STAR TREK : la saga à la télévision

ah parce qu’il y a aussi eu plusieurs séries, ok…

Et hop autant ressortir ça dans ce cas : lezocalo.blogspot.fr/2010/10/sta … mploi.html

Il y a Star Trek la série originale 1966-1969, la série emblématique S-F qui développe en 3saisons à peu prés tout les thèmes possibles, avec pas mal de répétitions, c’est humaniste, intelligent, on brise des tabous, comme le premier baiser interracial filmé, par contre, si la saison 2 n’a pas grand chose à jeter, pour la 1 et 3, c’est souvent du tout ou rien, ou c’est excellent ou c’est un épisode qu’on voudrait 30min plus court et on sent que la série a bien vieilli.
La série aurait du durer 5 ans, elle sera déprogrammé après avoir eu une saison 3 grâce aux fans (une premier dans l’histoire de la TV avec l’envoi massif de lettres de fans), la série est programmé n’importe comment, le vendredi soir, le pire horreur à l’époque, mais la série obtiendra de supers scores lors de ses rediffusions.

et donc, on aura droit à The Animated Series (1973–1974), ce n’est pas insispensable, mais il y a quelques épisodes qui construisent la mythologie de star Trek, comme l’enfance de Spock, le retour des Tribbles et un épisode ou l’on découvre l’holochambre, plus de 20ans avant Next Generation.

En 75, Paramount pense à relancer la série, Star Trek: Phase II, mais avec le sucés de Star Wars et rencontre du 3eme type, il pensent finalement adapter ce qui a été écrit pour le Cinéma.

Avec le succès des films, Star Trek Revient à la télé avec The Next Generation (1987–1994), avec un nouvel équipage, mais toujours l’entreprise et c’est un énorme succès pour l’époque et pourtant, les saison 1 et 2 sont difficiles à voir, ça prend du temps à se mettre en place et à partir de la saison 3, les bonnes histoires s’enchainent, les personnages prennent de l’épaisseur y compris des 3emes rôles (c’est un peu la force de ces séries de donner de l’importance à tout le monde) et les Borgs arrivent pour donner à la série un vrai coté Space opéra.

Vu le succès de la série, Picard aura droit à ses films et la série aura un Spin-Off,** Deep Space Nine **(1993–1999) qui prend un peu l’univers de Star Trek à l’envers, vu qu’on ne suit plus un vaisseau traverser l’espace, mais des vaisseaux arriver sur une station spatiale et son environnement multiculturel (il y aura aussi de l’exploration dans la série), car Deep Space Nine, en plus de se trouver aux abords d’une planète qui sort d’une guerre entre les Bajoriens et Cardassiens et de devoir pacifier la région, la station va aussi devoir gérer l’apparition d’un trou de ver qui conduit vers un quadrant de la galaxie inexploré, ce qui va attirer les ambitions de tout les marchands et militaires de leur coté du quadrant et il faudra aussi se méfier de l’inconnu qui se trouve au delà.
Et c’est ce grand mélange d’intrigue qui va faire toute la force de la série, avec multiples intrigues politiques ou le manichéisme n’est plus de mise, pour moi c’est une grande réussite, la meilleure série de S-F que j’ai vu et une des meilleures séries tout court.
On notera que Worf de Next Generation arrive sur la station en saison 4 et devient le personnage le plus utilisé de Star Trek.(ça tombe bien vu que c’est un des plus intéressants).
Et après la fin de Next Generation, **Voyager **(1995–2001) la remplace, le vaisseau Voyager avec sa Capitane Janeway se retrouvera perdue suite à un accident en poursuivant un vaisseau rebel à 70,000 années lumières de la terre dans le quadrant Delta inconnue de la fédération, le vaisseau remplira sa mission d’exploration et entame un voyage de 70ans vers la terre, la série n’est pas désagréable, mais je la trouve ratée, parce que l’équipage a un potentiel intéressant, mais j’ai l’impression qu’ils n’évoluent jamais sur 7ans, ce qui donne un rythme monotone à la série, cassé tout de même par l’arrive de la sexy seven of nine, une borg qui n’a pas été convertie entièrement, dommage.

Et puis enfin, on a eu la dernière série **Enterprise **(2001–2005) qui narre les débuts de ce vaisseau avec le Capitaine Archer (le sympathique Scott Bakuka) et la c’est la catastrophe, la série est mal écrite, elle contredit ce qui se passe dans le futur, peu d’épisodes sortent du lot pendant deux saisons, puis, il y a du mieux en saison 3, ou elle se concentre sur un seul arc au lieu de partir dans tout les sens et ça devient même pas mal en saison 4, on sent que la série à été reprise en main, malheureusement, les audiences ne remontent pas assez et la série est annulée alors qu’elle commençait à trouver un bon rythme.

Du coup, on est privés de Star Trek à la télé, on finira surement par retrouver de nouvelles séries, en attendant, les Trekkers devront ronger leur frein en se contentant du Cinéma.

Avec tout cela j’ai envie de me rematter DS9

A noter, pour tout ceux qui trippent sur BSG, que Moore à débuter sur TNG et est un des piliers scénaristique de DS9. C’est d’ailleurs de la frustration engendré par les limites (qu’il suppose) de la franchise qui le motiveront pour BSG. Après personnellement je trouve que BSG ne fait que reproduire dans un écrin plus moderne beaucoup de choses déjà exploité (et parfois en mieux) dans **DS9 **

Allez, ça s’imposait : ouverture d’une discussion sur les séries Star Trek (une seule discussion me semble de bon aloi, hein).

Jim

A noter, le fabuleux “film” The Captains de William Shatner, qui propose un bel hommage à Star Trek et à l’Humain de façon générale. Shatner parcourt les conventions, des lieux-clés de son passé et rencontre tous les capitaines de Star Trek lui ayant succédé, Stewart / Picard, Brooks / Sisko, Janeway / Mulgrew, Archer / Bakula et même Pine. De belles rencontres très fortes, l’occasion de mettre en lumière une certaine douleur et une déception pour ces acteurs et actrices de n’en être réduits, malgré leur riche et grande carrière, à leur rôle dans la saga. Un superbe hommage à la saga, donc, même au niveau de sa narration, car Shatner entreprend ce voyage, s’offre ces rencontres dans un but bien précis.

Je note.

Jim

La bande-annonce de The Captains :

Il est trop fort, le Doc !

Jim

Disons que je suis super réactif… :wink:

C’est toi le Doc, Doc !

:wink:

Jim

Nom de zeus !
:laughing:

Faut que je me procure The captains !

Et oui Star trek s’achève sur la série Enterprise qui curieusement, n’as pas rencontré le succès. :open_mouth:
Je trouvais ça sympa de revenir aux origines de la franchise (même au-delà d’ailleurs).
De voir un vaisseau limité en distorsion, armement et défense (pas de bouclier si je me souvient), ça apporte un je ne sais quoi qui me plaît.
Un des reproches qui me revient, c’est la façon dont les gorns ont été représentés (et sous représentés dans les autres séries). Comme l’espèce 8472.

Pour ce qui des incohérences, avec l’histoire de la guerre temporelle, il y as des éléments qui sont à replacer même si la série ne le montre pas.
Et à côté, il y en as certains qui demeurent. Mais malgré cela, j’aime cette série et je m’attendais à 7 saisons ! :cry:

Curieusement ouais :mrgreen: . Si je croyais en une corrélation entre qualité artistique et succès d’audience j’aurais plutôt utiliser le terme “logiquement”

C’est pas faux ! :laughing:

Au fait, j’ai une question pour ceux qui ont vus DS9, est-ce que la série tourne beaucoup autour des ferengis (vue qu’il y en as un dans l’équipage) ?
Et si oui, ont il évolués ou sont ils toujours aussi exécrable ?

Quark n’est pas dans l’équipage mais s’occupe du bar de la station et, en effet, les Ferengis font parti de ces races qui vont être développé dans la série (avec les Cardassiens et les Bajoriens). Je ne sais pas si on peut parler d’execrabilité. Ils sont développé leurs cultures évolue tout au long de la série mais conserve ses fondations de libéralisme à outrance ce qui est très intéressant d’ailleurs. C’est surtout que la série offre des portraits de personnages sublime notamment Quark.

Les Ferengis, c’est une pierre angulaire de DS9, ils offrent souvent un coté comique, mais aussi une réflexion sur ce qui ce rapproche le plus de l’humanité et son coté cupide.
Oui, il y a une grosse évolution dans DS9 (quand tu part de quasi-primates pour leur première apparition c’est pas dur), d’ailleurs la série reprend quelques idées de Next Generation pour enfin les développer, comme les Cardassiens qui sont essentiels eux aussi à l’univers DS9.

Moi ce que j’en sais des Ferengis à l’heure actuelle, c’est qu’ils ont un code pour les affaires (des plus malsain) et ils me font penser à des esclavagistes. Pour ce dernier point, c’est en voyant leurs armes et leurs comportement vis à vis des femmes (entre autre). C’est ce dernier point qui me choc le plus.

Cela dis, regarder la série, ne serait-ce que pour voir comment Quark réagis vis à vis de sa culture me permettrais de voire les choses différemment.

C’est ça qui est intéressant dans Star trek, on voie les défauts de l’humanité mais d’un point de vue extérieur.

Tu verras ( vu que tu vas regarder la série), il y a une grosse évolution des Ferengis du début de la série à la fin.

C’est aussi pour ça qu’ils sont importants, c’est ceux qui paraissaient les plus barbares au départ qui sont capable de faire les plus grands progrès en parallèle des humains/fédération/quadrant/Caradassiens qui s’entretuent en face.

Je m’y met dés que possible, je vais d’abord finir TNG. :wink:

Une nouvelle série télé Star Trek ? Ca prendra du temps (au minimum, pas tant que le deuxième film n’est pas sorti), mais c’est une possibilité…

Bryan Singer , J.J. Abrams et Bryan Fuller (Pushing Daisies et scénariste sur DS9 et Voyager) pourraient peut-être faire renaître la franchise à la télévision :

comicbookmovie.com/fansites/GraphicCity/news/?a=58286