DERNIÈRES LECTURES COMICS


(Photonik) #361

C’est une sensation très étrange ; j’ai ressenti ça à la fin de “Sandman” justement, à la fin des “Invisibles” aussi.

Eh bien on peut dire que tu défends très efficacement la prestation de Robinson sur le titre… Une lacune à combler, pour moi.


(Jim Lainé) #362

C’est le genre de BD que je mettrais entre les mains des amateurs de super-héros, mais aussi de ceux qui n’aiment pas ou ne connaissent pas. C’est selon moi l’un des sommets de DC, voire du genre en entier.

Jim


(Fred le Mallrat) #363

Moi à Sandman, Preacher, Hellstorm…


(Jack!) #364

Dial H de Will Pfeifer.


(Vinch64) #365

C’est vrai que j’adore cette sensation. Je dois bien avouer que ça m’arrive plus souvent en lisant des romans qu’en BD. Mais effectivement, j’ai ressenti ça sur pas mal de titres cités ci dessus : “Sandman” qui en plus s’achève réellement sur ma pièce préférée de Shakespeare “La Tempête” (j’en frissonne rien que d’y penser), “Y le dernier homme”, “Transmetropolitan” et dans un autre genre “Kaos” de Tezuka puis le dernier en date “Planètes” de Makoto Yukimara…


(Lord-of-babylon) #366

pareil (le plus marquant en ce qui me concerne étant Le Seigneur des anneaux) mais je crois qu’au dessus d’eux il y a, pour ma part, les séries télévisées. Le jour où j’ai fini Babylon 5, Friday Night Ligths, Les Sopranos ou Buffy j’ai ressenti une telle vague de joie et de tristesse que j’en ressens encore des choses aujourd’hui.

Et là je m’apprête à finir Frasier et après 11 saisons étalées sur deux années de visionnages environ, je sais déjà que je vais être très triste de quitter les membres et amis de la famille Crane


(Fred le Mallrat) #367

Moi non… c est les BDs d abord…
Les séries TV ensuite…
film ou roman en général c est surtout “y a que ca?” c est plutot la sensation que l auteur a choisi une forme finie ou a considéré comme fini ce que moi je trouve pas fini. Il s est intéressé a un point trop restreint …
Alors que la BD ou la série TV je me dis… j en aurais pris pour plus longtemps mais c est vrai que s il a pas tout traité, il a quand même pas mal traité de choses (sauf si bien sur ca s est arrété faute de publics)…


(Jim Lainé) #368

La Comicon a été l’occasion pour moi d’acheter quelques babioles. Et notamment, de compléter en grande partie la série Shadow Strikes, écrite par Gerard Jones.

Cette série, publiée par DC à partir de septembre 1989, fait suite à la version frappadingue d’Andy Helfer, Bill Sienkiewicz et Kyle Baker (elle-même succédant à la mini-série de Chaykin). Deux versions que j’aime autant l’une que l’autre, pour des raisons différentes, et que pourtant je n’ai pas lues en entier, et que je complète à l’occasion. Là, c’était l’une de ces occasions.

Rompant avec les tentatives de modernisations précédentes, The Shadow Strikes! se situe dans les années 1930 et renoue avec l’atmosphère pulp qui a vu naître le personnage. C’est musclé, ça défourraille, y a du mystère, des complots et des fusillades, mais aussi plein de jolies filles en bas couture et des méchants exotiques.

La série est marquée par le style graphique d’Eduardo Barreto, qui affiche un trait académique, un peu dans la lignée de José Luis Garcia-Lopez, en moins virtuose, avec un encrage gras et raffiné qui n’est pas sans évoquer l’épure d’un Russ Manning ou les clairs-obscurs d’un Alex Toth. Oui, je m’emballe, mais j’adore.

Je me suis donc replongé dans la série, découvrant les épisodes que je ne connaissais pas et retrouvant ceux que j’avais déjà lus. Le premier récit utilise la figure de Raspoutine, dans un joli mélange des genres (un peu de surnaturel, beaucoup de polar) qui sera l’une des marques de la série. Le deuxième récit est l’occasion d’un cross-over avec la série Doc Savage que DC publiait à la même époque (une aventure dessinée par Rod Whigham, Barreto n’assurant que l’encrage), tandis que le troisième fait intervenir les organisations mafieuses asiatiques dans une évidente relecture de Fu Manchu.

La série connaîtra une trentaine d’épisodes. J’en ai un peu plus d’une moitié, mais c’est déjà un régal.

jim


(Fred le Mallrat) #369

J aimais beaucoup les Kaluta et Chaykin … j ai peu lu de Helfer/Sienkiewicz(baker) donc c est un peu flou mais je n aimais pas la série de Baretto…
A l epoque L. Queyssi la faisait et donc me la prêtait… j ai jamais accroché


(Jim Lainé) #370

Ah tiens, c’est marrant, ça.
Déjà, je pensais que tu étais un homme de goût.
:wink:
Et au-delà de la boutade, je trouve l’approche très classique, au bon sens du terme, avec une chouette gestion du suspense, un peu d’humour mais pas trop, une caractérisation intéressante (notamment par les acolytes de l’Ombre, forcément), une mise en avant de Margo Lane qui en fait quelque chose de bien plus intéressant qu’une simple “demoiselle en détresse”, et l’ensemble constitue une chouette synthèse des thèmes et des motifs de l’époque. En plus, avec un dessin d’une élégance trop rare, pour moi, ça fait une lecture vraiment agréable.
Encore un truc jamais repris en TPB.

Jim


(Le Doc) #371

Et vu que le scénariste est Gerard Jones, ça n’arrivera jamais…


(Jim Lainé) #372

Diable.

Jim


(FC powaaaa) #373

image

Golden Comics HS 1 : Slave Girl Comics : en ouvrant mes cartons, j’ai déterré un petit tas de ces parutions d’Univers Comics Unlimited, éditeur éphémère (autour de 2010, mené par Fred Tréglia et Jean Depelley) de vieilleries américaines tombées dans le domaine public.
Et donc, ce hors série livre la quasi intégralité des épisodes de Slave Girl Comics, qui content les aventures de Malu, esclave qui est en fait princesse d’Ormuz (sans qu’elle le sache) et qu’un guerrier du roi de cette cité est venu délivrer. Évidemment, le retour dans la citadelle ne va pas être de tout repos … 7 petits épisodes de 1949 créés (en partie ?) par Howard Larsen, qui s’inscrit dans de l’Heroic Fantasy à la Conan (d’ailleurs, il y a une référence à l’œuvre d’Howard qui y traine, donc l’auteur ne dénigre aucune filiation) et y a même une petite référence à HPL (on a droit aussi à un petit texte bien érudit de Jean Depelley, mais dont l’enthousiasme enlève des surprises de la découverte. Dommage). Alors évidemment, c’est encore une demoiselle en détresse (mais qui ne s’arrête qu’aux sous-entendus), mais ça se lit vraiment bien, et je trouve que c’est assez bien gratté en plus (y a pas mal de détails, de surcroit)
Vu l’age des planches, c’est par moment un peu flou, mais je trouve qu’il y a un belle impression tout de même, et je pense que la qualité du papier utilisé y est pour beaucoup.

Bref, j’ai bien fait de ressortir ça.


(とり) #374

J’aurais dis entre 2005 et 2008, moi (edit : et je me serais gouré. C’est toi qui as raison)…

En tout cas, j’ai raté ce hors-série. Dommage.

Tori.


(FC powaaaa) #375

ça arrive même aux meilleurs !


(FC powaaaa) #376

image

Golden Legends 2 : Crom le Barbare : bien avant que Conan ne soit adapté en bande dessinée, Gardner Fox crée en 1950 avec John Giunta au dessin, Crom le Barbare, dont il décrira les aventures en 3 histoires de 10 pages, plutôt denses, environ 6 à 7 cases généralement par page … il y a de la lecture, surtout que les récitatifs sont assez imposants tout de même pour du comic book, je trouve (la culture Howardienne de Fox y est sûrement pour quelque chose). Mais ça se lit plutôt bien, avec tous les ingrédients qu’il faut : un homme géant (on est surpris par sa taille, mais pas par celle de la tête de loup qu’il porte), une araignée géante, des serpents de terre ou de mer assez imposants également, un peu de magie, des hommes-singes … mais aussi des femmes prétextes à aventure (la sœur de Crom ne sert qu’à être sauvée par exemple et je ne suis pas sûr qu’elle ait une seule ligne de dialogue). Bref, joli petite découverte, surtout qu’on a là l’intégralité de ses aventures, avec des dessins assez précis, détaillés et jolis (étonnante différence entre le premier épisode et les autres, puisque Wood est à l’encrage sur le 1er, mais pour autant, j’aime bien les deux facettes).
Et la qualité de la reproduction est plutôt pas mal.

(Pour Tori : 3ème trimestre 2009)


(とり) #377

Le hors-série Slave girl est sorti le 24/02/11 (C’est leur tout dernier titre) et le Crom le 10/12/09 (il devait être prévu pour le 3ème trimestre à l’origine, mais a été repoussé.).

La liste de leurs titres :
UNIVERS COMICS SPECIAL X-MEN (28/06/2007)
UNIVERS COMICS 2007 (03/11/2007)
COMICS CULTURE N 1 (27/05/2008)
COMICS CULTURE N 2 (11/12/2008)
UNIVERS COMICS 2008 (20/02/2009)
GOLDEN COMICS N 01 WEIRD MONSTER TALES (20/02/2009)
GOLDEN LEGENDS N 01 DRACULA ! (01/05/2009)
GOLDEN TITAN N 01 (19/06/2009)
GOLDEN TITAN N 02 (19/06/2009)
GOLDEN COMICS N 02 WEIRD PIN UP TALES (19/11/2009)
GOLDEN LEGENDS N 02 CROM THE BARBARIAN (10/12/2009)
GOLDEN COMICS N 03 WEIRD SPACE TALES (12/02/2010)
GOLDEN COMICS N 04 WEIRD GHOST TALES (01/07/2010)
GOLDEN TITAN N 03 (09/09/2010)
GOLDEN LEGENDS N 03 DR JEKYLL & MR HYDE (07/10/2010)
GOLDEN LEGENDS HS01 SPECIAL SLAVE GIRL (24/02/2011)

Il y a des trucs avant tout ça, mais je n’ai pas trouvé la date :
UNIVERS COMICS 2004
UNIVERS COMICS 2005 (prévu en octobre 2005)

Tori.


(FC powaaaa) #378

Tiens, j’ai dû louper le dernier Golden Titans. la couverture ne me dit absolument rien.


(Old Tiger) #379

Les n° 3 des Golden Legends & Titans sont réellement parus ?


(FC powaaaa) #380

Tu as raison, il ne me dit rien non plus le 3ème Golden Legends.