walter Goggins), un renégat sudiste se vantant d’être le nouveau shérif de Red Rock. Perdus dans le blizzard, le quatuor trouve refuge en montagne, chez Minnie Haberdashery, qui héberge les diligences de passage. Mais Minnie est absente et ils sont accueillis par quatre visages inconnus : Bob (Demian Bichir), qui s’occupe du refuge pendant que Minnie rend visite à sa mère, est terré ici avec Oswaldo Mobray (Tim Roth), le bourreau de Red Rock, le cowboy Joe Gage (Michael Madsen) et le Général confédéré Sanford Smithers (Bruce Dern). Alors que la tempête s’abat au-dessus des montagnes, les huit voyageurs réalisent qu’ils n’arriveront peut-être pas à rallier Red Rock comme prévu…

[/quote]

Le Pitch est pas mal, la galerie d’acteurs le fait bien aussi…après Tarantino pour moi c’est réussi une fois sur deux et son Django m’a bien déçu donc je reste méfiant.

Le premier teaser:

Enfin…oui et non. :wink:

C’est moi ou Tarantino s’inscrit dans le passé, depuis quelques films ?

Ben non, c’est toi.

Rien que la musique sur la fin me fait monter sur mes grands chevaux! :wink:

Les premiers visuels extraits de l’article de Entertainment Weekly :

Une image supplémentaire:

Source: www.comicbook.com

Ce sera sans moi. “Django unchained” a été une vraie purge, donc me farcir un nouveau pseudo-western spaghetti par Tarantino, non merci. N’est pas Leone ni Sollima ni Corbucci qui veut. Tout ça sent le renfermé, Tarantino devrait se forcer à écrire un truc personnel au lieu de toujours chercher à refaire une série B qui l’a fait fantasmer quand il était dans son vidéo-club.
En plus, j’en ai ma claque de voir toujours les mêmes tronches dans ses films (encore que, là, il nous épargne Christoph Waltz).
Si la présence de Jennifer Lawrence s’était confirmée (prévue apparemment pour le rôle tenu par Jennifer Jason Leigh), j’aurai peut-être cédé, mais là, je sens le grand concours de cabotinage, j’ai pas envie.

La première bande-annonce :

[quote=“penitent”]… “Django unchained” a été une vraie purge, donc me farcir un nouveau pseudo-western spaghetti par Tarantino, non merci. N’est pas Leone ni Sollima ni Corbucci qui veut. Tout ça sent le renfermé, Tarantino devrait se forcer à écrire un truc personnel au lieu de toujours chercher à refaire une série B qui l’a fait fantasmer quand il était dans son vidéo-club.
En plus, j’en ai ma claque de voir toujours les mêmes tronches dans ses films (encore que, là, il nous épargne Christoph Waltz).
.[/quote]

Dans mes bras! :mrgreen:

C’est rare de lire quelqu’un qui partage peu ou prou mon avis sur le film alors que la majorité se paluche sur le soi disant génie de Quentin “photocopieuse vivante” Tarantino :unamused:

Hum, pour une fois, on va être en profond désaccord. Je peux comprendre qu’on apprécie pas Tarantino pour une raison ou une autre (son approche de la violence, la façon dont il exploite les genres, que sais-je encore ?), mais le réduire au statut de “photocopieuse”, ça m’échappe. Tu pourrais à minima lui reconnaitre un certain talent de metteur en scène. Perso, mis à part Grindhouse qui ne m’a pas laissé un grand souvenir, je considère qu’il a fait un sans faute, et Django ne fait pas exception. Et tant pis si ça fait de moi un palucheur. :unamused:

Je nuancerais aussi. Je n’aime pas “Django Unchained” et je déteste carrément “Inglourious Basterds” ; pour le reste sa filmo est très impressionnante. J’ai même beaucoup aimé “Boulevard de la Mort”, peut-être un de ses meilleurs, sorte de condensé des deux volets de “Kill Bill”…

L’argument du photocopieur tombe complètement à plat selon moi ; ce n’est pas juste un fanboy qui refait ses films préférés avec 100 millions de dollars. Il réfléchit sur la matière qu’il utilise. Ou alors il faut aussi jeter par la fenêtre De Palma, Scorcese et d’autres, et pourquoi pas Argento qui refait “Blow Up” pour son compte avec “Profondo Rosso” (et je préfère la copie à l’original, perso).

Je lui trouve beaucoup plus de talent de dialoguiste et de directeur d’acteurs que de metteur en scène, par contre. Réalisateur compétent, il lui manque le génie qui fait de la mise en scène une sorte de deuxième histoire parallèle à la première, et strictement visuelle.
Pas un génie mais certainement pas un tâcheron.

[quote=“silverfab”]
Dans mes bras! :mrgreen:

C’est rare de lire quelqu’un qui partage peu ou prou mon avis sur le film alors que la majorité se paluche sur le soi disant génie de Quentin “photocopieuse vivante” Tarantino :unamused:[/quote]

Pour te faire plaisir Silverfab

https://www.youtube.com/watch?v=XG9wGUvw0MQ

pour moi aussi