L'ŒIL DU CHASSEUR (Philippe Foerster / Philippe Berthet)

Discutez de L’oeil du chasseur

On a déjà évoqué ici la collection que Dupuis a consacrée à Philippe Berthet, dans laquelle on retrouve les trois tomes de la série du Privé d’Hollywood, mais également d’autres récits, écrits par différents auteurs. Parmi eux, L’Œil du chasseur.

OeilDuChasseur-couv

Rédigée par Foerster, l’intrigue mélange plein de choses : un prisonnier faussement simplet qui s’évade, une jolie complice, un maton qui se change en limier et qui dissimule des dimensions cachées (et une forme raffinée de sadisme), des poursuivants aussi noir vêtus que mystérieux, et un trésor à tiroirs, en quelque sorte.

Le trait de Berthet conserve encore ce goût de la caricature qu’il a un peu perdu depuis que son style s’est figé autour d’une élégance raffinée mais un peu stérile. Les personnages, secondaires et principaux au demeurant, affichent ici des trognes aussi diverses qu’enthousiasmantes.

Au niveau du scénario, Foerster livre de bons dialogues, mais surtout il aligne des thèmes qu’il reprendra des années plus tard dans Chiens de prairie, également illustré par Berthet : un héros inadapté, des poursuivants hantés par un fanatisme religieux, une fratrie maléfique, une traîtresse. Pour ainsi dire, on pourrait voir dans cet Œil du chasseur un galop d’essai (ou, si l’on est moins conciliant, une répétition tardive dans Chiens de prairie). Le cocktail réserve quelques surprises et la conclusion laisse un goût fort et amer, comme tout bon roman noir.

Jim

Ici :

Jim

Et pour Chiens de prairie, c’est là :

Jim

L’Oeil du chasseur

(Réédition chez Anspach)

L-oeil-du-chaeur

Hunter, le gardien-chef d’un bagne du Sud des Etats-Unis, surveille ses prisonniers avec autorité. Sa seule ambition : briser ses détenus. Climby, un jeune homme naïf, condamné pour vol, parvient à s’évader, et s’échapper des griffes de Hunter. Aidé par Sally, le fuyard rêve de rejoindre un îlot dans les bayous de Louisiane. Un endroit idyllique, avec un arbre planté au milieu. Un lieu parfait pour y construire une maison. Hunter demande congé, car il souhaite ramener l’évadé dans son bagne. Il veut avant tout détruire les idéaux de Climby. Une course-poursuite s’engage entre le gardien-chef sadique et sa proie. Une milice secrète, proche des Mormons, les « Fils de Gideon », prend Climby et Sally en filature. Les alligators du marais d’Atchafalaya sont loin d’être les principaux dangers pour le fugitif et son amie…

  • Éditeur : Anspach (26 mars 2021)
  • Langue : : Français
  • Broché : 64 pages
  • ISBN-10 : 2931105023
  • ISBN-13 : 978-2931105023
  • Poids de l’article : 505 g

Par contre, ils sont où les bouquinistes dans cette histoire ?

Je ne suis pas sûr de bien te comprendre…

Jim

Bah mon oeil du chasseur, je l’utilise que en brocante ou chez les bouquinistes. Bon eventuellement au boulot quand j’ai envie d’être chiant mais jamais dans la nature.

Hahahaha, je vois.

Jim

Un endroit paradisiaque, en somme.

Tori.