VENOM #1-7


*couverture à venir

VENOM 1
Softcover,Bimestriel, 7,50 €, 112 pages
Fresh Start ! L’univers du symbiote est chamboulé dans la nouvelle série Venom de Donny Cates et Ryan Stegman. Retrouvez aussi des one-shots liés à Spider-Geddon, la suite de Spider-Verse !
(Contient les épisodes US Venom 155 (II), Venom (2018) 1-2, Edge of Spider-Geddon 1-2 et Venomverse War Stories (III), inédits)
SORTIE LE 6 FEVRIER

Edge of Spider-Geddon 1-2 et Venomverse War Stories (III), inédits)
Ahah le remplissage avec que du venom dis donc xD

La couverture du #1 :

C’est quoi “Sketch collection” ?

Sais pas…un bonus, comme les stickers des premiers Legacy, mais je n’ai pas plus de précision…

Ce sont des croquis à collectionner.

Eh eh eh, ils sont malins dans la répartition.
(merci pour l’info)

Je crois que je vais me contenter des bimestriels pour ce nouveau relaunch… Les séries contenues dans les mensuels et leurs auteurs ne m’attirent pas des masses…

sans moi, finito les softcovers

Ma critique du numéro 1 :

https://www.sanctuary.fr/avis/129919/

53808777_10156997392384648_5048499950665596928_n

VENOM 2
Softcover,7,50 €, 112 pages
Fresh Start ! Venom et Eddie Brock doivent empêcher l’avènement du Dieu Symbiote. Retrouvez également la fin d’Edge of Spider-Geddon et le début de la mini-série Venom : First Host. Donny Cates et Ryan Stegman poursuivent leur refonte du mythe dans Venom tandis que Costa, Bagley, Latour, Zonjic, Kuder et Robson signent les autres épisodes.
(Contient les épisodes US Venom (2018) 3-4, Edge of Spider-Geddon 3-4 et Venom : First Host 1, inédits)
SORTIE LE 3 AVRIL

Venom : j’attends de voir … y a de l’idée là-dedans, même s’il y a des choses qui ne paraissent pas très claires dans certains dialogues sur la matière première qui a transformé les barbouzes (après, j’ai eu les réponses à mes interrogations, mais j’ai des doutes). Pour le gros vilain, la forme choisie me laisse aussi un peu circonspect, mais il y aura peut être une réponse par la suite.
Sinon, Stegman continue encore de progresser, je en sais pas comment il fait pour tenir les délais ! Je ne comprends pas pourquoi il n’est pas sur une série majeure !

Edge of Spider-Geddon : série prétexte, mais qui permet quand même d’explorer un peu plus les univers de persos fort sympathiques, comme Spider-Punk ou Peni-Parker. ça revisite assez bien et surtout, les deux histoires exploitent des points différents des histoires de Spider-Man, tout en s’appuyant sur les caractéristiques de ces mondes. Et y a des moments rigolos dans le Spider-Punk.

Venomverse : histoire courte autour d’un Venom-Pupu. Histoire courte joliment faite de la part de Shalvey, avec les limites qu’il peut y avoir pour ce genre d’exercice avec ce perso. Pas trop d’originalité, mais l’auteur n’oublie pas un détail en fin d’épisode.

58775314_10157107848444648_5580361174156836864_n

VENOM 3
Softcover,7,50 €, 112 pages
Eddie Brock et le symbiote Venom affrontent… le dieu des symbiotes (!) dans un combat sans merci. On en découvre un peu plus sur les origines du tout premier hôte de Venom, et Eddie doit décider si s’allier aux Skrulls ou aux Krees… Assistez également au retour très attendu d’Otto Octavius, qui se fait désormais appeler Octopus supérieur !
(Contient les épisodes US Venom (2018) 5-6, Venom First Host 2-3, Superior Octopus 1 (I), inédits)
SORTIE LE 5 JUIN

Bon je viens de finir le premier arc de la série et force est de constater que c’est plutôt pas mal. Entre des retcons pertinentes et des connexions bien vus avec d’autres séries (coucou Jason), ce titre part sur de bons rails et confirme une nouvelle fois le talent de Donnny Cates.

61473814_10157176540149648_7598309759560712192_n

VENOM 4
Softcover, 7,50 €, 112 pages
Eddie Brock a repoussé le dieu des symbiotes mais… cette expérience l’a transformé. Que va-t-il devenir à présent ? Puis, retour dans le passé, avec une aventure à l’autre bout du monde, où Nick Fury et Logan se frottent au symbiote. Enfin, la guerre entre Skrulls et Krees continue, et Eddie Brock y joue un rôle crucial !
(Contient les épisodes US Venom (2018) 7-8, Venom First Host 4, Web of Venom : Ve’Nam, inédits)
SORTIE LE 3 JUILLET

Je te rejoins presque, même si j’ai un bémol pour la série de Cates, et je suis plus sympa que toi sur Edge of spidergeddon :

Venom : je ne sais pas quoi penser de ces deux épisodes, sur ce gros ajout sur la mythologie (ou même la création) des Symbiotes. J’ai quand même l’impression qu’il essaie de respecter tous les pans qui se sont accumuler des dernières années. Après, je ne trouve pas que l’épisode explicatif soit si clair, ou en tout cas, le contenu des bulles me parait un peu compliqué pour finalement, des choses que je pense simples. Bref, si j’ai compris ce qu’il était, ses origines et ses pouvoirs ne me paraissent pas clairs. En revanche, les pages de Stegman sont magnifiques.

Edge of Spider-Geddon : deux épisodes plutôt sympa sur les origines de Spider-persos. Le premier n’est pas forcément aisé dans sa construction (Latour), mais il reste tout de même compréhensible et avec de bonnes idées. J’aime bien les dessins de Zonjic et Revel.
Le deuxième est réalisé par Kuder et je trouve que c’est meilleur. J’aime beaucoup la montée de l’histoire, on voudrait presque en avoir un peu plus sur cet univers.

Venom : donc, là, maintenant, on s’attaque au premier hôte du Symbiote de Brock. Episode d’introduction qui permet de poser le truc et les perso. A voir par la suite. Bagley reste Bagley !

67096812_10157289537729648_4060376405630779392_n

VENOM 5
Softcover, 7,50 €, 112 pages
Venom laisse la place à Carnage ! Le pire de tous les symbiotes est donc de nouveau tête d’affiche dans un épisode de 30 pages signé Cates et Beyruth. Découvrez également un épisode consacré à Venom par Stegman et Hotz, puis le dénouement de la mini-série Le premier hôte de Costa, Bagley et Diaz. Plus trois courts épisodes avec Venom et Spider-Man !
(Contient les épisodes US Web of Venom (2018) Carnage Born et Venom Unleashed, Venom First Host 5, Venomverse War Stories (IV), Amazing Spider-Man 25 (III), et Amazing Spider-Man Annual 42 (II), inédits)
SORTIE LE 7 AOÛT

Venom : Cates va vraiment plus loin dans le concept et le final explosif est plutôt pas mal. Le tout est bien amené, et l’épisode explicatif un peu longuet a finalement son utilité, parce que ça évite de voir des solutions tomber comme cela. Stegman est toujours au niveau, j’aimerais vraiment le voir sur autre chose que du Venom, un de ces 4 !

1er hôte : pas encore vraiment convaincu par cette mini-sére. Je ne sais pas ce qu’elle va apporter à Brock ou à l’univers Marvel, mais bon, pour le moment Venom semble surtout un faire-valoir à la guerre Kree-Skrull.

Superior Octopus : 1er épisode assez dynamique, qui présente à la fois le perso et ses futures méthodes, et semble régler de suite le lien avec Hydra. Efficace. A voir ce que va en faire Gage.

Venom : Cates ramène le Créateur dans une sorte de huis clos qui continue de rajouter de nouvelles choses aux caractéristiques du symbiote, enfin, surtout une chose, qui n’est pas bête du tout, je trouve. Après, la dernière case du deuxième épisode annonce une chose qui ne m’enchante guère. Mais bon, on verra.J’aime beaucoup les dessins de Coello

Ve’Nam : je ne sais pas si j’avais envie de ce spin of de la presta de Cates, qui revient sur les origines des barbouzes rencontrés dans le premier arc. Au dessin, un Ramirez que je ne connaissais pas et que je trouve plutôt pas mal.

Premier hôte : ça n’apporte rien, cette mini, cela en est une comme une autre.

Et ça fini par deux courts récits, un de Venomverse, donc une énième itération, et puis un autre sur le Spider-Man, du temps où il avait sa boite. Anecdotique.