SILENT DRAGON (Andy Diggle / Leinil Francis Yu)


*couverture à venir

Silent Dragon

Amour, Trahison, honneur et guerre sans merci dans les coulisses du néo-Tokyo de 2063.

Tokyo, 2063. La ville a évolué en une gigantesque mégalopole techno-punk. Renjiro est le conseiller et stratège du plus grand criminel japonais : le seigneur de guerre yakuza Hideaki. Sous sa direction, le clan du Dragon Noir a pris le contrôle des quartiers malfamés de Honshu en éliminant avec force et cruauté tous leurs opposants. Mais Hideaki a d’autres ambitions que de régner sur la pègre, il projette de renverser le gouvernement lui-même. Sa soif de pouvoir est telle qu’il imagine pouvoir défaire la junte ultra-nationaliste et surarmée qui protège le pouvoir en place. Rien ne semble pouvoir l’arrêter. Pris entre deux feux, Renjiro va devenir le pion d’une guerre sans merci lorsque Hideaki lui demande de s’infiltrer chez l’ennemi. Entre son honneur de guerrier et la puissance du groupe d’élite militaire, il comprend que sa rédemption va dépendre de sa capacité à jouer double-jeu… Pourra-t-il mettre ses principes de côtés jusqu’au bout et faire émerger le statu quo ?

Andy Diggle et Leinil Francis Yu, deux méga-stars de la planète « super-héros », nous plongent dans un univers futuriste riche et inattendu, évoquant le néo-Tokyo de Akira . Un cocktail explosif d’action, de thriller et de SF porté par des héros puissants et charismatiques.

Coloriste

Dave Stewart

Parution :

02.10.2019

Thèmes:

Science-fiction

Format :

185 x 283 mm

Ca commence à dater ça…c’est sorti aux U.S. en 2005…

Ca devient dur de trouver un truc inédit avec des noms vaguement vendeur

En même temps, c’est assez sympa : je garde un bon souvenir du truc.
Après, tu as raison sur un point : le lectorat aime la bande dessinée récente, la nouveauté. Ce qui devient dur, c’est de parvenir à vendre des choses plus anciennes. La notion de “vieillerie” évolue.

Jim

C’est sorti chez qui ?

Aux US ?
WildStorm, c’est écrit dessus… ~___^

Tori.

Ok, faites comme si je n’étais pas là …

Aucune idée pas lu.

Mais tellement en discutant avec François de chez Urban, je lui ai dit que j’étais surpris de ne pas voir Hush dans les meilleures ventes de chez Batman, et sa réflexion fut intéressante en disant que Jim Lee n’était plus aussi vendeur de nos jours, qu’il était devenu un vieil artiste en plus d’être moins présents, que les gouts vendeurs évoluait. Ça m’a mis un coup de me dire que certains dessinateur considéré comme vedette sont devenues de vieux dessinateur pour une génération plus jeune. La vieillerie pour moi n’est pas la même que celles des jeunes et elle n’intéresse qu’une centaine comme nous. Ca fait mal je me crois vieux.

Comme toujours, quoi…
:wink:

Jim

Ça me fait penser à une discussion qu’on a eue il y a peu, quand on parlait justement des “vieilleries”, et où je citais des choses qui avaient dix ans : bah ouais, c’est déjà des vielleries pour une partie du lectorat. Et un lecteur “jeune”, c’est pas simplement en termes d’âge, c’est aussi en termes d’ancienneté : il y a des lecteurs “récents”, sans être jeunes, mais dont les goût sont formés par l’actualité.

Jim

C’est ça qu’est bien avec toi, c’est que tu ne refuses jamais la facilité ! :wink:

Avant je n’aurais pas été d’accord, mais maintenant si.

Tu es un pur Saint-Thomas : faut qu’on te mette le doigt dedans pour que tu y croies.
:wink:

Jim

:thinking:

tu mets pas ton doigts dans mon dedans stp.

Si tu es Saint-Thomas, rassure-toi, je ne suis pas Jésus.

Jim

Comment, tu n’es pas Dieu descendu parmi nous ?
(et non Dieu descendu par minou : ça, c’est quand l’avatar de Soyouz prend Dieu pour cible)

Tori.

Y a de l’idée … mais bon, on risque encore de créer une polémique ! :wink:

Il serait temps de rendre les polémiques illégales.

(s’enfuit en courant sans regarder en arrière)

Jim

Mais alors qui sont les dessinateurs stars pour le lectorat de maintenant ?