WONDER WOMAN t.1-6 (Brian Azzarello / Cliff Chiang, Akins) + INTÉGRALE

[quote]Wonder Woman: Tome 1 – Liens de sang
*Scénario: Brian Azzarello – Dessin: Cliff Chiang, Tony Akins
Public: Adulte
Genre: Super-Heros – Aventure
Collection: DC Renaissance
Date de sortie: 30 mai 2012
Pagination: 160 pages
ISBN: 978-2-3657-7042-2
Format: 171 x 264mm
Prix: 15 € album cartonné

Guerrière farouche et princesse des Amazones, Diana a quitté son île pour rejoindre le Monde des Hommes en tant que Wonder Woman ! Mais en sauvant une jeune femme de griffes de monstres mythologiques, elle ne s’attendait pas à lever le voile du mystère de ses origines. Suite à sa découverte, Diana va devoir affronter la colère d’Héra et les machinations des autres dieux de l’Olympe. (contient Wonder Woman # 1-6)*[/quote]

Liens:
Le site de l’éditeur : urban-comics.com
La page facebook de l’éditeur : facebook.com/UrbanComics

Très très sympa comme lecture !

C’est marrant parce que je n’en attendais pas grand chose et au final c’est une bonne surprise.

Design original et approprié ( J’aime beaucoup la représentation d’Héra et d’Eris, qui colle bien à l’idée que l’on pourrait se faire de ces divinités ), bonne caractérisation des personnages…

Non vraiment sympa :slight_smile:

Lu aussi et c’est effectivement une bonne lecture. La représentation des dieux notamment est bien trouvée.

Par contre, Akins est pas au niveau de Chiang et ça fait un choc en arrivant au numéro 5…

tout à fait j’ai eu aussi du mal avec ce changement de dessinateur. Par contre l’ensemble se laisse lire tranquillement, c’est même plutôt sympa. Non franchement je n’attendais pas grand chose à part une énième redite sur ce personnage pas forcément gâté par les scénaristes, et au final c’est une petite histoire gentillette qui laisse présager un bel avenir.

Même avis que mes camarades. Un bon début, reste à voir ce que ça va donner sur la longueur, en espérant que chiang reprenne vite les pinceaux

Il les reprend au numéro 7 et à ce que j’ai lu concernant les critiques de nos amis américains, la suite a l’air de bien le faire !

j’ai vraiment beaucoup aimé :

Un album parfait pour les débutants, qui modernise avec brio l’univers de Wonder Woman et ses différents personnages !
Le chara-design est particulièrement soigné, l’histoire intègre des nouveaux éléments au personnage de Diana avec intelligence et l’histoire et solide et prenante !
Que demander de plus ?

Une critique complète est dispo sur mon blog.

Je conseille pour les fans du duo de lire l’excellent Doctor Thirteen publié chez Dc qui est une superbe mini en un seul tpb. Jim pourra très bien en parler.

Je conseille ce conseil, bien que je ne soit pas un inconditionnel du scénariste ; Doctor Thirteen est probablement l’un des rares travaux d**'Azzarello** que j’ai apprécié (avec son histoire de Batman dans **Flashpoint **et Jonny Double) c’est vraiment très sympa.

Oh oui, Jonny Double…

He’s mine :smiley:

Le premier titre DC Renaissance chez Urban que je récupère, et clairement, difficile d’être déçu :smiley: Je n’ai jamais vraiment suivi Wonder Woman, mais ce titre était l’un de ceux qui m’intéressait le plus dans les New52… peut-être celui qui m’intéressait le plus d’ailleurs. La relecture de l’univers de l’Amazone est vraiment exemplaire :smiley: L’histoire est on ne peut plus captivante, et surtout, les dessins de Cliff CHIANG confèrent à Diana une prestance rare… la manière dont il dessine son visage suffit à dégager quelque chose de divin :slight_smile:

Il faut que tu lises JL. :mrgreen:

Après ça, tu mettras des cierges à la gloire de Chiang et Azzarello…

Je l’ai pas lu, car pas pris. Juste survolé pour me faire un avis. J’aime bien Jim LEE donc bon, je ne serai sûrement pas objectif, mais sûr que sa WW est très différente de celle d’AZZARELLO… au moins visuellement. Dans l’écriture après, j’en sais rien. Mais ce titre là est quand même clairement top :smiley: Réussir à me captiver en quelques cases sur un perso qui ne m’a jamais intéressé, faut déjà le faire ^^

Comme je l’ai déjà dit, WW dans JL c’est :
“Les Etats Unis méritent d’être sauvés parce que les glaces c’est trop bon et le rock’n roll c’est trop bien…” Pathétique.

Alors que dans le WW d’azzarello on voit aussi qu’elle aime le rock’n roll (la scène dans le bar), sauf que vachement plus classe comme approche.

le personnage a quand même plus de profondeur dans la version d’Azzarello, c’est sûr. Dans la JLA c’est le faire-valoir sexy.

La critique par Blackiruah est disponible sur le site!

Lire la critique sur Superpouvoir

En fait la mythologie a toujours marqué l’univers de l’Amazone. Seulement c’est la manière dont AZZARELLO se l’approprie qui permet à la série de cultiver une singularité propre: les personnages des mythes grecs y sont ici assez différents de ce que l’on a l’habitude de voir (ne serait-ce que l’apparence de Poséidon ou Hadès), et ils s’inscrivent parfaitement dans ce récit moderne :smiley:

Tout à fait, c’est le côté très soap de WW par Azza & cie qui valorise le le livre. Cette surexpression permet de redécouvrir le mythe de Wonder Woman et l’Olympe, sa nouvelle maison (ou sa maison actuelle).

Une vraie direction artistique assumée qui donne une très bonne lecture. On peut juste reprocher que Chiang ne réponde pas pas sur toute la partition (attention, Atkins assure quand même).

Il n’empeche Selina avait soulevé un lievre dans sa critique de la série à savoir que le coté ambassadrice avait été totalement oublié dans la reprise de Azza.

En somme, il ne respecte pas le cahier des charges. Et je suis bien d’accord avec elle.

Si Nolan a pu glisser un robin dans son dkr, c’est bien le comble qu’Azza n’arrive à intégrer cet élément dans son histoire.

Du coup, je dirais que son travail relève pour beaucoup et de ce que j’en ai lu de la poudre aux yeux, comme à son habitude.

Non, c’est très bien. Il choisit d’orienter son histoire vers autre chose, en posant solidement le cadre de la série et les protagonistes. Qu’il choisisse de ne pas intégrer un aspect du personnage ne l’empêche pas de travailler son intrigue en proposant des éléments intéressants. Dans l’offre vf, c’est ce que j’ai lu de mieux avec Batman et Flash.