Mangas "tranche de vie".

Bonjour, j’ai beau chercher, je galère un peu, alors je me permets de solliciter vos avis, vos goûts, vos conseils.

Je recherche des lectures, idéalement orientées « tranche de vie ».
Mes connaissances en mangas sont assez limitées mais j’aime beaucoup, beaucoup le travail d’Inio Asano. Gros de coeur également pour Kamakura diary d’Akimi Yoshida.
Dans une autre veine, les Ping-pong de Taiyou Matsumoto ou récemment, les Tokyo tarareba girls d’Akiko Higashimura.

Bref, cette petite liste pour cibler, vaguement, mes goûts en la matière. Je suis très attaché à une belle caractérisation des personnages.

Si jamais vous aviez des pistes, des auteurs, des titres à me suggérer, vous seriez merveilleux !

Ah super, merci !
Me paraît exactement être dans ce que je recherche.
Merci beaucoup !

Si jamais tu as d’autres conseils de titres ou de séries, je suis preneur.

La plupart des livres de Taniguchi comme Le journal de mon Père ou Quartier lointain sont des tranches de vie… mais je ne suis pas sûre que ce soit le type de mangas que tu cherches.

Pour te surprendre un peu, il y a une BD qui pourrait te plaire : Ama. C’est une BD mais elle parle de la vie d’une pêcheuse d’ormeaux dans un style graphique proche des mangas.

Il y a aussi un classique de Tezuka : Ayako

Et, pour finir et céder la place à des plus grands connaisseurs que moi, il y a les Tsutsui dont en particulier Poison City

ginevra

Désolé j’ai pas mieux. C’est déjà surprenant que je puisse te conseiller un manga.:laughing:

Deux mangas me viennent à l’esprit avec des dessins un peu particulier pour les deux et des thèmes très différents : La cantine de minuit: La Cantine de Minuit (Manga de Yarô ABE) - Sanctuary
Et asatte dance qui même s’il propose des scènes explicites reste remarquable dans la caractérisation de ces personnages: Asatte Dance (Manga de Naoki YAMAMOTO) - Sanctuary
Un classique : Le club des divorcés - Manga - Manga Sanctuary

Merci pour les conseils, je prends, je prends.
Concernant Taniguchi, j’ai lu la grande majorité de sa production traduite en français. J’aime beaucoup.
Ayako je n’ai pas encore lu mais c’est prévu.
Ama et les oeuvres Tsuitsui, je ne connais pas du tout, je vais m’y pencher de suite. Merci beaucoup @ginevra !

@vernes je te remercie également.
La cantine de minuit, je connais et j’aime beaucoup, c’est vrai que j’ai oublié de le citer dans ma petite liste. C’est exactement ce que je recherche dans l’idée. Bien vu.
Le club des divorcées, je n’ai pas encore lu. J’ai déjà lu ses Lorsque nous vivions ensemble et suis en train de finir et d’apprécier Lady Snowblood où Kamimura opère seulement aux dessins. Que c’est élégant par ailleurs ! Oui je crois que ça colle bien d’après moi, c’est élégant.

Je n’ai jamais entendu parler d’Asatte dance, vais m’y pencher également.

Merci beaucoup encore une fois pour vos conseils !
Si jamais vous en avez d’autres d’ailleurs, n’hésitez pas, je suis atteint d’une forme de boulimie.
Je sais par exemple que Tori et Blackiruah sont de grands lecteurs de mangas.
Bonne journée à vous.

Ça fait quatre fois que j’écris mon message : mon PC plante à chaque fois… J’espère ne pas en oublier en cours de route…

Je ne suis pas certain de cibler exactement ce que tu cherches.
Les titres qui t’ont été proposés sont assez variés. Bien joué de la part de vernes d’avoir pensé à Asatte dance, qui est un peu ancien (je ne sais pas s’il se trouve facilement), et dont le propos est cru, mais sans que les scènes explicites soient franchement gratuites. Dans le même ordre d’idée, tu peux chercher du côté des titres de Naito Yamada (son graphisme est un peu spécial et ses titres tournent un peu tous autour du sexe, en revanche).
En vrac, on a aussi Chiisakobe.

Adieu, mon utérus, autobiographie de la mangaka, qui se découvre un cancer du col de l’utérus à l’âge de 33 ans.
Peut-être que Ma vie dans les bois pourrait t’intéresser (là aussi, c’est un récit autobiographique, le mangaka ayant décidé d’installer sa maison au milieu de la forêt, en totale autonomie énergétique).
Dans un tout autre genre, il y a aussi Barakamon et aussi Au grand air.
Il y a aussi l’autobiographie de Tetsuya Chiba, Journal d’une vie tranquille

Ou encore Les temps retrouvés, Sous un ciel nouveau ou Underwater, le village immergé

Une bonne idée pourrait être de fureter dans les catalogues d’Akata et du Lézard Noir.

Je verrai si je repense à d’autres titres, mais les tranches de vie, ce n’est pas ce que je lis le plus.

Tori.

Wouah formidable, merci pour toutes ces pistes de lectures.
Chiisakobe, j’ai déjà. Je regarde du côté du Lézard noir, je suivrai ton conseil en allant voir aussi chez Akata.
Merci pour ces titres Tori !

J’ai commencé à travailler sur vos propositions en me degottant Asatte dance (les quatre premiers volumes du moins) et deux mangas de Naito Yamada.
Ama sera lu bientôt (présent chez les beaux-parents) et Poison City et Adieu mon utérus, sont sur la liste d’achats. Barakamon et son important nombre de volumes risquent de passer à la trappe malheureusement.

Merci encore pour votre aide, je viendrai à l’occasion poster mes impressions.
Bon dimanche à vous,
Hugo

En beaucoup plus léger, il y a aussi « Yotsuba&! » de Kiyohiko Azuma que j’adore.
C’est un des mangas qui m’a provoqué le plus de fous rires.
Et ça marche très très bien sûr les enfants également.

Oh, je l’avais cité dans une des versions de mon message, et je l’ai zappé ensuite !

C’est très bon, Yotsuba &!?
Des fous rires, mais aussi plein de tendresse.

Tori.

Tu fais bien de le préciser, ce n’est pas que drôle contrairement à ce que mon message pourrait laisser penser.
Je suis d’ailleurs impatient que sorte en VF le 15eme tome qui est sorti récemment au Japon.

Un peu dans le même style, il y a Lucika Lucika, mais Yotsuba & lui est bien supérieur.

Tori.

Effectivement, je l’avais repéré Yotsuba.
Malheureusement je dois faire des choix. Yotsuba plus que Barakamon par exemple ?

Oui.

Tori.

Après, « Yotsuba&! » n’est pas le genre de mangas à s’enfiler d’une traite.
Il vaut mieux en lire un tome de temps en temps.

C’est bien dans les toilettes : ça permet de le lire un chapitre à la fois…

Tori.

Merci pour ces doux conseils.