Parlons édition Le Modèle Urban Tétanos ou Sauveur du Comics VF ?


(Blaze j) #1

Salut J’aimerai avoir vos avis sur le mode d’édition d’Urban et plus particulièrement sur son impact sur les autres éditeurs. Pour me situer j’y trouve un nivellement vers le bas dans la variété et qualité d’édition. Le tout cartonné à pas cher n’est clairement pas ma tasse de thé et la disparition des 100% souples chez panini ne fait que confirmer cette influence néfaste J’ai horreur de l’uniformisation je pense que chaque proposition doit avoir son format avec un ratio qualité/prix convenable


(Oncle Hermes) #2

Euuh… ok. :thinking:

Par rapport à ce que proposait Panini juste avant sur le même “segment”, Urban a apporté :

  • un souci de pédagogie sur les contenus, les rendant accessibles de façon claire pour les nouveaux lecteurs, par opposition à la “méthode” Panini (et certains autres avant…) consistant à larguer le lecteur directement, sans aucune (ou, occasionnellement, avec très peu de) mise en contexte, de présentation de qui est qui, etc. (bref tout ce qui fait la mauvaise réputation chez nous des comics avec leur continuité tentaculaire et soi-disant incompréhensible) ;
  • une rationalisation de ce qui est publié et comment, là encore de manière à ce qu’autant que possible les lecteurs francophones aient les “billes” pour comprendre ce qui se passe dans ce qu’ils lisent, de façon logique là où Panini a perpétué un système où pour suivre certaines séries il fallait jongler entre différents moyens de diffusion (kiosque / librairie), différentes collections, différents formats, des numérotations pas toujours cohérentes, des “trous” d’une part quand d’autres choses sont republiés cinq fois en deux ans sous des aspects différents…
  • globalement parlant, un souci plus grand attaché à la qualité des traductions et au travail éditorial dans son ensemble ;
  • la publication et mise en valeur, à côté de l’actualité des sorties U.S., de toute un pan historique de DC qui n’avait jamais été publié en français et n’était connu que des “amateurs éclairés” et anglophones (Green Lantern/Green Arrow d’O’Neil et Adams, Le Quatrième Monde de Kirby, la saga du Manhunter de Goodwin et Simonson, Wonder Woman: Dieux et mortels de Pérez, la Ligue de Justice Internationale de Giffen, DeMatteis et Maguire, la Suicide Squad d’Ostrander et McDonnell, entre autres…) ;
  • l’assurance d’une continuité de disponibilité des titres sortis, quand une republication d’un volume Panini épuisé est annoncé comme un évènement ;
  • une gamme de prix accessible, plafonnant à 35€.

Sacré nivellement par le bas. Quelle horreur, plusieurs personnes que je connais qui n’auraient jamais touché à des comics se sont mis à en lire grâce à Urban, le marché VF a triplé (chiffres du Syndicat National de l’Edition dont on discutait il y a peu…) (bon d’autres facteurs ont joué, mais quand même), et ce qui n’occupait auparavant qu’une niche dans les librairies et “grandes surfaces culturelles” y fait maintenant généralement jeu égal avec la BD franco-belge et les mangas ! Vite, passez-moi un Omnibus Panini plein de fautes de français à 75€, que je puisse à nouveau avoir le sentiment de faire partie de l’élite ! :dizzy_face:

Ceci posé, oui : ça s’est fait au “prix” d’une uniformisation des formats, avec du “tout cartonné” (ou presque) et une présentation unie (dos noir, titre en blanc ou selon un code-couleur par personnage…). Et oui, aussi, on a vu d’autres éditeurs tenter, avec plus ou moins de succès, d’imiter le modèle : Panini en partie, Glénat…

Pourquoi ? Bah, manifestement parce qu’une majorité du public, ce salaud, veut ça.

Sur la question de l’uniformisation des couleurs, tu n’as d’ailleurs qu’à te balader devant des rayonnages de livres en édition de poche. Pour ce qui est du cartonné, je suppose que c’est la transposition du modèle franco-belge plus familier : ma foi, je n’en suis pas nécessairement un fanatique (au minimum il faut bien reconnaître que ça prend plus de place sur les étagères), mais les puristes du souple-sinon-rien me laissent tout autant circonspect.


(Blaze j) #3

Le catalogue DC mieux exploité, le contenu éditorial etc je conteste pas Pour ce qui est des volumes épuisés Urban a désormais 5 ans et pas mal de titres ne sont plus disponibles Comparer les livres de poches et les bandes dessinées ça veut absolument rien dire
Ensuite la qualité d’ouvrage ? promis a un effet accordéon pour les plus gros volumes dont le dos n’est même pas renforcé tout ça pour faire passer la pilule à 28 euros et se positionner comme un kador sur le marché Oui c’est du nivellement vers le bas dans cette optique
Un deluxe ou un omnibus panini tiendra le choc de prêts multiples dans une bibliothèque Infinite crisis par Urban faut oublier


(Oncle Hermes) #4

Bah juger un éditeur sur ce qu’il édite, ça me semble assez logique. Je ne dis pas que l’aspect matériel n’a aucune importance, mais quand j’achète un livre, la première question que je me pose a plus de chances d’être “Est-ce que j’ai envie de lire son contenu ?” (suivi éventuellement par “Est-ce que je peux me le payer ?”).

Lesquels ?

Il y a quelques décennies la norme en matière de livre de poche étaient aux dos multicolores et bariolés. Puis ça a quasiment disparu, parce qu’une partie significative du public s’est mise à préférer éviter le côté “arlequinade” des étagères qui en résultait, au profit de quelque chose donnant un résultat plus uni. Urban me semble suivre la même logique : je ne vois pas en quoi la comparaison serait fondamentalement absurde ?

Moi je veux bien croire qu’un Omnibus Panini soit de qualité supérieure (je dis bien “croire”… parce que je n’en ai jamais acheté), mais enfin de là à faire passer les titres Urban pour du papier journal, ça me semble très exagéré. J’en possède, pour le coup, un certain nombre, y compris des “gros”, et – sans prétendre non plus que ce soit la qualité la plus optimale jamais sortie des presses d’un imprimeur – l’ “effet accordéon” ou tout autre signe de détérioration “naturelle” rapide, j’attends encore de les voir.


(Ben Wawe) #5

Urban, cancer du comics VF ?
Au-delà du débat, la question et les premières réactions me semblent tellement orientées que ça ressemble plus à un procès qu’à une discussion.


(Blaze j) #6

relis mon titre de sujet cancer ou sauveur j’ai donné mon avis j’attends d’avoir des arguments dans les deux sens après oui je porte un sujet qui me préoccupe car je suis obligé de passer par urban pour certains grands titres et que dès que j’en ai un en main j’ai l’impression d’avoir un bout de carton avec des feuillets prêts à se barrer si l’usage du volume est trop fréquent C’est sur que lu une fois et poser dans une bibliothèque c’est pas visible mais j’ai vu plusieurs photo de gros volume dans un état lamentable Non je suis désolé qu’on laisse passer ça et toute la désagrégation en chaîne des produits chez les autres éditeurs qui suivent le pas. J’ai un peu l’impression qu’on est fortement dans le milieu comics vf vachement conciliant à propos d’urban qui après tout peut bien refourguer une vision du comics uniformisé et cheap pour rien (le souple c’est cheap mais surement bien plus fiable)


(Fred le Mallrat) #7

Je vois ce que tu veux dire mis après c est clair que urban ne montre que la volonté d une majorité de consommateurs
Urban à d abord beaucoup apporté:
Plus de séries donc du choix
Un retour du rédactionnel
Un retour à des collections plus cohérentes

Mais une uniformisation des formats et une base fanboy d éditeurs VF qui manque tellement de recul que tu as envie de défendre les autres éditeurs!Bref le souci c est plus le consommateur
Mais c est ce qui se voit de plus en plus dans l industrie du divertissement… Un côté luxueux ou en tout cas fait pour être montré au détriment du côté populaire, qui à mon avis finira comme aux usa à créer un souci de renouvellement du public!
Mais c est nous qui en sommes responsables!


(FC powaaaa) #8

Ah ouais, … quel titre ! ça donne pas envie de répondre !
(Sérieux, c’est vomitif comme titre)


(Blaze j) #9

certaines vérités sont dure à digérer mais quand t’avais de beaux albums comme les best of les 100% souple et qu’à la place panini sort son combo Vintage Icons etc (qui en plus restent de meilleurs bousins que les briques Urban) et tout ça pour suivre une mode de oh regarde ma bibliothèque elle est aussi classe que la Tour Perret et surtout qu’en face les réactions sont timides voire totalement conciliante ça nécessite un électro choc


(FC powaaaa) #10

Non, mais tu sais ce que c’est un cancer ?
Mon propos n’a rien à voir avec ou pas la qualité des parutions Urban !


(Blaze j) #11

c’est le fait de proposer un prix déloyal (des comics de 550 pages à 28 euros ) dans un format qui pousse sérieusement à rogner sur la qualité de fabrication ça a créé un gros appel d’air en faveur d’urban et maintenant ça pousse tout le monde à rentrer dans le rang Si ça tenait qu’à moi l’intégralité des séries en singles seraient proposer en kiosque anthologique et récit complet pour les mini Une réédition format tpb souple pour suivre une série en particulier et des HC pour les GN et quelques mini et arc d’exception Je vais vous faire part de l’expérience d’un pote qui a roulé sur ses comics les hc sont détruit les soft n’ont rien Un HC ça demande un soin bien plus poussé qu’un soft ignorer cette élément et au final on a un machin mal branlé


(Blaze j) #12

team premier degré au rapport tu sais ce que c’est que l’eau le pain la …


(FC powaaaa) #13

Non, mais tu ne vas pas me la faire, l’histoire du premier, deuxième et troisième degré ! C’est bien trop facile !
C’est tout simplement trop exagéré … et vraiment sans aucune finesse !


(Blaze j) #14

ton avis sur mon titre de sujet ne m’intéresse nullement t’es choqué ? eh bien je m’en tape


(FC powaaaa) #15

Ahahahah … ça démontre bien tout l’intérêt de ce pseudo débat bien orienté …


(Blaze j) #16

c’est un complot reptiloiluminonazi Les pères La Pudeur qui s’exclament dès qu’un mot résonne trop fort Brassens leur a déjà réglé leur compte en chanson


(FC powaaaa) #17

Alors, s’il te plaît, n’invoque pas non plus Coluche et Desproges, la coupe est déjà pleine !


(Blaze j) #18

c’est qu’il me ferait presque passer pour un nazi car j’ai employé le mot cancer mdr je suis tombé sur l’as des as


(FC powaaaa) #19

Dis donc, tu as atteint le point Godwin avant moi …


(Blaze j) #20

langage préformaté c’est du tout bon on sent la grande rigueur intellectuelle et tout le tralala qui est un vernis derrière tu caches ton aliénation totale pauvre être