DERNIÈRES LECTURES COMICS


(Jim Lainé) #341

Dans mes bras, mon ami, mon frère !

Jim


(Oncle Hermes) #342

Je sentais que Jim ne serait pas long à réagir ! :stuck_out_tongue:


(FC powaaaa) #343

Tu milites pour la VF ?


(Jim Lainé) #344

Militer est un bien grand mot, mais ouais, j’en ai parlé plusieurs fois, et Monsieur Lavitch a fait de même. Selon moi, c’est une histoire formidable, avec des auteurs au sommet, et, enfin, dans la catégorie “sous Watchmen”, c’est sans doute l’un des meilleurs, voire le meilleur.

Jim


(FC powaaaa) #345

Ouais, alors, attends, je sors un mot à la mode : tu fais du lobbying ?


(Jim Lainé) #346

Non, pas vraiment. Trop f’effort. J’ai autre chose à foutre.
Après, je sais qu’ils connaissent le produit, je pense qu’il arrivera en VF un jour ou l’autre. D’autant qu’il y a une version “remastérisée” récemment chez DC. Donc le matos est accessible et exploitable.

Jim


(FC powaaaa) #347

Ou dans la collection Hachette …


(Old Tiger) #348

Faudrait d’abord qu’Urban accepte que cette collection édite de l’inédit…


(FC powaaaa) #349

En effet …


(Jim Lainé) #350

Hachette, c’est Marvel.
Le matos DC, c’est chez Eaglemoss. Qui ne publie que des choses déjà lancées chez Urban. Donc si ça se fait, ça sera chez Urban d’abord.

En fait c’est un peu l’inverse : Eaglemoss ne souhaite pas se charger de la constitution du contenu, c’est donc l’équipe Urban qui remplit les albums avec ce qui existe à son catalogue.

Jim


(Lord-of-babylon) #351

Qu’Urban soit réticent à l’éditer je suis pas trop étonné. Il y a un coté “old school” qui va braquer plein de gens et c’est difficile de l’appuyer sur un nom (Kirby ça passe). Quand je vois que New Frontier de Cooke est pas encore ré-éditer je me dis que c’est pas prêt d’arriver en fait.

Sans vouloir mettre le truc sur le même pied d’égalité, il y a le même souci avec la crémerie d’en face pour rééditer Squadron Suprême (je sais que certains sont super chaud pour le faire mais ca bloque plus haut)

edit : sans déconner, c’est incroyable comment la comparaison saute aux yeux je trouve. Le passage où les hommes de mains flingues les SDF pour choper Manhunter c’est d’une violence incroyable et ca joue pas sur du gore infantile. Ca dit plein de choses en une page


(Jim Lainé) #352

Nuff said.

Jim


(FC powaaaa) #353

Ah pardon, j’ai confondu. Et merci pour la précision !

La maxi-série de Gruenwald ? Elle n’est pas ressortie chez Panini ?


(Lord-of-babylon) #354

J’aurais fait péter le champagne si ça avait été le cas


(FC powaaaa) #355

J’avais cru que cela avait été fait !


(KabFC) #356

Non c’est pas ressortit depuis les spidey. Pas pour rien que je le complète d’ailleurs.


(Photonik) #357

Ah, ceci expliquant cela : je me suis toujours demandé pourquoi ces deux récits (surtout “Squadron Supreme”, en fait) n’étaient pas réédités.
Sinon, je partage l’enthousiasme général pour ce “Golden Age” de haut vol, de très loin ce que j’ai lu de mieux sous la plume de Robinson (pas lu “Starman” en entier…), et avec un Paul Smith en grande forme, même si je crois que je préfère ses travaux de jeunesse chez Marvel.
Cerise sur le gâteau d’un récit intelligent et riche, l’affrontement final entre les héros et le vilain est à classer parmi les plus spectaculaires (et dramatiques) batailles rangées du genre.


(Jim Lainé) #358

Que fais-tu là sur le forum, jeune mécréant ? File tout relire, allez zou !

Jim


(Photonik) #359

Ha ha !! J’ai lu que le premier tome paru en VF y’a quelques années… Je sais pas pourquoi j’ai pas embrayé sur la suite, alors que ça m’avait beaucoup plu.


(Jim Lainé) #360

C’est l’une des rares séries qui m’a laissé avec un vide à la fin, avec cette sensation de quitter un ami (l’autre à laquelle je pense et qui m’a fait le même effet, c’est Y the Last Man). Y a un côté “accompli” à la série, avec cette sensation que l’auteur a dit ce qu’il voulait dire de la manière qu’il désirait, et que le personnage a vécu une vie bien remplie. C’est d’une grande richesse (thématique, mais pas seulement), c’est très bien construit, y a quelques longueurs mais rien de rébarbatif, c’est aussi une très chouette gestion de la continuité puisque Robinson parvient, à l’exemple de Gaiman sur Sandman, à intégrer toutes les versions du personnage sans en contredire aucune. Il y a un état de grâce dans cette série, vraiment. Quelque chose de magique qui n’est pas souvent atteint. Surtout dans un univers partagé, où il y a toujours la possibilité d’une intervention éditoriale fâcheuse.

jim