COMICS ODDITIES

Je suis assez d’accord avec ça.

Mais…

…mon amour pour les rageux généreusement poilus trouve quelques exemples qui font que je ne peux cautionner ce message à 100%

be230b50072cd8ba547943da2ab50ace

1 J'aime

Et surtout la plus mythique de toutes leurs confrontations:

tumblr_n7elbazfD31t4z2a0o2_540.png

(Mais je plussoie pour les exemples précédents qui sont les seuls trucs que je retiens du perso)

1 J'aime

Moi, je retiens surtout sa première apparition, dans Iron Fist, que je pense avoir lue avant toutes les autres (pour une fois que l’ordre français n’est pas chamboulé), à l’occasion de la traduction dans Titans.

Jim

En fait, Dents de Sabre, comme Thanos, est le personnage d’un seul auteur. Les autres n’en n’ont fait que de la contre-façon…

Je dois avoir les trois derniers numéros de 2099 : WoT dans ma collec’. Je les ai achetés à leur sortie pendant une année où je n’achetais que de la V.O…et j’achetais quand même un peu tout et n’importe quoi parce que j’avais lâché l’univers 2099 en V.F. et du coup je me rappelle que je n’avais pas compris grand chose à ce qui se passait…^^

1 J'aime

Ouais, c’est aussi avec ce comic que j’ai découvert le personnage…

Bref:vous n’aimez pas Dents-de-Sabre.

Je l’avais découvert dans un Spider-Man où Silver Sable le laissait pour mort.

Je l’aimais bien, tant qu’il restait le double « négatif » de Logan. Il avait cet aura qui en faisait le personnage quevLogan pouvait craindre, ou qui reflétait son côté " tueur sauvage ayant accepté sa condition ".
Wolverine #10 est l’aboutissement des épisodes de la série Uncanny qui montraient leurs confrontations/rivalité.
La suite fut plus délicate. Parce que Dents de Sabre est un clone « raté » de Wolverine. Tout ce qu’en ont fait les Lee, Lobdell et Hama c’est un ersatz pas très intéressant. Dans la mini dessinée par Texeira, Larry Hama a tenté de lui donner une personnalité, une humanité qui n’était pas inintéressante, mais qui n’aboutissait à rien… Et le bordel qui fit suite à l’expérience X n’a pas arrangé les choses.

Dans la jungle, terrible jungle…

Y a pas un morceau de Dents-de-Sabre dans la gueule du dino ?

1 J'aime

Ha non. Mais je regrette de ne pas avoir en avoir eu l’idée ! :grin:

1 J'aime

En fait, il est en back cover en train d’être étudié par une équipe de scientifiques :smiley:

Le saut du requin pour les 2 persos, ce fut leur confrontation dans les égouts (après l’affrontement de Sabre les Touffes contre Archangel).
Je garde une certaine affection pour cette aventure parce qu’elle est pétaradante et que j’adore Albert et Elsie Dee mais la question de la paternité qui apparait là avec sa valse de « oui mais non mais peut-être même si à moins que et pourtant… » marque le début des emmerdes (chose que je pensais déjà à l’époque)

No (more) Future

Eh eh eh …

Tu t’es bien amusé avec la couleur du T-Rex. Certains l’ont fait en rouge ou en noir ! :wink:

Je rebondis sur le sujet, parce que dernièrement, je me suis amusé à encrer des crayonnés de quelques artistes, dont Mike Mignola ou d’autres. (Je me garde certains sujet pour les mois à venir sur Comics Oddities :wink: )
Si l’exercice est très ludique par moment, il soulève beaucoup de questions (oui, je suis un gars qui doute! :smiley: ).

Mais dans le cas des trames, je me suis amusé à encrer une illustration de Ron Garney. C’est un dessinateur dont j’apprécie la collaboration avec Bill Reinhold, parce qu’il y a une approche organique, sèche, que Garney a délaissé au fil du temps avec le numérique.

Du coup, Voici une série de tests, modestes, qui n’ont de vocations que d’être des tests justement, pour comprendre ce qui fonctionne, ou pas… :

A cette étape, j’ai voulu retrouver l’encrage sec d’un Bill Reinhold, sur les ombres.

Avant d’appliquer les trames, j’essaie de « saisir » la lumière, et ce qu’elle pourrait « raconter », ensuite, je désature la couleur

Pour montrer comment je perçois la lumière, j’ai posé un calque avec un fond dégradé, parce qu’ne plus, ça va permettre un test que vous pourrez juger.

Le test est de supprimer les lignes de fumée, histoire de « simuler » de la gouache par exemple, comme pouvais le pratiquer Janson.

Etant un coloriste très limité (pour être gentil) , les trames m’apportent du volume que je ne réussirais pas à restituer en couleur, et qui accentue la lumière blanche au dos des personnages

Rapide colo pour visualiser ce que suggère les trames :

(A ce stade, le fond tramé n’apporte rien bien sûr.)

2 J'aimes

Intéressant.

Merci!

Un autre test.

Il y a parfois des illustrations, des « exercices » qui n’ont pas forcément vocation à être partagés. Ça fait parti de ces tests, de ces illustrations faites pour le plaisir, mais surtout pour tester des approches, voir ce qui fonctionne ou pas, le style avec lequel je suis à l’aise, recracher certaines influences.

De plus, encrer une illustration d’un dessinateur connu est toujours délicat : jongler entre respect, interprétation, voire corrections, dans mon cas, ça pose aussi le problème de la légitimité.

Mais il ne fait jamais oublier que ça doit rester ludiques. Et que s’il y a du partage, il peut y avoir des échanges.

J’ai essayé de me frotter à un crayonné d’Adam Kubert sur lequel je pourrais avoir quelques « libertés » (dans un soucis de s’amuser).

Ce n’est pas forcément la source la plus qualitative, (une photo d’un compte insta c’est pas l’extase mais bon…) mais la couverture de cet épisode n’avait pas été encrée.

61wglxl5XoL

Du coup, j’ai voulu testé une approche à la Al Williamson.

received_842167359605405

Test de trames :

J’ai par exemple un doute sur l’application de trames au dessus de la poitrine la p’us à gauche du dessin, mais encore une fois, l’utilité est de tester des techniques, des effets).

Colo très très rapide pour voir si les couleurs que j’ai en tête conviennent, s’associent, pour donner une ambiance particulière (assez fidèle à la couv d’origine).

2 J'aimes