BATMAN : GOTHAM BY GASLIGHT (Augustyn / Mignola, Barreto)


(Le Doc) #1

batman-gotham-by-gaslight-dvd

Batman : gotham by gaslight + dvd

Le légendaire Jack l’éventreur est l’ennemi public no 1 et sévit dans les rues de Gotham. Mais dans cet univers alternatif, le tueur en série va se heurter à une autre légende nocturne : Batman. Pris dans une conspiration dont il est la victime, le Chevalier Noir nous entraîne à l’époque victorienne où l’obscurité de la nuit n’est troublée que pas la lueur fébrile et tremblante des réverbères de Gotham City.

Public : 9+
Collection : DC Deluxe
Date de sortie : 22 juin 2018
Pagination : 120 pages
EAN : 9791026814658
Contenu vo : Batman: Gotham By Gaslight + Master of the Future
Prix : 20 EUR


(Le Doc) #2

Le sujet sur le film d’animation inclus avec cette édition :


(Oncle Hermes) #3

Film qui n’a pas grand chose à voir avec la BD, mais qui en soi est plutôt une réussite. J’ai bien aimé.


(soyouz) #4

Urban ne l’avait pas déjà publié ?


(Le Doc) #5

Eh non…tu confonds peut-être avec ça :


(Oncle Hermes) #6

En revanche c’était sorti chez Panini il y a une dizaine d’années.


(artemus dada) #7

Et avant chez Comics USA sous le titre de Appelez-moi Jack, si mes souvenirs sont bons (considéré, dans sa version originale, comme le premier elseworld de l’histoire de DC).


(Ben Wawe) #8

J’en serais.


(soyouz) #9

Fort possible.

Sinon, il est sorti chez Rackam avant Panini !


(Oncle Hermes) #10

Ah oui, c’est vrai. Tes souvenirs sont bons.

Oui et non. Le premier “elseworld” officiel, avec logo en couverture, est Batman: Holy Terror de Brennert et Breyfogle, paru deux ans plus tard, qui se passe dans une Amérique théocratique. Mais le succès de Batman: Gotham by Gaslight a évidemment joué un rôle prépondérant dans le fait de lancer la vague et la gamme des “elseworlds”, en tant qu’histoires alternatives au ton plus “adulte” et “moderne” que les “histoires imaginaires” des années 40-80. C’est pourquoi rétroactivement le titre est reparu avec le logo officiel et a été étiqueté “premier elseworld de l’histoire de DC”.


(artemus dada) #11

D’où mon “considéré”, s’il avait été le premier “Elseword”, de manière irréfutable & catégorique, j’aurais écrit qu’il l’était.


(Oncle Hermes) #12

D’où mon “oui” avant le “et non”. icon_mrgreen


(artemus dada) #13

Ben non justement. Dans le cas de mon commentaire c’est oui.


(Oncle Hermes) #14

Un oui irréfutable & catégorique ?


(Jim Lainé) #15

Ces deux-là sont faits pour s’entendre.
:wink:

Jim