THE HOLE IN THE GROUND (Lee Cronin)

V1_SY1000_CR0%2C0%2C674%2C1000_AL

DATE DE SORTIE PREVUE

1er mars 2019 (Irlande)
Indéterminée (France)

REALISATEUR

Lee Cronin

SCENARISTES

Lee Cronin et Stephen Shields

DISTRIBUTION

Seana Kerslake, James Quinn Markey, Simone Kirby…

INFOS

Long métrage irlandais
Genre : horreur
Année de production : 2019

SYNOPSIS

Une mère et son fils viennent d’emménager dans une nouvelle maison près des bois. Au cours d’une balade en forêt, le fils disparaît un petit moment. La mère parvient à remettre la main sur lui et découvre, en même temps, un énorme gouffre au coeur du bois. Quelques temps après, elle remarque que son petit garçon a un comportement étrange. Est-ce bien son fils qui est revenu vers elle ?

La bande-annonce :

Après son divorce, Sarah s’installe avec son fils Chris dans une vieille maison à retaper dans la campagne irlandaise. Le jeune garçon supporte mal la séparation et après une dispute, il s’enfuit dans la forêt. Sarah part à sa recherche mais elle n’arrive pas à le retrouver et elle panique. C’est là qu’elle découvre un mystérieux gouffre dans la terre. Chris réapparaît alors et l’incident est oublié. Mais au fil des jours, le gamin se comporte de plus en plus bizarrement…

Bon petit film d’horreur irlandais, The Hole in the ground est une variation sur des thèmes classiques du genre…l’enfant maléfique…cette impression de ne pas reconnaître l’être qui vous est le plus cher. Le réalisateur et co-scénariste Lee Cronin joue surtout sur l’atmosphère, grâce à un beau travail sur les décors, la photographie qui rend la campagne environnante mystérieuse, presque malfaisante par l’influence de ce « trou dans le sol ». Le démarrage est un peu lent, mais dès que la première scène-choc arrive (et elle est pas mal du tout, judicieusement filmée), le suspense est de plus en plus palpable. C’est assez classique, le scénario ne cache pas ses références, mais l’ensemble est bien joué (je gardais un mauvais souvenir du cocon mère/fils de The Badadook avec un gosse insupportable, ce qui n’est pas le cas ici) et dose bien ses efficaces effets jusqu’au final qui entretient l’ambiguïté.

J’en ai aussi lu du bien par ailleurs, faudrait que je vois ça, ça me donne bien envie.

Le réalisateur Lee Cronin vient d’être choisi pour écrire et mettre en scène le prochain Evil Dead, intitulé Evil Dead Now. Il ne s’agira pas d’un nouveau remake ou d’une suite du film de Fede Alvarez, mais plutôt d’une nouvelle histoire dans le même univers…mais sans Ash.

Bruce Campbell :

« It’s called Evil Dead Now. Sam handpicked Lee – he did a cool movie called The Hole in the Ground. We’re going to get that sucker out as soon as practical. From this point forward, they kind of have to stand on their own. Which is fine. And liberating. You could have different heroes, different heroines in this case. This one’s gonna be a little more dynamic. We just want to keep the series current. And the mantra, really, is that our heroes and heroines are just regular people. That’s what we’re going to continue. »

Merde, ça pue pour un « Evil Dead 4 » avec Raimi et Campbell. Je le sentais bien pourtant.