DETECTIVE PHILLIP LOVECRAFT (Martin Campbell - HBO)

original-583023-386

REALISATEUR

Martin Campbell

SCENARISTE

Joseph Dougherty

DISTRIBUTION

Fred Ward, Julianne Moore, David Warner, Clancy Brown, Charles Hallahan, Lee Tergesen…

INFOS

Téléfilm américain
Genre : fantastique
Titre original : Cast a deadly spell
Année de production : 1991

Téléfilm estampillé HBO Pictures, Detective Phillip Lovecraft (Cast a deadly spell en V.O.) a été diffusé sur la chaîne cablée américaine en 1991. Derrière la caméra, on retrouve le néo-zélandais Martin Campbell, alors réalisateur de télévision expérimenté qui venait de signer pour le grand écran un efficace thriller avec Kevin Bacon et Gary Oldman, La Loi Criminelle. C’était avant que Campbell n’enchaine plusieurs grosses productions, dont deux Bond (Goldeneye et Casino Royale) et le diptyque Le Masque de Zorro/La Légende de Zorro avec Antonio Banderas.
Avec Detective Phillipe Lovecraft, Campbell s’est amusé à recréer l’ambiance des films noirs des années 40, la touche surnaturelle en plus.

En 1948, tout le monde utilise la magie…à part le détective dur-à-cuire Harry Phillip Lovecraft, qui refuse, pour des raisons personnelles, de recourir aux arts occultes pour résoudre ses affaires. Lovecraft est engagé par Amos Hackshaw, un étrange personnage plein aux as qui lui demande de retrouver un livre très puissant qui vient de lui être dérobé, le Necronomicon…

500px-CADSHPL2

Savoureux pastiche, le téléfilm de Martin Campbell développe un monde où la magie fait partie de la vie de tous les jours tout en jonglant avec malice avec tous les archétypes de l’imagerie du détective hard-boiled véhiculée par le cinéma et les romans de Dashiell Hammett et Raymond Chandler. Dans cette optique, les comédiens sont particulièrement bien choisis : l’excellent Fred Ward, une sacrée tronche de cinéma, est parfait dans le rôle-titre; Julianne Moore est une superbe femme fatale; le so-british David Warner est celui par qui les ennuis arrivent et le non moins excellent Clancy Brown est le suave méchant à moustache.

8

Sans être basé sur une histoire de Lovecraft, le récit reprend de nombreux éléments du mythe de Cthulhu et multiplie les références, en nommant par exemple le night-club géré par le personnage de Clancy Brown le Dunwich Rooms (mais il n’y pas que des clins d’oeil à Lovecraft. Ainsi, le chef de la police, joué par le solide Charles Callahan, trogne bien connue des amateurs de série télé, se nomme Bradbury).
La reconstitution fantasmée des années 40 est soignée, les trucages sont de bonne qualité (très chouettes maquillages et effets spéciaux pratiques) et le scénario ne manque pas de bonnes idées, comme l’utilisation qui est faite des zombies, proche des origines vaudou de la créature et source de quelques gags assez irrésistibles.

Car Detective Phillip Lovecraft ne manque pas d’humour, sans que l’ensemble ne tourne à la grosse farce. Les auteurs savent tirer parti du potentiel parfois un peu grotesque de certaines situations et créent un amusant décalage en téléscopant les genres (la scène du commissariat, pleine de détails irrésistibles, en est un bon exemple).
Bref, un très bon téléfilm, avec un concept génial qui tient toutes ses promesses !

À noter que Detective Phillip Lovecraft a fait l’objet d’une suite diffusée en 1994 et se déroulant cette fois dans les années 50 : Witch Hunt de Paul Schrader et pour laquelle Fred Ward a passé la main à Dennis Hopper.

Tout à fait d’accord avec ton analyse et tes sentiments à propos de ce film.

Est-ce que tu as vu le téléfilm où Dennis Hopper reprend le rôle de Phillip Lovecraft, Artemus ?

Oui je l’ai vu il y a un moment, je ne m’en souviens plus trop ; il me semble qu’il était un peu en dessous de celui avec Ward.

C’est ce qui ressort de la plupart des critiques que j’ai survolées, en effet. Bon, je ne l’ai pas encore vu, je pense donc qu’il fera l’objet d’un prochain billet… :wink:

Très amusant téléfilm. Un peu suranné mais tellement frais.