Prix éditeur = Amazon ?!

Est-ce que le prix éditeur est maintenant mis en automatique et indexé sur celui d’Amazon ?

D’une part ça fait des prix neuf complètement bizarres, d’autre part ça fausse complètement l’appréciation que l’on peut avoir d’un produit, et surtout ça assure une forme d’hégémonie d’Amazon. En plus ça fait doublon avec le prix Amazon affiché juste à côté.
J’imagine que ça peut être intéressant pour les livres neuf grâce à la loi Lang, en terme de gain de temps pour la recherche du prix, mais pour le reste…
Ne serait-il pas possible de bloquer cette fonction si la case prix n’est pas vide ?

Est-ce qu’il ne serait pas intéressant d’ajouter deux ligne sur les fiches, avec une case “côte (neuf)” et côte (occasion) basée sur la moyenne des prix enregistrés par les membres sur chaque tomes en fonction qu’ils ont coché ou nom la case au moment de l’ajout du volume ?
Voire la possibilité d’ajouter une page graphique comme sur d’autre site pour carrément visualiser la décote en fonction du temps.

Le prix éditeur est le prix éditeur. Je ne comprends pas le souci oO

Moi non plus… O__o
Tu peux être plus clair ?

Tori.

Vous n’avez pas remarqué que les prix changent automatiquement ?
J’ai ajouté des tomes en anime, suite au rapport (récurrent…) de date, je corrige la fiche et surprise, une modification de 2 centimes. Comme les infos techniques sont peu complétées, si un membre a proposé une modif de 2 centimes sur un tome non suivi à peine 2 semaines après sa création, voire soyons fou, un membre du staff en manuel, alors là je ne comprends plus rien.
Nan mais c’est sur plusieurs fiches, sinon toutes (pour les éditions françaises dotées d’EAN), et ça tombe pile sur le prix amazon.

Plus concrètement j’ai vérifié sur de “vielles” fiches, y a pas un truc qui vous choque ? :

Non.
Mais ce n’est peut-être le cas que sur les fiches d’anime ?
Je ne m’occupe (presque) que des fiches mangas… Et je corrige d’ailleurs régulièrement des prix laissés à 0.

Tori.
Edit : Effectivement, c’est le cas sur cette fiche (que j’ai ajoutée assez récemment suite à une demande sur le forum), dont je me souviens bien ne pas avoir mis ce prix.
Edit 2 : Je viens de vérifier sur quelques fiches de vieux mangas et ce n’est pas concluant : parfois, le prix MS est le prix à la sortie, et le prix Amazon est le prix actuel, d’autre fois les deux concordent… mais je ne sais pas si c’est dû à une manipulation humaine ou pas (celles où c’était différent, il n’y avait pas d’EAN/ISBN sur MS).

En fait on a pas mal de problèmes avec les prix et des librairies qui ont la BORNE MS se plaignaient… du coup, j’ai mis en place la mise à jour automatique du prix via Amazon.

Pour les livres, cela ne pose pas problème mais pour les DVD/Blu-ray, j’ai aussi remarqué qu’il y avait une petite différence parfois. Je viens de faire en sorte que ça mette à jour le prix que si c’est un livre.

Merci, mais alors du coup, va falloir remettre manuellement à jour tous les prix des DVD :cry:

En même temps, le prix éditeur ne vaut que pour le livre grâce à la loi sur les prix du livre. Les DVD/BR ce sont des prix conseillés et il est très difficile de réellement savoir le coût à un instant T pour du neuf car ce cours change dès les premiers mois de sortie

Du coup, j’ai perdu énormément de temps ces dernières années : Je remettais le prix d’origine des mangas quand je voyais une différence…
La question avait d’ailleurs été abordée, il y a quelques années, et on avait, il me semble, bien dit que le prix indiqué était le premier prix pratiqué (ici, dans le cas d’une série en arrêt de commercialisation, c’est, du coup, le dernier prix pratiqué).
Ça aurait été bien de nous en avertir T___T
Bon, du coup, au moins, on sait maintenant que ce n’est plus la peine de s’occuper des prix.

D’ailleurs, il y a des erreurs : Détective Conan tome 2 à 5,03€, par exemple.

Ah, et est-ce que ça modifie la valeur des volumes déjà entrés dans les collections ?

Ah, une suggestion, en passant : sur les news et autres, il y a toujours un lien (et le prix) Amazon et Fnac… Il ne pourrait pas y avoir un petit lien “ou chez nos boutiques partenaires”, qui renverrait à la liste de celles-ci ?

Ça ne le fait que pour les éditions francophones, du coup ?

Tori.

Oui j’avais vérifié, même avec un tome japonais dispo en import Amazon ça ne l’affiche pas, et d’ailleurs Amazon n’a pas toutes les références francophones non plus.
Par contre faudrait voir pour les éditions étrangères non importées si jamais ça affichait le prix de Amanon en euro dans la case notée en devise de l’éditeur.

Et il semble que ça ne modifie pas le prix déjà enregistré dans les collections, simplement ça changera celui proposé à ceux qui ajoute du neuf et ne regarde pas si ça correspond à leur achat.

Par contre, ça ne prend pas le prix d’une promotion au moins ?

Ça dépend des promos, à mon avis : les tomes 1 à 3 de Naruto sont bien indiqués à trois euros, qui est leur prix jusqu’à la fin de l’année (au moins : c’était, à l’origine pour 2016, et Kana a prolongé l’offre).

Tori.

Non ça prends le prix conseillé sur Amazon (heureusement que ça n’indique pas les “promos”, quand on marge avec l’exile fiscal, le -50% a un goût amer), qui n’est d’ailleurs pas le prix éditeur comme l’indique la définition d’Amazon :

[quote]Qu’est ce que le prix conseillé?
Il s’agit du prix de vente conseillé par le fabricant ou l’importateur du produit. Amazon valide la pertinence de ce prix conseillé, sur une base trimestrielle, par rapport aux prix pratiqués par au moins un concurrent ou par Amazon.[/quote]

Par le fait, le prix conseillé d’Amazon se retrouve parfois 1 ou 2€ au dessus du prix éditeur, encore plus le flou pour le calcul de leur remise…

[quote=“Skeet”]En fait on a pas mal de problèmes avec les prix et des librairies qui ont la BORNE MS se plaignaient… du coup, j’ai mis en place la mise à jour automatique du prix via Amazon.

Pour les livres, cela ne pose pas problème[/quote]

Cette décision me parait complètement illogique.

En effet on parle ici des tomes qui ont une date de sortie indiquée sur la fiche et donc à cette date le tome valait un certain prix. Ce qui rends toutes le fiches erronées puisque la valeur du tome n’a plus de lien avec la date…

Dans ce cas pourquoi ne pas utiliser les différents codes de prix qu’utilisent les éditeurs justement pour pallier à ce problème de revalorisation…

Outre le fait que ça écrase le travail fait par de nombreux contributeurs durant des années, ça annule aussi tout l’aspect histoire du manga que pouvait avoir la base MS…

Une autre solution serait d’avoir sur les fiches qqchose du style:

  • Prix lors de la première parution: X €
  • Prix actuel: Y €

Ou encore d’enfin mettre en place les différentes éditions/rééditions d’un même tome (pour rappel et par exemple les kenshin le vagabond sans jaquettes n’ont toujours pas le droit d’être présents sur la base alors qu’ils existent bien et sont même les premiers édités…)

Bref vous n’y voyez pas de problème mais moi et bcp de collectionneurs y voient un vrai problème je pense !

Sans parler de faire une confiance aveugle à Amazon…

Il n’y a pas toujours eu ces codes prix… ~___^

Là, tu rejoins mon message plus haut :

[quote=“Tori”]Du coup, j’ai perdu énormément de temps ces dernières années : Je remettais le prix d’origine des mangas quand je voyais une différence…
La question avait d’ailleurs été abordée, il y a quelques années, et on avait, il me semble, bien dit que le prix indiqué était le premier prix pratiqué (ici, dans le cas d’une série en arrêt de commercialisation, c’est, du coup, le dernier prix pratiqué).[/quote]

[quote]Une autre solution serait d’avoir sur les fiches qqchose du style:

  • Prix lors de la première parution: X €
  • Prix actuel: Y €[/quote]

J’y avais pensé… Mais maintenant que le mal est fait, c’est compliqué de revenir en arrière T___T

Ah, tiens, bizarre : sur d’autres titres, les éditions avec/sans jaquette coexistent (Bastard!!, je crois, notamment)… En tout cas, j’ai compris d’où venait l’erreur sur Détective Conan : il s’agissait de la première édition, qui avait un code barres différent (la couleur de la jaquette aussi, d’ailleurs), et n’est plus disponible… Je me suis gardé les infos dans un coin pour recréer les trois/quatre premiers tomes, qui diffèrent.
Les différentes éditions, ce n’est pas trop un problème quand l’EAN/ISBN est différent… Quand c’est le même, en revanche, il faudrait que ce soit une variante (surtout quand la différence est minime, comme les premiers tomes de Hokuto no Ken chez Asuka ou chez Kazé, pour lesquels seul le logo change, ou les tomes chez Ki-oon qui ont également changé de logo… Je m’interroge pour les tomes chez Tonkam qui ont été réédités en Delcourt/Tonkam : le format change, en plus du visuel)… Mais le problème, c’est que quand on crée une variante, ça l’ajoute aux volumes manquant des gens… T___T

Surtout de l’avoir fait sans nous avertir… T___T On aurait pu, alors, proposer la solution du “prix à la sortie/prix actuel”.

C’est pour ça que je n’ai pas osé demander à Skeet de faire la même chose sur les dates de sorties : autant Amazon est assez fiable sur les prix éditeurs des livres, autant pour les dates de sorties, c’est une autre paire de manches.

Tori.

Comme je l’avais expliqué, nous avions beaucoup d’erreurs de prix dans notre base de données, même pour les séries encore commercialisées. Ceci demande un travail considérable et comme nous affichons les liens d’affiliation Amazon, nous avions l’opportunité de récupérer le prix éditeur directement et de le mettre à jour si besoin, ce que nous avons fait.

Par contre, cela ne change rien par rapport à avant puisque par exemple, si un éditeur augmente le prix d’une série en cours de parution, cela va s’appliquer à tous les tomes à partir de ce moment-là, sans autre changement. Et dans ce cas, nous faisions manuellement la modification. Par contre, ce qui est important, c’est que dans la collection, ce soit le prix du tome au moment où on l’ajoute qui soit pris par défaut. Si l’utilisateur le souhaite, il peut rentrer le prix qu’il a payé et cela prendra la dessus.

Donc utiliser le prix Amazon pour effectuer des mises à jours automatiques sur des prix ne change presque rien par rapport à avant car nous n’avons jamais conservé l’historique des prix pour chaque tome !

Il peut encore y avoir des erreurs dans les prix amazon mais en général elles sont corrigées rapidement (avec la loi sur le prix unique du livre, ils y sont tenus de toute façon). Bref, cela partait d’une bonne intention : avoir les prix à jour et éviter les erreurs sans devoir vérifier les milliers de références chaque mois !

Pour les séries qui ne sont plus commercialisées, c’est un autre problème mais dans ce cas, le prix est arbitraire à mon sens et le prix d’occasion est le plus intéressant au final non ?

Mais quoiqu’il en soit, nous n’avons jamais pris le parti de ne laisser que le prix d’origine (imaginez les Dragon Ball toujours en francs…), nous avons toujours mis à jour le prix des mangas selon le prix actuel.

En tout cas n’hésitez pas à répondre si jamais je n’ai pas bien compris l’essence du problème !

C’est bien ce point qui pose problème à certains d’entre nous : il avait bien été précisé, il y a un moment, que les prix indiqués étaient ceux pratiqués à la sortie du tome : ça faisait un peu office d’archivage du prix de l’époque.

Euh… Moi, je mettais systématiquement le premier prix pratiqué (idem sur les volumes japonais : j’essaie de retrouver le premier prix pratiqué, ce qui est d’ailleurs parfois difficile, quand on n’a pas la jaquette de la première édition)…

Il y avait eu une discussion là-dessus il y a quelques années (je ne sais plus où), et on avait clairement conclu le contraire, pourtant… D’ailleurs, un certain nombre de séries avaient toujours le prix en francs converti en euros.

Et je trouve très dommage de ne pas garder le prix d’origine quelque part.
C’était intéressant, par exemple, de voir qu’une série comme Ah! My godess, dont le tome 1 en 1997 valait 42F (6,40€) a finalement assez peu augmenté en vingt ans, alors que d’autres ont, au contraire, beaucoup augmenté en peu de temps (je pense notamment aux titres Tonkam, qui ont subi de nombreuses augmentations en peu de temps, il y a quelques années).

Mais bon, au moins, on sait maintenant que ce n’est pas la peine de s’occuper des prix.

Tori.
Edit :

Du coup, ça répond à ma question plus haut : ce prix n’est pas modifié, au moins…

Le problème du prix actuel est comme je l’avais mentionné, le cas échéant sur les DVD et mangas qui ne sont plus commercialisés, que selon cette méthode de calcule offre l’hégémonie à Amazon, ce qu’il recherche commercialement, en présupposant que même sur l’occasion, il serait le moins cher et la référence en terme de cote.

Pour la suite de mon développement, dans l’appellation “occasion” il faudra également inclure le neuf décoté (la flemme de me répéter, ça évitera aussi quelque confusion).

Pour moi c’est une aberration sur plusieurs points. D’abord parce que c’est faux, Amazon n’offre pas les meilleurs prix. Ensuite, les prix d’Amazon ne sont pas ceux d’Amazon, ce sont souvent sur l’occasion ceux de revendeurs utilisant Amazon comme un support. Si l’occasion était trop concurrentielle, la marge vendeur serait trop faible pour être rentable, d’un point de vue d’une société, c’est pour cela que les vendeurs tiers pratiquent des frais d’envoi invraisemblables pour des articles à 1 centime. Amazon se sert donc de cela pour tuer la concurrence, en finançant son activité de vente “qualitative” directe par les commissions qu’elle prélève sur ces ventes quantitatives. Le net recule de son concurrent Ebay lui est aussi imputable.

Car l’autre ennemi du vendeur tiers pour ce genre d’offre d’occasion, c’est le particulier. Or c’est très certainement là que sont les meilleures affaires à faire, quand bien même elles n’auraient pas l’abondance, la régulation et la mise en lumière des professionnels. Ailleurs je l’ignore, mais en France, la progression du Bon Coin est sans doute une grosse épine dans ce pan d’activité qu’Amazon rêve probablement de s’accaparer, toujours dans le but d’augmenter son trafic et de tuer la concurrence dans les secteurs qui lui rapportent le plus. Je ne sais pas si c’est encore le cas, mais la partie libraire d’Amazon France était déficitaire à cause de sa politique de frais de port gratuit, qui se heurtait de plein fouet à la loi Lang. Si la plupart des vendeurs en ligne demande souvent un montant minimum au panier avant de les offrir, ce n’est pas seulement pour faire plus de chiffre, écouler les stocks, respecter stricto sensu la loi ou inciter à l’achat, mais aussi éviter d’ouvrir une spirale de frais d’envoi inutiles.

Je m’écarte un peu, mais bref, le prix à tout prix, c’est clairement un non pour Amazon sur l’occasion.

Ensuite, le prix en lui-même, Skeet souligne qu’il est arbitraire. Autant pour celui qui vend, que pour celui qui achète, en ce sens, définir le prix d’Amazon sur l’occasion comme la référence tout en considérant que c’est arbitraire, il y a comme un petit problème de cohérence.
Parce que l’on parle non seulement du prix de l’occasion, mais ici bien du prix indiqué sur MS. Lui aussi peut-être considéré comme arbitraire. Hors afficher volontairement un prix fluctuant mais basé sur Amazon revient à vendre son libre arbitre à Amazon…
MS est censé être une encyclopédie et un lieu d’expression critique sur un média artistique. Ne serait-ce pour des raisons éthiques, il n’est pas sensé être partisan pour l’un ou l’autre des éditeurs, de ce qui représente l’aspect industrie de cette production culturelle, alors si c’est pour avantager une multinationale qui n’intervient dans aucun aspect de ce qui lie une communauté et son centre d’intérêt…

Toujours sur ce point de vue du prix d’occasion, s’il ne semble pas trouver sa source dans l’essence de MS, quid de sa finalité ?
Parce qu’étant donné qu’il n’y a qu’un prix par fiche (en dehors de ceux sponsorisé), l’unique source de sa provenance ne peut en faire un comparateur de prix (ou ce qui en serait son résultat).
MS ne s’est pas donné pour but de faire économiser de l’argent à ses membres.
Acheter 3€ de moins un bouquin n’en change pas sa lecture ni l’avis qu’il y a à se faire dessus (ok, on peut être tenté d’être plus indulgent quand on débourse moins, d’où certains partis pris avec les versions presse, ou encore être très vénère lorsque l’on tombe sur des pages manquantes ou gribouillées, mais ne faites pas semblant de ne pas comprendre ce que je voulais dire :unamused: ).
Cela pourrait être envisageable, mais entre le référencement de tous les sites de vente en ligne, la dichotomie neuf/occasion avec la non pertinence de comparer les prix du neuf entre eux quand on est sur un prix fixe légal, les offres de particuliers rédigées comme des textos qu’il faudrait affecter au cas par cas à un produit, ainsi que le contrôle de leur fraicheur, sans parler de leur fiabilité ou de la promotion de sites concurrents offrant également un service de petites annonces, etc, etc…

Bref ça serait le bordel, mais si voulez vous fixer une nouvel objectif, pourquoi pas.

Et puis le prix Amazon est déjà indiqué dans son encart sponsorisé, cela devient juste un doublon qui ne dit pas son nom.

Non, pour l’instant ce prix reste dans le cadre d’une information pour ceux qui consultent les fiches.

Alors de leur point de vue, quelle est la pertinence d’un tel résultat ?
Toujours dans le cadre de l’occasion, c’est clairement à but comparatif que l’on consulte un prix (étant donné que MS n’est pas un site de vente).

  • Soit entre le prix MS (éditeur) et le prix de l’offre, dans l’optique d’un futur achat, voire vente, si on fait le choix de l’occasion, pour payer moins cher que le neuf, il nous faut bien le prix du neuf quelque part.
  • Soit entre deux prix MS (éditeur), pour comparer avec un produit similaire, afin de savoir le quel est le plus économique, ou à l’inverse, si les bonnes critiques sur l’un (ou les mauvais sur l’autre) ne justifierait pas de payer un peu plus.
  • Soit un mélange des deux pour diverses raisons.

Si on laisse le prix fluctuer selon les errances d’Amazon, alors on supprime la notion de référentiel sur lequel se baser. Un référentiel flottant est très peu intéressant pour le consommateur lambda, qui ne cherche pas le profit de la spéculation sur le manga (d’autant plus que l’on n’a pas l’historique des modifications).

Concernant cette notion de cote, là encore Amazon n’en est en rien le garant ou le juge. Lorsque le prix de l’occasion s’envole au dessus du neuf, indiquer les prix des spéculateurs est en totale contradiction avec ce qui fait l’essence des livres, c’est à dire les lire. La loi du marché impose alors une rétention (des biens) d’information sur les consommateurs, ce qui est assimilable à une censure économique. S’en faire l’écho avec un prix Amazon en porte étendard est moralement abject. L’inflation d’un produit culturel n’empêche pas la pratique de prix décents entre amateurs, et le prix éditeur doit rester la référence vis-à-vis d’une plus-value pour les non initiés, acheteurs comme vendeurs.

Plus simplement, il s’agit d’une photographie du prix à la sortie, ce qui est aussi un élément plus objectif du produit, puisqu’il est alors révélateur d’un facteur de la politique éditorial. Peut importe qu’il soit sortie hier ou il y a 25 ans dans une autre monnaie.
De mon point de vue il est sensé être fixe, si l’éditeur lui-même ne change pas son tarif de vente suite à une réédition ou autre facteur, d’ailleurs rien n’indique sur les fiches qu’il est basé sur Amazon ou susceptible d’évoluer.

Je comprends l’argument technique et sa mise en place, par contre je ne comprends pas du tout la façon de le défendre et de le présenter.
Remplir des cases vides, oui c’est un gain de temps quand en plus la donnée est stable (prix fixe du livre) ; modifier des cases pleines automatiquement, sans aucun contrôle sur la pertinence de l’information, quand la précédente avait été vérifiée par un humain, il faut bien avouer que c’est très discutable.

Ce qu’il aurait fallut, c’est une case indiquant lorsqu’un tome est en arrêt de commercialisation, depuis la date en question, et que lorsqu’elle est remplie, cela arrête d’utiliser l’actualisation auto d’Amazon.
Mais bon, ça n’empêche pas qu’il faut référencer toutes les fiches qui sont dans ce cas là.

[quote=“Tori”]Et je trouve très dommage de ne pas garder le prix d’origine quelque part.
C’était intéressant, par exemple, de voir qu’une série comme Ah! My godess, dont le tome 1 en 1997 valait 42F (6,40€) a finalement assez peu augmenté en vingt ans, alors que d’autres ont, au contraire, beaucoup augmenté en peu de temps (je pense notamment aux titres Tonkam, qui ont subi de nombreuses augmentations en peu de temps, il y a quelques années).[/quote]

Je pense qu’on ne se comprend pas. Pour les tomes en arrêt de commercialisation, moi aussi je suis pour laisser le dernier prix pratiqué (en mettre un autre serait erroné de toute façon). Moi je parle des tomes toujours édités et dont le prix évolue. Là on est bien obligés de le mettre à jour pour ne pas afficher des informations erronées.

Par exemple le Ah! My goddess 1 édition manga player est bien indiqué à 6,40€ sur la fiche et cela correspond bien au prix de l’époque comme tu l’as écrit dans ton message (manga-sanctuary.com/manga-ah … p3315.html). Où est le souci dans ce cas ? Je ne comprends pas.

[quote=“Willos”]
Ce qu’il aurait fallut, c’est une case indiquant lorsqu’un tome est en arrêt de commercialisation, depuis la date en question, et que lorsqu’elle est remplie, cela arrête d’utiliser l’actualisation auto d’Amazon.
Mais bon, ça n’empêche pas qu’il faut référencer toutes les fiches qui sont dans ce cas là.[/quote]

Même si ce que tu dis est très intéressant, cela est plus lié à ton ressenti vis-à-vis d’Amazon. Là on s’occupe uniquement du prix neuf (on affiche le prix d’occasion pour Priceminister uniquement) et c’est le seul qu’on utilise pour cette mise à jour automatique donc je ne comprends pas.

Mais on est d’accord que l’idéal aurait été qu’on puisse savoir automatiquement si le tome est en arrêt de commercialisation et comme ça on ne fait pas de MAJ auto… mais malheureusement ce n’est actuellement pas possible et le faire manuellement demanderait une grosse mise à jour…

Par contre, vous pourriez me donner un exemple d’un problème de prix sur un tome en arrêt de commercialisation (on ne parle plus des DVD/BR dont le prix n’est plus modifié automatiquement) ?

Pas moi : dans tous les cas, je suis pour mettre le premier prix pratiqué.
Mais, encore une fois, c’est juste qu’on ne s’était pas compris.

C’est bien pour ça qu’il aurait été bien d’avoir les deux prix : celui à sa sortie et celui en cours. Ça aurait permis d’avoir l’évolution du prix depuis sa sortie.

J’ai mal choisi mon exemple : j’aurais dû parler du tome 11 (édité par Pika, du coup), mais je n’ai pas trace de son prix à l’époque (il était peut-être déjà à 6,95€… Je ne sais plus à quel moment c’est passé à ce prix : Est-ce que Pika s’est lancé directement avec ces prix ?) ou d’une série Glénat comme Berserk ou Bastard!!

Oui, j’avoue que j’ai dû mal à comprendre le message de Willos, puisque le prix est celui du neuf… Cela dit, en ce qui concerne le DVD, le problème se pose : le prix indiqué par les éditeurs devrait prévaloir sur celui d’Amazon… En la matière, ça défavorise les libraires, justement.

D’autant que les arrêts de commercialisation ne sont pas toujours signalés par les éditeurs… Parfois, on ne s’aperçoit qu’une série est en arrêt au moment de commander un de ses tomes T___T
Et, parfois, il y a des séries qui ne sont pas en arrêt, mais dont tous les tomes sont en rupture… et ne sont jamais réédités (mais leur prix de vente peut augmenter tout de même, quand le code prix qui les concerne augmente).

Ah, mais moi, le problème n’est pas dû à une erreur, mais au fait qu’on ne s’était pas compris sur ce qu’étaient les prix sur MS (pour -Hunter- et moi, c’était le prix de vente à la sortie, et pour toi, le prix de vente actuel ou le dernier pratiqué pour les titres en arrêt).
Bon, il y avait une erreur, mais j’ai compris d’où elle venait : sur Détective Conan, certains des quatre premiers tomes de la base étaient ceux de la première édition (ils avaient tous un jaquette marron), qui ont vite été remplacés par ceux de l’édition actuelle (pour lesquels la jaquette change de couleur à chaque tome)… Du coup, le prix Amazon était celui correspondant aux ISBN de ces tomes, que j’ai changé (c’est pour ça que ça indiquait 5,03€)…

Après, j’ai juste une question : quand le prix Amazon est de 0,00€, tu gardes le prix entré manuellement ?

Tori.
PS : Ah, un dernier point, qui fait suite au message de Willos : dans les liens d’achat (sur les fiches, mais aussi (et surtout) dans les news des sorties), il y a Amazon, Fnac, Price Minister… Ce serait bien, un petit lien “ou une de nos librairie partenaires”, qui irait vers la liste de celles-ci (ou même un “une librairie près de chez vous”, et un lien vers les boutiques)… ~___^