TOP SECRET ! (Zucker, Abrahams, Zucker)

REALISATEURS & SCENARISTES

Jim Abrahams, David et Jerry Zucker

DISTRIBUTION

Val Kilmer, Lucy Gutteridge, Jeremy Kemp, Christopher Villiers, Warren Clarke, Omar Sharif, Michael Gough, Peter Cushing…

INFOS

Long métrage américain/britannique
Genre : comédie
Année de production : 1984

Le célèbre critique Roger Ebert disait de Top Secret ! que « résumer son intrigue serait un exercice de futilité ». La chronique d’un film des ZAZ (David Zucker, Jerry Abrahams, Jerry Zucker) pourrait également vite tourner à une simple énumération de ses meilleurs gags…et il y a de quoi tant les situations les plus folles s’enchaînent à un rythme effréné (et comme souvent chez les ZAZ, quasiment chaque scène fourmille de détails, que ce soit au premier où à l’arrière-plan, et les gags se jouent même au niveau des dialogues…il faut bien plusieurs visionnages pour tout saisir, ce qui donne l’occasion de se payer une bonne tranche de rigolade à chaque fois pour qui aime ce genre d’humour non-sensique…et ça tombe bien, j’adore ça).

Après le succès du génial Y a-t-il un pilote dans l’avion ?, les ZAZ n’ont pas enchaîné avec la suite, même si la Paramount leur avait proposé le projet. Leurs acteurs principaux ont par contre rempilé (mais pas Leslie Nielsen) pour un Y a-t-il encore un pilote dans l’avion ? pas déshonorant du tout (et même très drôle d’ailleurs…en plus, il y a William Shatner qui s’auto-parodie et c’est toujours un régal).
Les ZAZ ont préféré travailler sur la courte série télévisée Police Squad !, annulée après 6 épisodes et ressuscitée ensuite au cinéma avec l’hilarante trilogie des Y a-t-il un flic ?

Entre le premier Airplane, Police Squad ! et les 3 Naked Gun, il y a le long métrage qui est un peu le mal-aimé de la filmographie des ZAZ, Top Secret ! La critique fut assez tiède, autant que les résultats au box-office (20 millions de dollars de recettes pour un budget de 9 millions, c’est très, très modeste). Et même David Zucker a dit par la suite que Top Secret ! est « très drôle, mais ce n’est pas vraiment un bon film. Il n’a pas vraiment d’intrigue ou de vrais personnages ou de vraie structure ».

A-t-il été déçu par la réception moins enthousiaste que pour Y a-t-il un pilote dans l’avion ? En tout cas, je le trouve assez dur avec cette irrésistible démonstration de non-sens, une parodie des films de guerre de la Seconde Guerre Mondiale, des films d’espionnage se déroulant pendant la Guerre Froide, des comédies musicales d’Elvis Presley et des films de plage des années 60 ! Les époques se mélangent et on passe d’un genre à l’autre dans le plus joyeux désordre (un spoof du Lagon Bleu se glisse même là-dedans) pour le plus grand bonheur des zygomatiques.

Top Secret ! marquait les débuts au cinéma de Val Kilmer, qui incarne une rock-star américaine devenu héros de la Résistance et assure lui-même avec talent les très entraînants numéros musicaux. Dans la distribution, on retrouve notamment Omar Sharif en agent secret et deux grands acteurs de la Hammer, Michael Gough (Le Cauchemar de Dracula, Le Fantôme de L’Opéra…) et Peter Cushing (Le Cauchemar de Dracula, Frankenstein s’est échappé, Le Chien des Baskerville…).
Michael Gough est ici le scientifique prisonnier des allemands que les Résistants doivent sauver (et le bonhomme sait vraiment creuser des tunnels)…Kilmer et Gough joueront à nouveau ensemble une dizaine d’années plus tard dans Batman Forever, respectivement dans les rôles de Bruce Wayne/ Batman et Alfred Pennyworth.

L’immense Peter Cushing faisait dans Top Secret ! l’une de ses dernières apparitions sur grand écran, en libraire suédois. Il est ici au centre de l’une des scènes les plus délirantes du métrage, puisqu’elle est montée entièrement à l’envers !

Pour terminer, un petit extrait, une scène qui me fait beaucoup rire à chaque fois : :wink:

youtube.com/watch?v=mSJVEb-qljA

Je trouve que c’est pratiquement ce que les ZAZ ont fait de mieux dans leur carrière.
De toute façon, dans les films qu’ils ont fait durant cette décennie, il n’y a pas grand chose à jeter (j’aime moins à partir de la tournure prise avec les deux Hot Shots).

Alors ça, je ne connais pas du tout !
C’est le même titre en VF ?

[quote]C’est le même titre en VF ?
[/quote]

Ouaip !

Bon, peut être que Paramount Channel ou RTL9 le (re)rediffusera !

Paramount Channel avait rediffusé le film il y a 3 ans…dans une version censurée !

Voilà un film dont on mesure probablement mal l’influence : je ne sais pas s’il s’agit le chef-d’oeuvre du trio (peut-être bien), mais c’est en tout cas un film extraordinaire. David Zucker est effectivement bien sévère…

On parle souvent concernant les ZAZ du rythme invraisemblable de leurs films (1 gag toutes les 20 secondes, en gros), de leur système de détournement parodique ou de leur sens de l’humour non-sensique à l’extrême, mais je crois qu’il faut aussi relever, pour bien mesurer l’importance de leur travail, la veine purement cinématographique de certains de leur gags : on ne pourrait les concevoir sous quelque autre forme que ce soit. En soi, c’est fort (je pense au gag du quai de gare qui bouge, donnant l’impression que le train avance alors qu’il reste immobile, ou à Val Kilmer qui peint un tableau tout flou du paysage qui défile sous ses yeux dans le train, des trucs comme ça…).

Et puis y’a des scènes à crever de rire à la pelle : la rencontre avec les résistants français (VO obligatoire pour goûter au jeu sur l’accent), la coup de la vache et ses bottes en plastique (je mourrai probablement un jour de rire devant cette scène), l’humain volant qui défèque sur une statue géante de pigeon (!!!), j’en passe et des meilleures…

Marko, pour la baisse de régime sur les “Hot Shots !”, il faut savoir que ce ne sont déjà plus les ZAZ à la barre, mais le seul Jim Abrahams. J’aime beaucoup ces deux films, mais faut reconnaître que c’est beaucoup moins fin et “poussé” que ce “Top Secret !”, par exemple.

Ces gags sont vraiment excellents

Ils ont eu du mal, pour cette scène… Ils ont fini par opter pour des bottes sans fond, accrochées aux pattes de la vache par du “velcroc”.

Il est d’ailleurs impressionnant, dans ces numéros, dont certains passages sont assez acrobatiques. Et les mélodies restent en tête (en particulier Skeet surfin’, le morceau d’ouverture) !

Ce qui est impressionnant, sur cette scène, c’est que c’est un plan séquence tourné à l’envers, mais qui montre une scène, une fois renversée, tout à fait normale (hormis la langue, qui est donc de l’anglais inversé)… Elle n’a vraiment pas dû être facile à jouer !

Le rôle d’Omar Sharif n’est pas son plus mémorable, mais permet de voir qu’il a le sens de l’autodérision…

*First wave,
Don’t get tired.
Second wave,
Aim higher.
Third wave,
Pull it and fire.
*

Tori.

[quote=“Tori”]
Ce qui est impressionnant, sur cette scène, c’est que c’est un plan séquence tourné à l’envers, mais qui montre une scène, une fois renversée, tout à fait normale (hormis la langue, qui est donc de l’anglais inversé)… Elle n’a vraiment pas dû être facile à jouer !

Tori.[/quote]

Je me demande si David Lynch connaît le film et cette scène, lui qui a repris exactement le même procédé pour les séquences les plus oniriques de la série “Twin Peaks”, quelques années plus tard.

Voici une des affiches alternatives du film :

img11.hostingpics.net/pics/5865571984topsecretposter3.jpg

C’est un mix de deux albums des Rolling Stones ! :mrgreen:

Bien vu !

Vous me donnez envie de le revoir les gars. Je l’ai déjà vu 4-5 fois, mais j’suis fan.