SUPERGODS (Grant Morrison)

Vu que nous avions une section pour parler des ouvrages ayant pour thématique les comics, leurs auteurs et ainsi de suite, je pense que nous devrions recréer une section du genre, en attendant je reposte ma critique sur un excellent ouvrage que je vous recommande:

802790Sanstitre6

Du début à la fin de l’ouvrage, on navigue entre le très intéressant et le nébuleux. L’ouvrage dans l’ensemble est vraiment intéressant, les analyses d’un média par quelqu’un participant au dit média est toujours fascinant même quand on est pas d’accord avec la dite personne. La première chose qui est excellente, c’est le dessin qui sert de cover par Frank Quitely, ça défarouille de la culotte et donne un peu le message de l’ouvrage selon moi. J’aime beaucoup en tout cas le découpage et la colorisation du tout et surtout le trait de monsieur Quitely. Outre ça l’ouvrage se lit assez vite vu qu’on ressent la fascination de l’auteur ainsi que ses connaissances tout au long de la lecture. Après comme je l’ai dit il faut par moment relire certains passages vu que tout n’est pas compréhensible (ou bien c’est la fatigue du retour je ne sais pas) mais dans l’ensemble ça passe bien!

L’ouvrage est intéressant car comme les comics de son auteur, on ne sait jamais ou l’auteur veut en venir avant d’avoir le fin mot de l’histoire et c’est assez intéressant comme structure quand celle-ci est adapté à un ouvrage qui sert à la foi de thèse, de récit chronologique, d’encyclopédie même si comme je l’ai dit il faut revenir par moment en arrière pour comprendre le cheminement des idées qui vont ma foi très vite, par moment on a même l’impression qu’il manque un petit quelque chose mais ce n’est pas le cas en faite, c’est juste que l’ouvrage est tellement dense que le simple fait d’emmagasiner des informations en est fatiguant. La structure est comme je l’ai dit particulier et d’un autre côté il y a quand même un fond commun organisé autour des différents age des comics que je ne pense pas avoir à nommer vu le forum ou nous discutons.

Il y a une chronologie et donc une évolution qui ne se contente pas d’être uniquement une succession de date et d’évènement vu qu’à chaque fois il y a un raisonnement concret derrière chaque idées, revenant à des thématiques propre à Morrison et que l’on peut retrouver dans ses comics comme par exemple son Superman. D’ailleurs la chronologie est plusieurs fois mise à mal vu que Morrison parle de comics ou graphic novel datant de quelques années en revenant à d’autres récits datant d’une vingtaine d’années voir plus, bien entendu c’est pour faire des liens entre les dis comics et pas une lubie de son auteur
D’ailleurs je conseille à ceux désirant de lire le livre d’avoir lu de nombreux comics de Morrison vu qu’il en parle et qu’il pourrait se faire spoiler dans les structures des différents récits ou même sur les intrigues, ou bien sur Miller ou d’autres auteurs récents qui ne sont pas oublié dans l’ouvrage, je ne dis pas qu’il faut avoir un background important mais il vaut mieux avoir lu des comics (de l’auteur ou autre) avant de se lancer dans la lecture vu que certaines thématiques vous sembleront je pense bizarre sans ces acquis.

Après même si Morrison est un auteur confirmé, on ne peut pas dire le contraire même quand on ne l’apprécie pas, on voit que l’auteur hésite, non pas par manque de connaissance mais par manque d’avis concret sur certains éléments ou bien sur un manque de place pour ne pas que cela devienne redondant (même si 200 pages de plus me donneraient envie concrètement) On note aussi une différence entre sa façon d’aborder son travail avec lequel il a un certain recul et surtout ou il apporte des clés de compréhension qui pourrait nous échapper à la lecture de ses récits, mais aussi une approche différente bien que totalement honnête avec d’autres auteurs, récents ou non qui ont influencé son travail ou ont était influencé par son travail. D’ailleurs il y a un côté conteur, ou ancien qui fait je dirai non pas bizarre mais qui met en confiance pour ne pas douter de la compréhension du reste de l’ouvrage. L’ouvrage est doté d’anecdotes sur sa vie d’artiste/personnel et celle d’autres artistes qui donnent un côté plus vivant au tout et qui prête à sourire (si vous avez lu des ouvrages sur lui ou d’autres auteurs vous ne serez pas forcément surpris par les dites anecdote mais elles sont toujours plaisantes à lire comme celle sur Superman qui fait écho à ce que je disais un peu plus tôt sur All Star Superman.

Il ne parle pas uniquement de comic mais aussi de l’impact de ceux-ci dans la société et leur présence aujourd’hui et leur omniprésence dans la société que ce soit au cinéma, à la télévision et dans tout le reste. Après comme je l’ai dit il manque par moment des petites choses et on aimerait qu’il développe un peu plus certaines thématiques, notamment sur l’impact des héros dans la société mais dans l’ensemble c’est un très bon ouvrage, imparfait certes mais qui par les mots de son auteur arrive à nous transporter dans son univers et celui des comics sans que jamais on ne s’ennuie et rien que pour ça on peut lui dire merci! Je recommande l’ouvrage autant pour les écrits de son auteur que pour les dessins et autres images magnifiques! C’est à acheter!

“Off your disguise, prepare to whisper your magic word of transformation, and summon the lightning. It’s time to save the world.” Grant Morrison

Des photos d’une soirée ou Grant Morrison a fait des dédicaces et chanté (bon ma dédicace je l’avais déjà mais ça fait toujours plaisir) par contre vous savez comment on fait pour mettre un copyright quand quelqu’un veut enregistrer la photographie vu que les photos on les retrouve sur internet et j’en passe alors qu’elles devraient être uniquement sur le site de ma cousine, si quelqu’un connait un logiciel cela m’aiderait!

761626GerardWayandGrantMorrisonatMeltdownComics

906584tumblrlp3hndoecS1qdvakjo1500

260967tumblrlp48346mm11qjbvdto1500

désolé pour la qualité, elle est naze!

Mon réseau d’espions m’informe qu’une version française est en préparation.

Jim

Ha, bonne nouvelle !!! J’ai toujours reculé devant la VO, sais pas pourquoi…

Ah ça, c’est cool !

superbe bouquin.
Tant mieux en VF car Ms Mallrat a pas envie de lire en VO et Morrison : elle aime bien.

Hier j’ai regardé les futures sorties chez Huginn & Muninn et j’ai effectivement repéré le titre.

[quote=“Jim Lainé”]Mon réseau d’espions m’informe qu’une version française est en préparation.

Jim[/quote]

Ton réseau d’espions t’a-t-il également informé du nom du trad’ ?

[quote=“soyouz”]
Ton réseau d’espions t’a-t-il également du nom du trad’ ?[/quote]

Oui.

Jim

Diantre, mais c’est prévu pour le 20 mars … de cette année !!!

Enfin, j’ai le bouquin en VO et j’ai calé, j’ai beau bien savoir parlé anglais, trop complexe pour moi.

Apparemment, la sortie a été reportée au 18 septembre, si j’ai bien compris…

c’est ça. c’est la nouvelle date qui est donnée

Sortie à nouveau repoussée au 01/02/2016…

Momo vient à Angoul’ ?

Sinon, y a des vraies infos sur l’éditeur, le prix, le trad’, etc … ?

[quote=“soyouz”]
Sinon, y a des vraies infos sur l’éditeur, le prix, le trad’, etc … ?[/quote]

Prévu chez Huginn & Muninn à 25€. Pour le reste aucune idée !

Ah, merci !

"]Il est peut-être temps de refaire un point traductions, non ?
…]Le mois prochain, il y aura aussi le gros bouquin de Grant Morrison, Supergods. Ce sera chez Huggin & Munnin. Bouquin étrange et fascinant dans lequel Momo se livre aussi bien à des analyses mythologiques drôlement intéressantes, voire de très haute volée, qu’à une auto-analyse bizarre et à un chapelet de vacheries de mauvaise foi sur Alan Moore. C’est à recommander à tous les fans de l’écossais frappadingue, en tout cas.

c est toujours bon?

ça m’étonnerait. L’éditeur n’en parle pas sur sa page facebook, pas de visuel de couverture disponible et si le livre était prêt (annoncé pour une sortie cette semaine), il aurait sans doute été disponible en avant première sur le stand de l’éditeur au salon du livre le weekend dernier (ce qui était le cas pour l’encyclopédie sur les personnages DC).

Madame Azone l’annonce pour le 25 mars. j’en sais pas plus.