SARRASINS ! (Luca Blengino / Luca Erbetta)

Discutez de Sarrasins

Premier, et unique, volume d’un projet intitulé “Mare Nostrum” et qui aurait été consacré à l’histoire de la Méditerranée à différentes époques, Sarrasins suit le destin de Hazar, un métis adopté par les Arabes peu avant l’An Mil.

Sarrasins-couv

Le récit, limpide, donne la part belle aux intrigues politiques de l’église. Le dessin de Luca Erbetta permet de faire évoluer les personnages dans des décors majestueux, tandis que les protagonistes (surtout Hazar, dont le nom n’est pas choisi… à la volée !), cherchent à savoir qui ils sont et quel rôle ils tiennent dans cette proto-Europe en construction.

Sarrasins-planche

Les deux auteurs, déjà signataires de 1881 chez Semic et complices sur différentes séries chez Delcourt (Dont Gaijin et Flamingo) signent là une jolie chronique humaine. Le trait d’Erbetta, nettement plus sombre dans 1881, se libère des ombres et laisse respirer les couleurs de Filippo Rizzu. Ça annonce déjà ce qu’il fera par la suite, notamment dans les pages de Dans les eaux glacées du calcul égoïste.

Jim