NOS ANNÉES STRANGE (Sébastien Carletti / Jean-Marc Lainé)

http://ecx.images-amazon.com/images/I/61Z6p5SlKVL.SS500.jpg

[quote=“Amazon”]Présentation de l’éditeur
Aujourd’hui, tout le monde connaît Superman, les X-Men ou le géant Hulk. Les super-héros sont plus que jamais sur le devant de la scène, à commencer sur grand écran. Le mensuel mythique Strange a popularisé ces super-héros, en publiant de 1970 à 1996 pas moins de 300 numéros, diffusés à plusieurs dizaines de milliers d’exemplaires chaque mois. Il mettait alors à la portée du jeune lectorat français les aventures exceptionnelles de héros puissants habités par un grand idéal de justice. Nos années Strange s’adresse à toute cette génération de lecteurs qui ont grandi avec ce mensuel et tout l’imaginaire qui y était attaché. Présentant chaque héros, l’histoire de sa publication dans Strange et autres, ainsi que les adaptations au cinéma et à la TV, sans oublier les produits dérivés associés, cet ouvrage est très richement illustré de visuels désormais cultes. Alors qu’en 2011, 5 films adaptés de comics sortent sur les écrans français, voici le livre essentiel pour tous les fans de super-héros !
Biographie de l’auteur
Né six mois après Strange, Jean-Marc est tombé dans la BD quand il était petit. A dix ans, il dessine de nouvelles aventures de Goldorak et des X-Men, et commence à inventer ses propres, super-héros. Après quelques années dans les fanzines, il devient illustrateur, pour des agences de publicité et pour les couvertures des Pockets de Semic, comme Rodéo, Kiwi ou Mustang. Ancien bouquiniste, ancien éditeur de comics chez Semic et Bamboo, Jean-Marc est également traducteur, conférencier et auteur des Manuels de la BD chez Eyrolles. En tant que scénariste, il a écrit la série Omnopolis chez Bamboo, le diptyque Grands Anciens et le troisième tome de la série 42 : Agents Intergalactiques chez Soleil, et rédigé les aventures de Mickey à travers les mondes dans Le Journal de Mickey. Il est l’auteur d’une monographie consacrée à Frank Miller, parue aux Moutons électriques, résultat de trente ans de lecture passionnée. Si Sébastien a réclamé à sa Maman un apprentissage à la lecture très tôt, c’est pour comprendre ce que pouvaient se raconter les fascinants personnages de Strange et consorts. Et notamment l’Araignée, dont il suivait les aventures à la télé, et qui était son préféré. Alors lorsque ses yeux se posèrent sur une énorme boîte orange avec un gigantesque Spider-Man de 30 cm à l’intérieur, au détour d’une visite chez le marchand de journaux à Cassis avec son Papa, ce dernier n’eut d’autre choix que de sortir quelques pièces de 10 FF pour son fiston. Ce fut le début de la fin. Ainsi, en 2008, Sébastien a été le coauteur de Nos jouets 70-80 chez Hors Collection. Il compte aussi quelques participations à des magazines comme Geek le Mag ou Comic Box, et a fait partie du collectif d’auteurs ayant contribué à l’ouvrage Et soudain, ils se parlèrent : 30 ans de vie française, au Cherche Midi, à l’occasion des 30 ans de McDonald’s France.

Broché: 176 pages
Editeur : Flammarion (28 septembre 2011)
Collection : ARTS ET SPECTAC
Langue : Français
ISBN-10: 2081254700
ISBN-13: 978-2081254701[/quote]

Jim

Ma critique de l’époque…très branchée nostalgie puisque c’est le ton du bouquin…

Dans ma vie de lecteur de bande dessinée, comme dans la vie de beaucoup de lecteurs fans de comics ayant dépassé la trentaine et approchant doucement des 40 je pense, il y a toujours eu un avant, un pendant et un après STRANGE. L’avant n’a pas duré longtemps. Même si je ne les ai jamais complètement abandonnés, les BD Franco-Belge n’ont plus jamais vraiment fait le poids depuis ce jour de 1983 où j’ai fait un petit tour dans la collection de mon père. Beaucoup de pockets et de comics ! Mon tout premier, c’était UNE AVENTURE DE L’ARAIGNEE 12 : LA FOLIE DE L’ARAIGNEE . Et il y avait tout une pile de vieux STRANGE bien sûr. Mon premier, c’était le 98 : Daredevil contre l’Homme aux Echasses, Iron Man contre Ultimo, les superbes épisodes de L’Araignée de Lee et Romita. Et il y avait le 100 aussi, avec le transfert de l’ Araignée intact… mais plus pour longtemps. J’avais déjà bien sûr vu l’Araignée et Hulk à la télé, mais là j’avais tout un univers d’aventures à ma disposition. Cette année-là, j’ai vite demandé à mes parents de m’acheter mon premier STRANGE. Le 160, avec DD contre Hulk…et j’ai tout de suite compris pourquoi on l’appelait l’Homme sans peur…ou l’intrépide DAREDEVIL.

C’est ce genre de souvenirs et bien d’autres encore qui remontent à la surface à la lecture de NOS ANNEES STRANGE. Un très beau livre, une lecture copieuse, avec une mise en page énergique et une iconographie extrêmement riche. Je suis resté un bon moment sur chaque page, avec ces textes bien complets et ces nombreuses reproductions à dévorer des yeux.

J’aime aussi le fait que la lecture fonctionne à plusieurs niveaux.
La nostalgie bien entendu : nos séries cultes, ces petites choses telles que la façon de prononcer Strange, les visites en maison de la presse, les paquets soldés remplis de vieux numéros, les posters…ça me fait même sourire en l’écrivant parce qu’on a pratiquement tous connu ça.
Le côté encyclopédique : un tour dans toutes les maisons d’édition, le souvenir des magazines que je suivais, les choses de valeur qui m’étaient passés sous le nez et que je regrette de ne pas avoir acheté. C’est très complet… une véritable immersion dans la multitude de publications qui garnissait les rayonnages des maisons de la presse des années 70 à 90.
Et il y la découverte, pour ceux qui n’ont pas connu cette époque et qui vont découvrir les pionniers de la traduction des comics en France. L’histoire de l’édition et tous ses aléas, c’est quelque chose qui m’a toujours passionné et même si je connais bien cette période, j’ai tout de même appris des choses grâce à l’érudition des auteurs.

Seul léger bémol pour ma part : la section jeux vidéos/jouets. Les actions figure, ça n’a jamais été ma came. Bien écrite, avec de beaux visuels, mais ce n’est pas la partie du livre qui m’a le plus captivé.

Mon truc, c’était plus le cinoche et les séries. Et là, c’est encore bien complet. Le piège de la simple énumération est en plus évité grâce à un ton amusant et décalé…surtout que beaucoup d’ oeuvres n’ont pas su tenir l’épreuve du temps. Mais comme beaucoup, j’ai mes films cultes et on les retrouve à côté d’une belle collection de nanars…que j’ai quasiment tous regardés quand j’ai eu mon premier magnétoscope bien sûr.Quant à la télé,ça m’a également rappelé beaucoup de choses au vu du nombre de séries et de dessins animés passés en revue par les auteurs. Que de chouettes souvenirs !

1983 à 1996 : 13 ans de ma vie de lecteur et de fan de comics… surtout toutes les publications LUG/SEMIC et des AREDIT. Impossible bien entendu de m’arrêter là après la fin de STRANGE (qui fut un choc à l’époque). Des choix plus divers, de la V.O., des indés…mais toujours des super-héros tout de même !

Tout a commencé avec STRANGE et et grâce à ce livre, ça a été un moment extrêmement sympathique de me replonger dans MES ANNEES STRANGE.

[quote=“Le Doc”]Mon tout premier, c’était UNE AVENTURE DE L’ARAIGNEE 12 : LA FOLIE DE L’ARAIGNEE .
[/quote]

C’était mon premier album, à moi aussi.
J’avais commencé par les mensuels, dont Nova, mais mon premier album Araignée, c’était celui-là.
J’adorais cet épisode, sans doute encore l’un de mes préférés de Ditko.

Jim

Je suis vraiment un jeunot…mon premier Strange remonte à l’époque où c’est DC qui s’était installé dans les pages du magazine. Catapulté en plein épisode 2 de la JLA de Morrison. L’épisode m’avait fait forte impression à l’époque.

Excellent épisode, Jim, en effet…et quelle première page comme souvent ! J’adorais ce genre de présentation :

http://i1242.photobucket.com/albums/gg523/chti1/Amazing_Spider-Man_24-03_2_b75px-e7782.jpg

Mon tout premier Strange appartenait à mon père. Album relié n°2, regroupant les Strange 5,6,7.

Cet album a fait partie des premières aventures de l’Araignée que j’ai possédées.
Le premier album des FF, c’était Duo Diabolique.

Mon premier vrai **Strange **à moi, c’était le n°153

Ah! la fin de la sage du Cambrioleur. La recherche des numéros précédents a été un véritable régal pour apprécier ça dans sa globalité.

Mon premier Special Strange, c’était l’album relié 6, SP 16,17,18, le Cristal de M’Kraan, avec le gros cliff à la fin du 18 sur Magneto avec les X-Men et Mesmero… Et là, le virus a pris. C’est cet album qui fait office de sou fétiche. J’en garde un souvenir ému.

Mon premier Titans, album relié 9, Titans 25, 26, 27. Pas très fan de la Guerre des Etoiles (pas vu les films encore, mais je lisais quand même et je trouvais ça pas trop mal quand même), bien aimé Iron Fist, Captain Marvel avec son univers particulier et c’était très coloré, et les Envahisseurs, j’avais adoré.

Mon premier Nova, album relié 13, Nova 37, 38, 39. Spider-Man, les FF, très bonnes périodes, on ne peut qu’aimer. Et Spider-Woman. Et là, la mayonnaise a bien pris aussi.

Et est-ce que tu as envoyé des courriers ? Je me souviens avoir mis du temps à écrire (pas avant 1994),mais quand j’ai commencé,je n’ai pas su m’arrêter (c’était bien avant les forums et quand les lecteurs réagissaient sur les propos des autres, c’était à des mois d’intervalle)…et j’ai du être publié dans tous les courriers des lecteurs…et 3 fois dans Strange…

Non. Pas à l’époque de Lug/Semic.
J’ai envoyé 2 courriers (2 mails en fait) à la période de Panini et j’ai été édité les 2 fois.

C’est marrant, parce que le courrier des lecteurs c’était le premier truc que je lisais.

J’aimais bien commencer par ça aussi…et moi, c’était les longues lettres manuscrites (puisque je glissais quelques mots sur chaque mag)…fallait faire attention à son orthographe pour éviter de recommencer la lettre :wink:

Vu ta date de naissance, c’est pire : tu es un ENFANT !!!

Jim

[quote=“Vik”]
Mon premier Nova, album relié 13, Nova 37, 38, 39. Spider-Man, les FF, très bonnes périodes, on ne peut qu’aimer. Et Spider-Woman. Et là, la mayonnaise a bien pris aussi.[/quote]

Mon premier Nova, qui est aussi mon premier Lug, c’est le #38, justement.
(Purée, je me souviens encore du magasin, une vieille épicerie de village. L’épicerie existe encore, mais entièrement reconstruite, avec la porte pas au même endroit, et une allure de mini-supérette, quoi… Plus du tout le même délire… Mais je garderai toute ma vie l’image de cette vieille boutique).

Jim

Mon premier lug, c’était Spidey 2. J’étais presque né à sa sortie, mais mon cousin me l’a donné quelques années plus tard avant que j’apprenne à lire, avec le FF “face aux X-Men” (qu’est-ce que j’ai regardé et reregardé cette couv’ !!!)

[quote=“Jim Lainé”]

Vu ta date de naissance, c’est pire : tu es un ENFANT !!!

Jim[/quote]

Hé,j’ai eu 28 ans dimanche quand même…( et malédiction familiale,j’ai déja des cheveux blancs ! )

Ah oui, je l’ai oublié celui-là, mon premier Spidey, album relié n°2 (Spidey 4, 5, 6).

Et les Strange Spécial Origines? Alors ça j’adorais le visage barbu de Stan Lee et je lisais et relisais les fiches à la fin.

Album relié n°3 pour les origines…

Alors, ça, c’était vraiment le caramel cette revue. Je l’attendais avec impatience. Avant les fiches de persos, il y avait les fiches détachables (qui ne se détachaient pas bien d’ailleurs, j’ai vite arrêté de vouloir les détacher).

http://ecx.images-amazon.com/images/I/61Z6p5SlKVL.SS500.jpg

Pour info, je suis invité sur France Culture pour Le Rendez-vous, mercredi prochain à 19h.
Donc à vos antennes, les amis !

Jim

Bon, je viens d’annuler ma présence au festival de Cluny, les 5 et 6 mai prochains.

En revanche, je confirme ma présence au Geek Show de Lyon (18-20 mai), et au festival Étonnants Voyageurs de Saint-Malo (26-28 mai), pour Nos Années Strange.

Jim

Moi, j’ai commencé à collectionner en 1981. Et c’était une bonne période pour découvrir l’univers Marvel : Strange Spécial Origines, qui rééditait les premiers épisodes. Et puis les rééditions dans les albums des Fantastiques et de L’Araignée. Et puis les rééditions des premiers épisodes des X-Men, dans Spidey. Moi, mon deuxième Spécial Strange, c’est celui avec l’épisode des origines, par Cockrum. Vraiment, j’étais bien tombé, pile le bon moment pour explorer cet univers.

Jim

Mon premier Strange Special Origines, c’était le 178 (avec mon premier épisode des FF, l’équipe y affrontait l’Homme Taupe)

Special Strange, j’ai commencé par le #1 en fait. Je l’avais trouvé dans la pile de mon père…et je l’ai toujours. Lug y publiait les Giant Size des FF et de Spider-Man à l’époque,pas encore les X-Men. Mais il y avait déjà les Marvel Two-in-One de La Chose.

Mon premier Titans, c’était le 25 qui s’ouvrait sur les épisodes de La Guerre des Etoiles se passant sur La Grande Roue. Ca m’avait beaucoup marqué à l’époque…et je n’ai vu le premier Star Wars que 2 ou 3 ans plus tard.

Spidey, c’était le 55. Les rééditions des X-Men et Photonik qui allait affronter le comte Wampyr…

Et pour Nova, c’était le 65 avec les épisodes des FF de Roy Thomas et Rich Buckler.

Ouaip, comme le souligne Jim, le début des années 80, c’était le bon moment pour découvrir l’univers Marvel.
Pour DC, je faisais ça de façon très épisodique, dans les Arédit/Artima que je pouvais trouver…