THREE WORLDS, THREE MOONS (collectif)

https---bucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com-public-images-bb77fe21-7c98-4e61-aa60-c0306efe34cb_1159x3000

https---bucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com-public-images-b542bd86-9966-4779-9b92-b0d02d1d70eb_896x640

Après Spencer & Cie (l’annonce récente concernant Tynion IV), Substack continuer d’attirer les gros noms.

Jonathan Hickman, who recently helped revitalize Marvel’s X-Men franchise, said he thought a lot about digital comics during the early days of the pandemic, when distribution was temporarily halted.

“I found the things you can potentially do with it to be very fascinating,” he said. “I love the idea of surprising the reader again.”

For his newsletter, Mr. Hickman is working with the artists Mike del Mundo and Mike Huddleston on a new series, “Three Worlds, Three Moons,” in which they will let fans in on the process of building a fictional universe.

“We’re treating it like a bunch of guys jamming together on a concept album, but we’re calling it a concept universe,” he said.

The group approach, which will also include contributions from the writers Ram V. and Tini Howard and others, will allow them to share the responsibility for the newsletter. “If someone is having a heavy week or a heavy month, someone else can pick up the slack,” Mr. Hickman said.

Hickman et Del Mundo : ils savent comment m’éviter des regrets.

Jim

1 « J'aime »

Jim, y aura trois ambiances. Tu trouveras forcément ton bonheur.

Non non, merci, sans façon.

Jim

Al Ewing : " I did a bit of work for Jonathan’s new thing - I like working with him and I’m always fascinated by his ideas, and the thought of throwing a home-grown vegetable from my own mental allotment into his latest big soup was too much fun to resist. And here it is, being announced!

There’ve been a few of these today - I signed up for Saladin’s new thing (COPPER BOTTLE) and I’ll probably get into a couple of other things while I’m at it.

Anyway, this being announced, getting to see the design stuff and the logo and all of that cool business, has been a small bright spot during a period of some unpleasant personal tragedy - nothing I want to get into - so I hope nobody minds me putting a bit of work on what’s become a not-work space. (Though I’ll be honest, I can see this Tumblr being the place where the creator-owned things live.)"

Panique sur le x twitter à l idée d un départ précipité de hickman de la franchise.

Oui, Rich Johnson en parle ici.

J’admets que, si je ne suis pas étonné que les auteurs, inquiétés par la rupture de diffusion durant la pandémie, frustrés par les ingérences créatives et le peu de retours financiers, veuillent se lancer « seuls ». Le format numérique, au début, a l’avantage de limiter les coûts, de publier seulement ce qui fonctionne, d’éviter les ruptures de diffusion, et sûrement de jouer avec les narrations.
Je ne suis pas non plus étonné d’y voir un Spencer, qui après Amazing Spider-Man et Captain America/Secret Empire a sûrement fait ce qu’il voulait chez Marvel, ou même un Hickman, toujours très lié au marché indépendant.

Mais… je reste surpris que Hickman, si c’est confirmé, et James Tynion IV y aillent maintenant.
Parce que le premier a une liberté totale sur les X-Men, et est au coeur d’un run qui a un réel succès (en ventes sur toute la franchise, en débats enclenchés a minima). Parce que le second est « le bon génie » actuel de DC, avec une montée en puissance : ses Detective Comics acclamés, sa Justice League Dark réussie, son run sur Batman étendu après le deal #86-100 initial pour une mise en place de Fear State et Magistrate… la « logique habituelle » attendait qu’il signe bientôt un événement, et parte après.

Là, deux auteurs piliers de Marvel et DC, au faîte de leur gloire, sur le point au fond de marquer pleinement leur époque chez ces éditeurs, décident apparemment de partir pour une aventure personnelle.
C’est surprenant.
Pas étonnant sur le fond, mais surprenant sur le timing.

Par contre, je me demande toujours de quelle hauteur est le gain financier vs Marvel ou DC ou autre. C’est encore assez impalpable dans mon cerveau vu que je me demande combien ils gagnent par clic client.
Et je ne parle pas de la couverture sociale.

Ah, je pense que c’est la grande inconnue. C’est pour ça, à mon sens, que c’est une aventure… et une aventure que seuls des auteurs qui ont ou commencent à avoir un véritable succès osent tenter pleinement.
Je ne serais pas surpris que les Ram V ou Tini Howard continuent de travailler en parallèle chez Marvel et DC. Ce ne sont que les « très gros » qui peuvent se permettre de partir définitivement.

Qui ont aussi l’assise financière suffisante.

1 « J'aime »

Clairement, oui.

C’est vrai que Hickman semble parler de son poste à la tête des série mutante et de l’écriture des X-Men au passé, et ouais ça me fait craindre aussi qu’Inferno ne signe la fin de son run ! Je vois mal une mini-série en 4 épisodes conclure tout ce qu’Hickman a lancé, d’autant qu’après avoir été absente aussi longtemps, le retour de Moïra X pour repartir aussi vite risque de paraître précipité… pour moi Inferno sonnait comme le lancement de la phase finale du run d’Hickman, et pas la phase finale elle-même !

C’est sûr, Krakoa pourra se poursuivre à travers les autres séries, notamment les X-Men de Duggan ou le SWORD d’Ewing qui viennent de se lancer, avec les changements du Planet Size qui ont l’air d’être là pour durer, on a aussi eu les déclarations des scénaristes qui souhaitent organiser un Hellfire Gala tous les ans, qui laisse penser que le statu quo devrait être maintenu au moins jusqu’à l’été prochain, mais j’ai vraiment l’impression que ça arrive trop vite, que tellement de choses avaient été lancées dans HoXPoX et n’ont pas encore eu de conclusion (Orchis, Nimrod, le Phalanx, les machinations de Sinistre), que je vois mal Inferno conclure tout ça…

Bon, après comme trois dessinateurs (Schiti, Silva et Caselli) ont été annoncés, et que le hardcover est annoncé à 192 pages, on aura environ 48 pages par épisode, donc il y a moyen d’avoir une conclusion épique et un grand final digne d’un Secret Wars (qui ne fait que 20 pages de plus, tout compte fait)…, mais j’ai le sentiment qu’il manquerait un build up, comme l’a été Time Runs out pour ses Avengers, et comme j’avais l’impression que Inferno le serait ici. J’espère juste que la conclusion apportera une fin satisfaisante du côté de Moïra/Mystique/Destinée (qui ont l’air d’être au coeur de la promo), que les auteurs qui restent poursuivront bien sur ce statu quo, et que Hickman bouclera aussi sur la thématique de l’isolationnisme extrême de Krakoa et de sa réouverture au monde une fois toutes les bombes placées à la fin de PoX désamorcées, chose que Duggan a déjà commencé pour le coup

Oh, je ne suis pas sûr que Marvel ait déjà envie que la période Krakoa se termine.
Et celle-ci ne peut perdurer sans « le mystère » Moira-X ou les tensions avec Orchis.

Du coup, peut-être que Inferno marque le départ de Jonathan Hickman, mais je doute que ça termine la période Krakoa.

A titre d’exemple, on vient d’apprendre que si une œuvre est adaptée pour le MCU les auteurs touchent un cachet de … 5k$. C’est pas fou pour le coup… Après ça permet de toucher large.

Bon c’est quand meme assez dingue ce qui se passe mais ça sent la fuite pour finir par revenir chez les big 2… Le cercle usuel en somme…

Après, ça dépend des accords, et donc des maisons d’édition. Len Wein avait dit un jour qu’il avait touché davantage grâce à l’apparition de Lucius Fox dans les Batman de Nolan que grâce à Wolverine.

Jim

Ok … Mais faut aussi que ce soit adapté. A suivre.

Oula avec ce format ça va être compliqué de savoir, ça sent en plus le deal individuel avec des accords différents selon les auteurs…

Sans avoir les chiffres t4 explique la nature du contrat :

  1. le scénariste a un contrat et un.salaire fixe pour publier x «news letter» par mois.

  2. il est considéré comme éditeur et détient l entièreté des droits, substrack n en ayant aucun.

  3. liberté éditoriale complète donc

  4. et je suppose, passé un temps, possibilité de faire publier la bd sur papier où il veut.

Ouais donc 5000 quand c’est un personnage dont tu sais pertinemment qu’il ne t’appartiendra pas, c’est pas mal quand même.

Millar, Brubaker et Remender ne sont jamais revenus, pour l’instant.