CHASSEUR DE SORCIÈRES (Paul Schrader - HBO)

V1

REALISATEUR

Paul Schrader

SCENARISTE

Joseph Dougherty

DISTRIBUTION

Dennis Hopper, Penelope Ann Miller, Sheryl Lee Ralph, Eric Bogosian, Julian Sands…

INFOS

Téléfilm américain
Genre : fantastique
Titre original : Witch Hunt
Année de production : 1994

Le détective H. Phillip Lovecraft évolue dans un monde où la magie est monnaie courante et est utilisée pour tous les aspects de la vie quotidienne. Crée par le scénariste Joseph Dougherty, le personnage est apparu pour la première fois en 1991 sous les traits burinés de Fred Ward dans le très bon téléfilm Cast a Deadly Spell (Détective Phillip Lovecraft pour la version française), un pastiche réussi de film noir mâtiné de surnaturel. Lovecraft se distingue par son refus d’utiliser la magie, il est donc le seul privé de sa profession à résoudre ses affaires de manière…“conventionnelle”…

Witch Hunt (Chasseur de Sorcières en V.F.), diffusé sur HBO en 1994, n’est pas à proprement parler une suite de Détective Phillip Lovecraft…déjà parce quelques points ne collent pas avec le portrait du héros (comme sa raison de ne pas utiliser la magie). Il s’agit plutôt d’une réinterprétation du concept, qui passe d’une atmosphère de film noir des années 40 à des visuels plus brillants, plus lisses dans leur représentation à l’écran de l’Hollywood des années 50 (et en mettant de côté les références au mythe de Cthulhu).

25

Incarné cette fois-ci par un Dennis Hopper tout en décontraction, Lovecraft est engagé par Kim Hudson, une star de cinéma jouée par Penelope Ann Miller (The Shadow), pour découvrir la vérité sur la mort très étrange de son mari, le producteur N.J. Gottlieb. Une enquête menée sur fond de chasse aux sorcières commandée par un sénateur véreux, ce qui évoque bien évidemment les dérives du maccarthysme…

Le scénario ne manque pas de bonnes idées, en jouant avec les clichés du genre et en s’accordant des touches humoristiques qui fonctionnent bien (comme le gag avec William Shakespeare). Mais cette seconde aventure de H. Phillip Lovecraft n’a pas bénéficié d’autant de moyens que pour le premier téléfilm et cela se ressent notamment au niveau des trucages, souvent assez cheap. Il y a quelques lenteurs et la mise en scène sans personnalité sent le boulot de commande pour Paul Schrader (American Gigolo, La Féline…).

35

Malgré ces réserves, il est agréable de se replonger dans cet univers qui mêle habilement polar et fantastique. Divertissant…même si l’ensemble ne vaut pas le réjouissant Détective Phillip Lovecraft réalisé par Martin Campbell.