MIL (Andreas)

Discutez de Mil

Sorti quelques années après le premier volet, Mil apporte un éclairage nouveau à Cyrrus. Mais les choses ne sont pas plus claires pour autant, tant l’éclairage, justement, laisse de nouvelles zones d’ombres.

Couv_21526

L’intrigue commence par une séquence en noir & blanc (toujours dans cette veine wrightsonnienne qu’Andreas sait si bien explorer), avec une voix off qui pose très vite les choses : le nom du personnage qui parle, son but, les enjeux… On découvre donc un personnage secondaire de Cyrrus, ici vieilli (confirmation que nous sommes dans le « présent » du premier tome), à la recherche d’un objet qui ne sera pas sans évoquer l’intrigue précédente.

Très vite, on passe à une séquence en couleurs (donc, si l’on suit la logique du précédent tome, on est ici dans le passé), où le même personnage se présente à nouveau, avec cette fois des enjeux différents (la nourriture, la cohabitation avec une espèce inconnue).

PlancheS_1968

L’album alterne les deux lignes temporelles, la première expliquant comment le personnage est arrivé à la situation de la seconde, et la seconde… n’expliquant rien et posant d’autres interrogations. Pour compliquer le tout, Andreas s’ingénie à faire apparaître Mil (dans la situation où on l’avait quitté dans Cyrrus) et à expliquer les apparitions mystérieuses de tracés archéologiques dans le premier volume. Ce qui ne fait que poser d’autres questions au lecteur.

Le récit se conclut par une explosion de pouvoir, qui balaie la civilisation antédiluvienne en devenir que le personnage observe depuis le début du tome. Reste l’interrogation finale, liée à la révélation qui semble saisir le personnage à la dernière page. Et qui, là encore, appelle des réponses que seul le lecteur pourra donner.

jim

Kirikou ?

Le deuxième volet du diptyque, Cyrrus, est évoqué ici :

Jim

Grand amateur du travail d’Andreas, Guy Delcourt réédite en 1993 le diptyque Cyrrus / Mil dans une intégrale à la très jolie couverture.

Couv_22751

Le site bédéthèque qualifie cette intégrale de « remaniée », mais ne la possédant pas, je ne sais pas s’il y a beaucoup de changements (voire quelques éclaircissements).

Jim