DRACULA (Roy Thomas / Mike Mignola) - EDITIONS N&B + COULEURS

Dracula édition collector N&B

Date de parution : 28/11/2018 / ISBN : 978-2-413-01563-5

Résumé

Il y 25 ans, Mike Mignola, adaptait le désormais classique film de Francis Ford Coppola, Bram Stocker’s Dracula . Longtemps resté épuisé, ce trésor caché revient enfin dans une édition collector en noir et blanc.

Transylvanie, 1462. Vlad Drakul laisse en son château la belle Elisabeta pour aller combattre l’envahisseur turc. Revenu victorieux, il découvre le corps inanimé de sa femme, qui s’est suicidée à la fausse nouvelle de sa mort. Éperdu de douleur, il abjure sa foi en l’église et en appelle aux puissances obscures pour venger sa bien-aimée. Il devient alors un vampire connu sous le nom de Dracula.

Le sujet sur le film :

Génial, par contre, pourquoi ils ne font pas de vrai noir et blanc comme les planches originales, ils se sentes obligés de rajouter du gris (cf. Oblivion song ou cette couverture)

Effectivement, ce gris sur la couverture ne rend vraiment pas bien … :face_with_raised_eyebrow:
Par contre, toutes les planches que j’ai vues sur internet semble être en pur noir et blanc.
Je jetterai quand même un oeil avant d’acheter. Il me fait très très envie mais si le gris est là…

Je vais garder la version de “Comics USA”.

Ouais, je ne suis pas fan de la couv’ ! J’ai l’impression de voir la photocopieuse du bureau à l’oeuvre !

Extrait :

Source : https://www.editions-delcourt.fr/serie/dracula-edition-collector-n-amp-b.html

Il n’y a pas l’air d’y avoir de gris comme sur la vilaine couverture! :heart_eyes::heart_eyes::heart_eyes:

Rassuré :star_struck:

Je risque d’être une vraie goule avec ce truc … ça ferait joli à côté de la première version !

Damned, ça a l’air meilleur que le film !

Pourtant c’est une adaptation du film justement.

Ce que je veux dire c’est que cette adaptation essai vraiment de coler au matériaux d’origine de par son design, le visage des acteurs, les plans du film, d’après mon souvenir il y a des très légères différences alors j’ai du mal à comprendre que ça pourrait être mieux que le film si la volonté des auteurs est de vraiment coller au film cela dit grâce au style gothique de mignola il y a quelque chose de vraiment unique dans cette adaptation.

Pour moi, c’est l’adaptation du film, donc même s’ils ont collé, y a eu des coupes.
Et peut être que ces coupes sont bien perçues.

Quand j’ai lu cette adaptation, j’ai pas eu l’impression de lire une adaptation BD d’un film, parce que ça pouvait se lire sans problème, sans manque, sans problème de rythme, contrairement à pas mal d’autres adaptations de film.

Oui ça vient sans doute du fait qu’il ait été adapté en 5 numéros pas en one shot.

Tiens, moi j’ai 4 numéros, pas 5.

Oui désolé, il y en a 4.

Cela dit, on se rend compte de l’apport de Mark Chiarello à la couleur.

Jim

Ma critique :

https://www.sanctuary.fr/avis/129807/

Ah !!! Bien content que tu relèves qu’Anthony Hopkins est sacrément fatigant dans ses moments les plus cabotins…
Je n’ai jamais trop compris son statut de vache sacrée, même si j’aime bien certaines de ses prestations quand même (comme dans la série “Westworld”, récemment).