NAMELESS #1-5 (Grant Morrison / Chris Burnham)

L’équipe à l’origine du manège à sensation “Batman Incorporated” composée du scénariste Grant Morrison (Happy) et du dessinateur Chris Burnham rejoint l’éditeur Image avec un comics d’horreur en six numéros titré “Nameless”.

La mini-série se concentrera sur un homme sans nom, héros post-moderne qui a la capacité de faire le lien automatique entre les évènements à la manière de Benedict Cumberbatch dans son interprétation de Sherlock.

http://imageshack.us/a/img194/2797/10c8.jpg

Lien
Le site de l’éditeur: imagecomics.com

[size=150]COMMENTAIRES DE GRANT MORRISON ET CHRIS BURNHAM[/size]

Morrison semble avoir trouvé son nouveau Quitely et en avoir finit pour le moment avec DC qui doit se mordre les doigts d’avoir perdu Karen, car c’est typiquement ce genre de titre qui serait aller chez Vertigo avant.

Je suis d’accord sur Morrison.

Et ce titre me fait bien plaisir!

Sur le coup, matin oblige, je n’ai pas compris ton message (je me disais, mais non, le titre de la série, c’est pas “Karen” mais “Nameless”, alors de quoi il parle?).

Et puis, après, j’ai percuté que tu parlais de Karen Berger :laughing:

Mais oui, je suis tout à fait d’accord avec toi et je pense qu’à ce rythme, Image va manger la laine sur le dos à DC et que le catalogue Vertigo, si génial en son temps, va réellement avoir du mal à se renouveller.

[size=150]COMMENTAIRES DU DESSINATEUR CHRIS BURNHAM[/size]

[quote]Nameless #1
Story by Grant Morrison
Art by Chris Burnham
Cover by Chris Burnham
Publisher Image Comics
Cover Price: $2.99
(via Entertainment Weekly)
“Batman, Inc.” creators Grant Morrison and Chris Burnham reunite!
“Nameless is the ultimate horror comic,” Burnham said during Image Expo when the book was announced. “[Morrison] has never done a straight-up, ball-to-the-wall horror book. That’s what I told him I wanted, and that’s what we’re doing. I think it’s going to be awesome and terrible, and hopefully some 11-year-old kids will steal it, and it’ll ruin their lives forever.”[/quote]

Source: www.comicbookresources.com

Et voici la couverture finale de Nameless #1:

[quote=“Grant Morrison”] Nameless is my first collaboration with Chris Burnham since we wrapped up our run on Batman and it’s our first no-holds barred horror comic—a disturbing anti-human voyage to the hopeless outer limits of cosmic nihilism and cruelty, in the company of six doomed astronauts on a mission to save our planet from an approaching asteroid. Needless to say, they get far more than they bargained for.

In my superhero comics, I’ve tended to be a cheerleader for the human spirit, but Nameless gives me a rare opportunity to articulate a long-withheld sneering contempt for our miserable species, with its self-serving, sentimental, suicidal self-delusions and its greedy, willful ignorance.

Inspired by the dark side occultism of the Tunnels of Set, by pessimist philosophers like Thomas Ligotti and Ray Brassier, and by our culture’s unstoppable, almost erotic, obsession with its own destruction, Nameless is a light-hearted romp through the sunlit meadows of a baby unicorn’s daydreams!

Not.[/quote]

Source: shelf-life.ew.com

C’est réservé, Chef!!!

Vite, vite, vite!!!

Ci-dessous, les couvertures variantes de Nameless #1 par Tony Moore, Nathan Fox, et Jonathan Hickman:

Source: www.comicsalliance.com

[quote]Nameless #1
Story by Grant Morrison
Art by Chris Burnham
Cover by Chris Burnham
Publisher Image Comics
Cover Price: $2.99
(via Entertainment Weekly)
“Batman, Inc.” creators Grant Morrison and Chris Burnham reunite!
“Nameless is the ultimate horror comic,” Burnham said during Image Expo when the book was announced. “[Morrison] has never done a straight-up, ball-to-the-wall horror book. That’s what I told him I wanted, and that’s what we’re doing. I think it’s going to be awesome and terrible, and hopefully some 11-year-old kids will steal it, and it’ll ruin their lives forever.”[/quote]

http://imageshack.com/a/img673/7833/gExcox.jpg

http://imageshack.com/a/img673/7386/ijqWBB.jpg

Source: www.bleedingcool.com

Putain, mais c’est que ça donne de plus en plus envie, ce truc…
J’adore l’accroche de Burnham : “espérons que des gamins de 11 ans le volent, et que ça gâche leurs vies à tout jamais”.

C’est vrai que ça a l’air chouette. En plus, un Burnham qui a pris le temps de peaufiner ses planches, ça laisse rêveur. L’approche “analytique de Sherlock” lui va comme un gant. Il avait tendance a faire des inserts sur les menus détails dans l’action quand il prenait le temps sur Batman Incoporated, des cases dans les cases pour capter l’œil du lecteur, qui fonctionnaient bien.

Voici deux pages de Nameless #2:

http://imageshack.com/a/img538/208/XeKS8e.jpg

http://imageshack.com/a/img913/692/0fUfxR.jpg

[quote=“Jack!”]

C’est vrai que ça a l’air chouette. En plus, un Burnham qui a pris le temps de peaufiner ses planches, ça laisse rêveur. L’approche “analytique de Sherlock” lui va comme un gant. Il avait tendance a faire des inserts sur les menus détails dans l’action quand il prenait le temps sur Batman Incoporated, des cases dans les cases pour capter l’œil du lecteur, qui fonctionnaient bien.[/quote]

C’est Jack Kirby dans l’espace, cette série. Mille concepts à la page.

Purée… Y 'en a marre.

[quote]NAMELESS #2
STORY BY
Grant Morrison
ART BY
Chris Burnham
COLORS BY
Nathan Fairbairn
LETTERS BY
Simon Bowland
COVER BY
Chris Burnham, Nathan Fairbairn
PUBLISHER
Image Comics
COVER PRICE:
$2.99
RELEASE DATE
Mar 4th, 2015
On a former U.S. moonbase, kept secret since the Cold War, a terrible key unlocks an ancient box and a last-ditch plan is drafted to save humanity from the doomsday asteroid Xibalba— but is it already too late? The nightmare intensifies in MORRISON & BURNHAM’s apocalyptic occult horror epic![/quote]

Source: www.comicbookresources.com

Ah c’est franchement pas mal.
Je ne suis pas le plus grand fan de Morrison du monde, mais il y a certains récits que je tiens parmi mes plus enthousiasmantes lectures (et certaines autres parmi les plus chiantes). Et en général, j’aime bien Morrison sur des projets courts. Donc là, six numéros, youpi, je suis curieux.
Les deux premiers numéros sont vraiment sympa. Ça balance de l’idée en veux-tu en voilà, plaçant le récit au milieu de tous les genres (fantastique, science-fiction, horreur, thriller limite espionnage). Ça envoie du concept dans tous les coins, avec des personnages, des noms et des organisations qui semblent avoir une grande importance et pourtant qu’on oublie pour privilégier d’autres idées.
Le premier épisode est orienté poursuite et recrutement, le deuxième est teinté de “whodunnit dans l’espace”, et se conclut sur l’imminente rencontre et la précision des enjeux.
C’est effectivement assez “Kirby dans l’espace”, mais pas seulement. Les références sont nombreuses (aux Mayas, notamment, et ça ça fait kirbyen), mais aussi à la kabbale et à un ésotérisme de fête foraine assez agréable (c’est le mélange de tout ce fatras qui rend l’histoire alléchante).
Question dessin, Burnham jongle avec la composition des planches, sans en faire trop, restant assez quitelyen dans son approche (gros plans, notamment). C’est propre, inventif, agréable.
Bref, je ne sais pas si l’équipe parviendra à maintenir la pression sur les quatre autres numéros, mais c’est quand même assez chouette à lire, pour l’instant.

Jim

Six épisodes? T’es sûr?

Je reprends les dialogues de Morrison “c’est Appolo 13 qui rencontre L’Exorciste”.

Tout est dit.

[quote=“Hush”]Six épisodes? T’es sûr?
[/quote]

Il me semble avoir trouvé l’info sur une news, un peu avant de poster mon commentaire.
Faudrait que je retrouve…

Jim

Voilà en tout cas un commentaire qui donne foutrement envie !!
Si tu n’es pas fana de tous les travaux de l’écossais, moi je le suis, aveuglément, bêtement, et inconditionnellement. J’attends donc ça de pied ferme, mais pas que : son “Annihilator” (comme une trace de sa très laborieuse et infructueuse carrière à Hollywood, ce dont il s’amuse) est tout aussi excitant, et bien sûr on aura bientôt droit à la VF de “Multiversity”, ce qui me réjouit à l’avance.
Il était discret ces derniers temps (depuis la fin de son cycle batmanien, en gros), mais il revient en force, le chauve.

EDIT : c’est bien six numéros d’après le post de présentation de Jack!, en page précédente.