STRANGE #1-335

image

Ce #1 a connu quelques fac-similés (je ne sais pas s’il y a eu d’autres cas pour un magazine) tant il est convoité et que le marché le demande à des prix fous. C’est d’ailleurs, une blague depuis des années chez moi quand on me demande si j’ai besoin de quelque chose avant d’aller faire les course : « le Strange numéro 1 ». C’est clairement le navire amiral de Lug, le premier magazine qui dure enfin (mais bon, je ne vais pas refaire l’histoire, il parait qu’il existe un bouquin qui parle très bien de ça).

(et toujours pour être raccord : les FF se sont invités dans le mag’)

image

(je n’ai pas poussé jusqu’à la numérotation d’Organic Comix. Qu’en pensez-vous ?)

Mon premier :

image

Jim

Bon là, j’ai déjà détaillé ça l’année dernière, je ne vais pas me répéter…^^

Je crois que mon premier est celui-ci :

image

(mais je ne suis pas sûr et je me demande bien comment vous faites pour vous souvenir de votre premier de chaque mag’)

Du Miller, du O’Neil, du Rom avec Mantlo et Buscema, du Jr², du Stark alcoolique (je me souviens ne pas avoir tout compris à cet épisode sur le moment et Machine Man, c’était un héros bizarre pour moi, puisque cela aurait dû être Iron Man).

Sur certains titres, c’est pas super compliqué : mon premier Nova, c’est aussi mon premier Lug, donc ça marque. Mon premier Strange m’a marqué à cause de l’histoire d’Iron Man, dans laquelle Tony Stark est prisonnier de son armure. Mon premier Spécial Strange aussi, c’est facile à retenir. Ça devient moins simple avec Titans ou Spidey.
Et chez Arédit ou Sagédition, j’avais quelques numéros, de manière disparate, mais je ne suivais pas régulièrement non plus…

Jim

Y a peut être aussi que quand j’ai commencé, j’étais vraiment très, très jeune. les souvenirs sont êut être plus diffus.

Couv_13066

Au sommaire (mémorable, surtout la 1ère moitié) :

  • DD rencontre sa némésis Bullseye (Klaus Janson dans les parages d’Hell’s Kitchen bien avant l’arrivée d’un certain Frank M).

daredevil 131 01

  • Iron Man va au casino puis tue un homme politique malgré lui (cliffhanger de ouf).

IM124_03

01

7-36-stratagems-as-portrayed-in-comic-books-the-invincible-iron-man-124-page-32

  • Spidey affronte une nouvelle version du Spider-Slayer (ça permet à Jonah de faire la connaissance de sa future épouse Marla) ainsi que ce nouveau venu qu’est le Feu-follet (il finira par revenir chez Stern après sa mort apparente dans ce numéro).

Amazing Spiderman 167-01

Amazing Spiderman 168-01

Pas ma première BD sur le tisseur néanmoins puisque les fascicules ci-dessous doivent faire partie de mes premiers souvenirs de lectures arachnéennes.

82cb80716b39ec1e1858d3b5bd9a7b10

Couv_14867

spider-man-extra-n-10-comics-marvel

Ah mais c’est tard ?

Le Strange #126 j’ai sans doute dû l’acquérir dans une brocante (j’étais pas né ni même conçu au moment de sa publication).

Laisse pas le « ieuv » te casses les roustons. Tu lui réponds que c’est pas « tard et que tu as encore toute la vie devant toi ».

Mon 1er Strange

image

Je découvre la Division Alpha, avec son ambiance très bizarre : une omelette maléfique attaque Shaman, il y a de la possession, une certaine tension sexuelle qui m’avait paru étrange (le baiser avec le cowboy), un « sac à malices » qu’il ne faut pas regarder de peur d’y perdre son âme (pourtant la fille qui deviendra Talisman à la fin de l’épisode y arrive !)… Une série très étrange !

Spider-man possédait le costume « vivant » vu dans les Guerres Secrètes, et au terme d’un combat avec le Puma (où je ressentais la douleur de Parker !), son (ex petite) amie (?.. Je ne savais pas trop à l époque) lui révèle qu’elle connaît son secret ! Il ne lnen fallait pas plus pour vouloir lire la suite.

Quant à DD, c’etaitvun personnage qui ne m’intéressait pas à l’époque. C’était trop ancré dans le réel. Pas de monstres, de magie, d’extra-terrestres… Et ce David Mazzucchelli… Mouais… :grin:

Ah, j’avais pas compris que tu parlais après de ton 1er entièrement dédié au tisseur.

Sale gosse !

Je n’étais pas assez mature pour apprécier.

Même Born Again, c’était une lecture très étrange ! Les dessins ne correspondaient pas à ma « grille », l’épisode avec Ben Urich au téléphone me paraissait moche, et pourtant, j’avais conscience de lire une série à part, car déjà, elle ne me laissait pas insensible. (je trouvais ça trop « adulte »)

Par contre, à l’époque, on pouvait récupérer des reliés, et ça, pour combler les trous, c’était cool ! Et l’épisode de DD avec la maison piégée, c’était un épisode que j’adorais !!

J’ai un paquet de reliés. Je les adore : moins chers et de quoi en lire trois albums d’un coup !

1 « J'aime »

Comme dit Jim, ça marque. Après, je suis incapable de dire quelle est la première BD que j’ai lue. De ces premières années de lecture, je garde un souvenir d’un grand « fourre-tout » (un peu l’image de la malle de BD de mon père)…du Tintin, du Gaston, les Schtroumpfs, du Disney, le journal de Tintin, des pockets, mes premiers Lug, un peu d’Arédit et de Sagédition (mais beaucoup moins que Lug). C’est vraiment à partir de mes 12 ans en 1986 que j’ai commencé à me « fixer » et à suivre les Lug/Semic régulièrement…et pendant quelques années je n’ai même lu que du Marvel tel un « Marvel Zombie » avant de diversifier un peu mes lectures quand j’ai eu plus de sous…^^

Le Journal de Mickey, ça compte ?

Tori.

Bah ouais. Tu as raison en plus, je crois en avoir eu un en cadeau lors de mon abonnement.

J’en avais eu un avec le numéro 2000, sorti en octobre 1990.

Il y a eu plusieurs éditions en fac-similé de ce numéro 1 (avec le numéro 2500, il y avait le fac-similé du numéro 1 de 1934 et celui du numéro 1 de 1952).

Tori.

Voilà, ça correspond à ça pour moi aussi si je calcule bien.