Parlons édition Le Modèle Urban Tétanos ou Sauveur du Comics VF ?


(FC powaaaa) #21

ça y est, on y vient, l’attaque personnelle …
C’est me donner trop d’honneur que me dire intellectuel (et rigoureux)


(Blaze j) #23

au détriment d’un objet solide qui passera l’épreuve du temps ?


(Le Doc) #24

Bon, il est temps de se calmer. Blaze, Soyouz a tout à fait raison et il n’est pas le seul à l’avoir remarqué. Ton titre est maladroit : si tu t’étais arrêté à “Parlons Edition : Le Modèle Urban”, la discussion n’aurait pas dégénéré. Les mots sont importants…et le ton que tu emploies n’incite pas, de mon point de vue, à participer. Je n’aime pas jouer le modérateur, je ne suis pas là pour ça, alors évite d’en venir aux attaques personnelles…


(Blaze j) #25

non mais qui c’est qui m’azime pour une expression parfaitement courante faut sortir dehors de temps en temps


(Blaze j) #26

en plus j’ai eu la sympathie de rajouter le terme sauveur et voila comment on me traite :smiley:


(Le Doc) #27

Bon, j’aurai essayé, même si j’étais certain que ça ne servirai à rien.
Je fais comme dans l’infanterie et je me tire ailleurs…


(Blaze j) #29

j’ai remplacé par Tétanos Après comme tu le dis c’était sensationnaliste rien de plus on est pas face à un tabou tout de même


(Lord-of-babylon) #31

“Courante” n’empêche pas que c’est une expression de merder ho. Et quitte à sortir je t’invite dans ce cas à faire quelque visite dominicale dans les services qui gère cette saloperie.

Quand au reste c’est en effet horrible qu’Urban ai su concilié un mode d’édition à la demande du public français

(vraiment horrible)


(Blaze j) #32

non mais ma mère est morte d’un cancer quand j’avais 9 ans et mon père est en train d’en crever pour qui vous vous prenez sérieusement


(Lord-of-babylon) #34

non mais ma mère est morte d’un cancer quand j’avais 9 ans et mon père est en train d’en crever pour qui vous vous prenez sérieusement

Pour quelqu’un qui ne prend pas excuse de sa vie privée pour justifier de l’emploi d’un terme que d’autres personnes trouvent extrêmement déplacé. J’ai vu après coup que tu avais modifié ton titre et confirmé le caractère sensationnaliste. Je pense donc que tu a compris qu’il était normal qu’on puisse exprimé notre désapprobation. Pourquoi donc te drapé dans des réponses hautaine ou hargneuse là ou un simple “ok désolé” aurait suffi ?

C’est d’autant plus stupide que le sujet même de ton message me semble fouillis puisque tu mélanges deux choses :

  • La qualité et la politique d’édition que tu trouves médiocre. Ca se discute (déjà parce que celui-ci n’est pas du tout cartonné puisqu’il y a une offre presse) mais c’est en effet de la responsabilité de l’éditeur.

  • L’uniformisation de l’offre de manière général. Il m’apparaît fortement abusif d’en imputer la responsabilité à un éditeur. D’un part il n’est pas responsable des choix éditoriaux de ses concurrents (il faudrait d’avantage alors pointer du doigts le changement de politique de Panini ou le copier/coller de la politique de Glénat ou Hi Comics), d’autres part Urban n’a qu’appliqué, à plus grande échelle certes, une politique déjà existante (comme déjà démontré en ces lieux, l’offre Urban ce n’est que la résultante de ce que faisait Edition USA puis Delcourt pour le dire grossièrement).

Enfin tu sembles mettre de coté la responsabilité de la demande. Si le tout cartonné est devenu une offre perenne c’est bien parce qu’il correspond à une demande (elle même en évolution au sein de ce format il n’y a qu’a voir l’augmentation des gros volumes de plusieurs centaines de pages). Doit-on alors blâmer un éditeur pour avoir su adapter une proposition au spécificité de la demande d’un lectorat ?

(dans ce cas remontons plus tôt dans le temps et tapons sur les doigts de Lug avec leur anthologie type Strange ou de Glénat avec ses premières éditions de mangas)


(Lord-of-babylon) #35

Pour répondre à Oncle Hermes concernant les titres épuisés chez Urban. Sans aller jusqu’au “pas mal” de Blaze_j qui me semble abusif (à moins d’avoir une liste complète), je sais qu’il y a eu quelques titres. Je pense à JLA La Tour de Babel, All-Star Superman et quelque autres. Je pense également que les éditions “normales” de séries comme Fables, DMZ, 100 Bullets, Grant Morrison présente Batman ou Geoff Johns présente Green Lantern vont également disparaître pour ne laisser que les ré-éditions en gros volumes.

Ceci dis c’est assez peu compte tenu de l’offre. Ce qui me fait dire que c’est également le cas pour Panini. Pas que je défende la chose ou que je trouve ça normal. C’est même le contraire parce qu’en se penchant sur la question je pense qu’on pourra voir que la problématique concerne que deux supports. Les Deluxes et les Intégrales. Et si pour certaines c’est logique (je pense à X-men 1984 dont les fichiers numériques n’existaient pas pendant très longtemps) pour la majorité c’est anormal même en prenant en compte la demande. C’est peut-être le cas pour Fantastic Four mais personne ne me fera croire que c’est le cas pour Spider-Man. Parce qu’il y a des ré-impressions régulière (typiquement Civil War) mais celle-ci sont invisible aux yeux du lecteur.


(Fred le Mallrat) #36

Surtout Urban avait indiqué une politique totale de reedition… et là on a des collections qui se substitue (a la panini) entre le format album et les “integrales” plus volumineuses.

Là il y a quand même des élements (et d autres) qui ne sont plus ec qu etait la proposition editoriale originelle.
mais bon tel panini qui au départ proposaient Editorial par exemple…

Moi c est vraiment pas urban qui me gène mais le fanboyisme autour qui n est plus capable de lucidité.

Urban est a mon avis le meilleur editeur francais… mais ca veut pas dire que ce qu il propose est la perfection ni qu il est le premier a avoir tout inventé et qu il garde son niveau intact.


(Blaze j) #37

Vous pouvez compter Brother Lono qui est épuisé qui n’est ni prévu dans les intégrales ni en réimpression du volume de base alors que tout un nouveau public s’est mis à 100 bullets

De plus je tenais à préciser que plus tu publies moins tu peux tout maintenir à flot Le catalogue Panini est pléthorique avec peut être 200 volumes par an ces dernières années

Pour ce qui est du meilleur éditeur Français le catalogue Delcourt n’a pas à rougir même s’il est plus restreint Panini m’a fortement déçu en se calquant sur Urban

Mais comme tu le dis Fred c’est le public qui le demande Je vois des réflexions sur les groupes fb qui me font penser que certains achètent leur comics seulement pour remplir leur bibliothèque de façon symétrique et ordonnée du coup reflexion abandonne progressivement ses format souple (plus petit que les tpb sources) pour du cartonné Army of Darkness devrait être l’un de leur premier titre en dur et autant je suis impatient de le lire autant j’appréhende les choix de fabrication pour un si petit éditeur

Pour finir les gros volumes oui en fin de course du titre mais avouez qu’il est plus peinard de se faire le run de Carey en 100% que de se trimbaler un porte avion de plus de cinq cent pages

Je referais pas le monde mais la candeur de beaucoup de gens envers cet éditeur rapace et je pèse mes mots m’a toujours interloqué


(Lord-of-babylon) #38

Tu peux élargir la réflexion à l’ensemble du lectorat BD. Je pense que c’est pas une nouvelle que de savoir qu’il existe toute une frange de lecteur pour qui l’aspect esthétique est la première des conditions d’achat. Supplantant la qualité du contenu. Du coup, là encore, pourquoi en blamer Urban ? Il ne sont pas les responsables d’un état d’esprit ancré depuis des dizaines d’années.

Oui. Et il est plus aisé de se trimballer ce même run en format numérique qu’avec plusieurs tome dans le sac. Je crois qu’il ne font pas confondre format et usage. On ne reproches pas à un Omnibus d’être inconfortable à lire dans un train, parce que ce n’est pas le lieu d’usage. Du coup je pense que les gros pavés répondent à une demande de lecture sédentaire et non de transport. Comme pour le livre ou la musique.

la candeur de beaucoup de gens envers cet éditeur rapace et je pèse mes mots m’a toujours interloqué

Autant l’indulgence envers Urban peut interloqué (bien que celui-ci est des explications assez simples et que beaucoup confondent aussi contenant et contenu) et que j’ai l’impression d’un retour de baton actuellement (mais là encore faut-il blamer l’éditeur pour le fanboyisme stupide des gens ?) autant je ne vois pas dans tes précédents messages ce qui justifie le terme “éditeur rapace”. Tu dis que tu pèse des mots ? J’ai plutôt l’impression du contraire


(Blaze j) #39

le fait de pressuriser le marché avec une édition à moindre coût et une qualité matérielle d’ouvrages discutable ringardisant économiquement de bien meilleurs procédés à mon gout (souple HC de bonne tenue etc)


(Lord-of-babylon) #40

“Quand on pense qu’il suffirait que les gens n’achètent plus pour que ça ne se vendent pas”


(Blackiruah) #41

Pff je fête la naissance d’un membre de l’équipe et j’aide à un déménagement et bim 40 messages sur un truc que je réfléchis depuis quelques temps… bon k’espère vous lire ce soir…


(Fab) #42

idem
pas un seul n’a bougé dans les miens

et sinon pour faire court: même avis que Lord sur tous les points


(KabFC) #43

Pour une fois je ne me suis pas jeté bille en tête dans la bataille.

Voici mon avis pour ce qu’il vaut.

Tout à fait quel que soit le style, c’est pas une nouveauté cependant ce n’était pas arrivé avant dans les comics en france (de manière flagrante) et cette partie de lecteur est nouvelle.

Il ne faut pas confondre les deux, mais il serait bien de penser aux deux. Pour ma part je regrette le format 100% en format souple très intéressant quand tu lis dans les transports. C’est pas le cas de tout le monde, mais chacun voit midi à sa porte et pour prendre mon exemple avec 4h de transports jour (c’est l’endroit ou je lis le plus), me trimballer l’énorme Wonder woman Dieux et mortelle c’est super chiant et pas aisé à lire.

J’ai aussi toujours trouvé les gens très cool envers Urban, maintenant on en reparlera dans 15 ans.
Pour ce qui est rapace je peux confirmer que visiblement c’est pas du gentil, et j’en saurais plus de première main bientôt, mais vu ce que j’ai entendu hier et avant hier ca va pas trop être de leur côté.

Maintenant mon avis sur la collection. Je pense qu’il faut de tout et qu’il est effectivement dommage de céder à une uniformisation du format, ce n’est pas le cas pour le FB qui est très varié, le comics devrait garder cette diversité. Maintenant il est vrai que si les éditeurs suivent c’est qu’il y a une demande forte du lecteur, et qu’ils s’adaptent. C’est donc le serpent qui se mord la queue, mais c’est comme ça.

Pour ce qui est des rééditions et du travail en lib. Urban à été louangé à juste titre, mais maintenant il commence à y avoir pas mal de cassure (Fables et ca ressortit bien trop tôt en intégrale empêchant aux nombreux lecteurs ayant entamé la série de la finir avec le format précédent, la politique du tout dispo qui ne s’avère pas trop vrai, la qualité des bouquins un peu légère), la fausse uniformisation (prenez Wonder Woman ce n’est pas le même format entre WW Rebrith, Wonder Woman dieux et mortels, et Greg Rucka présente WW.)…

Panini a été critiqué a juste titre notamment les changements de formats répétitifs, les épuisements permanents… Maintenant Panini est présent en france depuis 21 ans il est donc aussi normal que les collections bougent que certains formats soient épuisé, tandis que d’autres ne le sont pas. Civil War est toujours là. Les intégrales sont réédités…

Bref il y a du bon et du moins bon dans nos deux big two.

Cette citation de Fred résume entièrement ma pensée. (pour la lib).


(Lord-of-babylon) #44

Nouvelle je ne crois pas car comme tu le dis ce n’était pas là de manière flagrante mais c’était présent. Ce type de lecteur on le rencontrait avec les Deluxe ou les Intégrales de Panini par exemple (voir avec l’offre Delcourt ou plus anciennement avec Comics USA)

J’ai aussi toujours trouvé les gens très cool envers Urban, maintenant on en reparlera dans 15 ans.

Même avant. Je constate une sorte de retour de balancer. Justifié pour certaines raisons, relevant du fanboyisme déçu pour d’autre.

J’ai l’impression qu’il manque un mot à ta phrase.

(et je pense que si on pense à la même chose, je suis pour ma part très curieux)