LES GUERRES SECRÈTES (Jim Shooter / Mike Zeck, Bob Layton)

Liens :
Le site de l’éditeur: www.paninicomics.fr
La page facebook de l’éditeur: www.facebook.com/PaniniComicsFrance

a ce prix là, ca se refuse pas.

C’est clair que ça c’est du prix compétitif. J’aimerais bien qu’il fasse la suite aussi.

Secret Wars ce n’était pas l’invasion des Skrull?

Sinon je suppose que c’est du bon?

Pas du tout Secret Wars ça date des années 80. Les héros affrontent les Super vilains sur une planète crée pour ça par une personne qui promet un grand prix. Ce fut un crossover qui amena beaucoup de changements dans les titres par la suite ainsi que plusieurs personnages necore actuel (comme Venom).

Oui je sais c’est choquant de voir des vilains contre des héros qui se comportent comme tel, mais que voulez-vou c’était les 80’s.

L’invasion Skrull (je suppose que tu parles de la dernière en date) c’est Secret Invasion.

Ah oui secret invasion Merci^^.

A ne pas confondre avec Secret War (sans S), qui rien à war !

Malgré tous ses défauts (et y’en a un paquet), j’adore cette saga, c’était vraiment l’âge d’or de Spidey (la revue je veux dire), cette période avec les X-Men de Roy Thomas et Neal Adams (excusez du peu).
Shooter refait un peu sa “Korvac Saga” (beaucoup même) en élargissant le théâtre des opérations, en introduisant un personnage omnipotent très embarrassant pour ses collègues scénaristes (le fameux Beyonder), et surtout, et c’est surtout pour ça que j’aime ce titre, il donne une stature gigantesque au personnage de Fatalis, plus impressionnant que jamais. Le must de la saga, c’est l"épisode où il fait face et tient tête au Beyonder. L’apogée de la carrière du vilain number one de Marvel, en une période désormais révolue, malheureusement.

Dommage je l’ai déjà sous un autre format, mais c’est clair qu’il faut avoir ça.

Surtout qu’en plus, les répercussions de cette saga se font encore sentir.

Je viens de repenser à un truc de mon enfance, et apres avoir galéré, je vous propose la BO “ideale” pour lire ça

generation1.free.fr/index.php?ru … umero=2409

A la relecture il y a aussi deux personnage qui en impose vraiment c’est Captain America et Red Richard. Le premier en tant que capitaine des forces du bien est vraiment terrible et à son pendant en Red Richard et sa stature de scientifique tiraillé par son éloignement avec sa femme. Le passage où il décide d’attaquer Galactus malgré ce qu’il avait préconisé et cela juste pour pouvoir retrouver sa femme m’a toujours ému.

Oui, c’est tout à fait vrai.
J’aime beaucoup aussi le Red de Jim Shooter (je me souviens de son face-à-face avec Galactus pour ma part), et Cap’ est bien sûr affublé d’une aura de “premier des super-héros Marvel”, à la faveur de son rôle dans le final…

Peut-être le savez-vous déjà, mais pour ceux qui l’ignorent je vous propose l’histoire vraie du costume noir de Spiderman qui apparaît dans ce crossover.

Sapristi !

Je l’ai terminé cette après-midi (c’était une découverte pour moi!!) et la première impression c’est que c’est un gros pavé! Il y a de la lecture.

Je serais tenté de dire trop de lecture même pour une guerre où l’on ne comprend pas trop d’où elle vient et quel est son but … On a l’impression que la décision du crossover est intervenue avant d’avoir un scénario…

L’histoire est parsemée de combats entre gentils - méchants (où personne ne meurt jamais), des gentils qui pleurent leur amours, d’autres qui en trouvent un nouveau (c’est assez eau de rose en fait) et des répliques sur le courage, le héroisme bien dignes des comics des années 80! :wink:

Néamoins pour la continuité, il explique comment Spidey récupère son costume noir et comment fatalis a récupéré les pouvoirs du beyonder.
Sinon l’intérêt est quand même limité…

Par contre à la fin du livre ils parlent de Secret Wars 2 qui explique la partie Beyonder … quelqu’un l’a lu dans les spidey? ca vaut le coup?

++ Mat

J’en garde un bon souvenir. C’était pas très bien dessiné (Milgrom…), mais il y avait de chouettes épisodes. Le problème était que la série était très inégale, les épisodes fonctionnant plus ou moins de manière indépendante, même s’il y a une trame globale et une vraie conclusion au truc.
C’est une approche totalement différente du Beyonder, qui reste hors-champ tout le long des premières Guerres Secrètes. Là c’est exclusivement centré sur lui, et si on a du mal avec le concept (l’omnipotence, ses soucis et ses implications “philosophiques”, très typique de son temps, la deuxième moitié des années 80), on passe un très mauvais moment. Moi j’aime bien.
Ceci dit, je crois que Jim Shooter a bien cassé les burnes de son staff d’auteurs avec cette idée imposée, et le Beyonder était littéralement omniprésent dans les titres Marvel de l’époque, avec des réussites trèèèèès diverses en fonction de l’enthousiasme des scénaristes pour ce perso encombrant (d’ailleurs, la réussite était parfois au rendez-vous quand on s’y attendait le moins : je me souviens d’un épisode de DD très touchant où le Beyonder rend la vue à Matt Murdock en échange de ses talents d’avocat…pour acheter légalement la Planète !).

Oui, j’avais beaucoup aimé aussi…mais perso, celui qui m’a le plus marqué,le plus ému, c’est l’épisode des 4 Fantastiques avec le gamin fan de la Torche.

Dans X-Men,un épisode que j’ai relu dans une intégrale(1985 partie 1,je crois);c’était pas mal non plus.

Oui, Claremont s’en sortait pas si mal dans ses X-Men ; faut dire que lui, contrairement à la plupart de ses collègues, avait un perso qui pouvait “rivaliser” avec le Beyonder, en la personne de Rachel “Phoenix” Summers…

Ah oui, ce fameux épisode des FF, avec le gamin fan de la Torche : tellement triste (à en chialer) et sombre que ça virait à l’étrange (presque une validation des réserves émises par de producteurs télé, au sujet d’une adaptation en D.A., sur la dangerosité de la Torche sur le jeune public…du coup, ils l’avaient remplacé par Herbie je crois).
Byrne était vraiment un auteur hors-normes.

Roger Stern a aussi fait de bonnes choses avec le Beyonder dans ses Avengers.

D’un coup, j’ai une vision d’une version femelle du Beyonder. Elle est black et plantureuse, et c’est…

Le BEYONCER !!!

[size=50]j’ai du bol, il fait beau, là.[/size]