RÉÉDITIONS MARVEL : TPBs, omnibus, masterworks, Epic…

J’ai complété cette réédition cette semaine : l’ensemble comprend quatre gros volumes, qui reprennent la série que Panini avait exploitée en « Big Books », et qui jouent l’intégrale Priest en compilant également un épisode de Mighty Thor (qui, à l’époque, servait de fill-in au milieu de la période Simonson, et dont l’intrigue fournit des éléments à celle de Black Panther), un récit tiré d’un Double Take et, cerise sur le gâteau, l’ensemble des épisodes de The Crew, la série qui a succédé à Black Panther, et dont je ne dois avoir qu’un fascicule ou deux.

Je n’ai pour l’instant que reparcouru l’ensemble des récits que je connais, me replongeant en diagonale dans l’intrigue avec les deux grenouilles dorées et la Panthère Noire de Kirby (je sens que je vais craquer et relire ces passages, qui sont épatants). Et je vais bientôt découvrir The Crew, une série rare et qui, à ma connaissance, n’a jamais été compilée. J’en ai entendu du bien, mais ma lecture parcellaire ne m’a pas permis d’en saisir beaucoup plus. Une occasion que je vais rattraper fissa.

Jim

Ca donne envie.

T’as jamais lu cette série ?

Jim

Black Panther si ce qui est sortit en Marvel Knights (le mag). Je n’ai pas fait la suite à l’époque manque d’argent et du coup je ne sais pas si le reste du run de Priest est bon.

Je relis toute la partie avec les grenouilles de bronze, et c’est bien frappadingue. Idées délirantes (grosse inspiration de la période Kirby), volonté de jouer avec la continuité en la tordant un max, narration à la Priest (donc pas linéaire), c’est bien barjot. Et pour l’essentiel, cette partie est dessinée par Sal Velluto, Donc c’est plutôt quali.
La fin de la série est nettement plus moche (Dan Fraga = pouah, notamment), malgré des idées et une orientation plus urbaine. The Crew, j’ai pas encore lu, mais c’est Joe Bennett au dessin, donc c’est cool.

Jim

L’excellent et regretté scénariste Dwayne McDuffie a repris le titre Fantastic Four au départ de Straczynski, et à la hauteur de Civil War. Son prédécesseur avait laissé des histoires prétentieuses, inutiles et soporifiques, comme à peu près tout le temps d’ailleurs, et n’avait pas su du tout tirer la moindre émotion de la situation, au demeurant inepte, proposée par Millar dans ce cross-over qui n’aura eu pour seuls mérites que d’attirer de nouveaux lecteurs et de faire naître The Initiative, unique série passionnante de cette sinistre période.
McDuffie est surtout connu pour avoir participé à l’édification de l’univers Milestone chez DC et pour avoir longtemps œuvré dans les dessins animés. Dans les bandes dessinées, c’était un scénariste inventif, qui faisait preuve d’une compréhension instinctive des personnages et d’une grande acuité dans les dialogues.

Sa prestation ici ne fait pas exception, et dans une décennie sinistrée, il laisse certains des meilleurs épisodes sur la série, avec des personnages attachants et des situations intéressantes.

Une première partie de son run a été rassemblée dans un TPB intitulé « The New Fantastic Four ». On y trouve les deux épisodes qu’il a écrits pour Mike McKone dans le contexte de Civil War (le premier s’ouvre sur une scène formidable où Reed et Johnny discute de la désobéissance civile, et en quelques bulles il synthétise ce que JMS n’est pas parvenu à faire dans ses épisodes, ni Millar dans sa mini-série), ainsi que la saga avec les Frightful Four. C’est l’époque où le groupe est séparé, le couple Richards prend des vacances afin de « se retrouver », et Black Panther et Storm les remplacent au sein du quatuor. Ah, et puis j’oubliais, c’est dessiné par Paul Pelletier.

J’ignorais jusqu’à la semaine dernière que la fin du run avait également été compilée, dans un volume intitulé « The Beginning of the End ». On y trouve le dernier arc de McDuffie, à base de Doctor Doom, de voyage temporel et de double, très ingénieux et rempli de biscuit pour fan. Le sommaire est complété par un diptyque signé Karl Kesel et Tom Grummett, avec Diablo dans le rôle de l’ennemi. C’est plus classique, mais c’est très agréable à lire.

Si vous aimez les FF, si vous appréciez l’aventure, le dépaysement, les idées astucieuses et les bons dialogues, jetez un œil à ces deux TPB, qui méritent amplement le détour.

Jim

Pff il va falloir attendre longtemps pour avoir ça de Panini… Un joli Icon ferait du bien…

On a déjà eu …:yum:

Juste en kiosque non?

oui, donc on a eu ça de panini

Pour les vieux ! et les jeunes dans tout ça ? Ils n’ont pas le droit de lire du bon FF ?!

Comme Jim et Lord, je garde un bon souvenir de ce court run trop souvent oublié en raison de sa position ingrate (« bon coco tu poursuis sur la lancée des intrigues de Straczynski et ensuite tu laisse la place à la superstar Mark Millar »). Contre toute attente cette période d’intérim s’est avérée plus inspiré que les runs respectifs des deux autres auteurs plus côtés. En tout cas, ce billet me donne envie de ressortir mes Marvel Icons des cartons ou d’investir dans les tpb.

Quel dommage que la parution des essentials se soit arrêté vers la fin du run de Wolfman ; il aurait suffit d’un volume supplémentaire pour couvrir la fin de la saga avec le Sphinx, l’ensemble du cycle de Moench, voire même le début du passage de Byrne en tant que scénariste, dessinateur et encreur.

http://www.fantasticfourheadquarters.co.uk/blog/dwayne-mcduffie-interview

bah si … en fouinant dans les occasions !
De toute façon, si cela avait été publié en librairie il y a 5 ans ou plus, tu aurais aussi râler parce que Panini ne sait pas (ou ne veut pas) gérer un fond de stock de librairie

Je l’aurais trouvé en occaz surtout

Tu peux toujours trouver cette période en occase dans les Icons dédié. Pour ma part je n’ai pas relu cette période depuis longtemps et Jim m’a donné envie.

Non si je le récupère, ça sera en TP (avec ma collectionnite aiguë je ne prends pas ce risque de prendre le kiosque)

tssss, tu rates tellement de bonnes choses, triste pour toi.

Mais heureux est le porte monnaie

Je ne suis pas sur, ce que tu achètes plein pot en lib, moi je l’ai déjà en kiosques, du coup je pense que mon porte-monnaie est plus content de ma manière de procéder que de la tienne. La ou tu as pris les Avengers en album les FF en album et on va dire Iron Man et Thor moi je n’ai pris que 6 kiosques à 5€.

Marrant, ça. Je lis du kiosque depuis que je suis gamin et je continuerai toujours à lire des comics en kiosque (même si je n’achète plus tout ce qui sort comme avant…la collectionnite aiguë, c’est fini pour moi).

Par contre, je relis de moins en moins ce que j’ai en revues. J’ai les épisodes de McDuffie, mais je ne les ai pas lus depuis des années car ça me gave de plus en plus de devoir sortir des dizaines de BD kiosques pour ne relire qu’un seul run. Du coup, les seules séries que je relis sont celles que j’ai en albums…ou en « récit complet » kiosque…

Mais ça ne m’empêchera pas d’acheter mes revues kiosque cette semaine, comme d’hab…