IN MEMORIAM - CINÉMA & TV


(Oncle Hermes) #781


(Photonik) #782

Je suis presque aussi triste que le jour où j’ai vu “Le Tombeau des Lucioles”… Presque, parce que là, je ne suis quand même pas en larmes, à genoux, le cœur essoré. C’était le cas après le visionnage du film.


(Le Doc) #783

JACQUES HIGELIN (1940-2018)

Il était auteur, compositeur, interprète…et aussi comédien, notamment pour Yves Robert, Claude Lelouch, Jacques Deray, Nadine Trintignant et Guillaume Canet.

Jacques Higelin nous a quittés, à l’âge de 77 ans.

4006ddeb-37ee-488a-92db-f43285a43717


(Oncle Hermes) #784

Oui, Le Tombeau… c’est évidemment le titre qui vient en premier en mémoire vu l’état dans lequel il nous a tous laissés, mais il ne faut pas que ce soit l’arbre qui cache la forêt : tous les films qu’il a réalisés depuis celui-là sont excellents aussi. Il est dommage que Takahata, par chez nous en tout cas, soit resté dans l’ombre de Miyazaki alors que ses films sont au moins aussi bons – et beaucoup plus variés, sur le fond comme sur la forme.


(Photonik) #785

Tout à fait d’accord.


(Jean-Marc Lainé) #786

Ah zut.
Je viens de me réécouter Champagne et Trois tonnes de TNT, ce midi.

Jim


(とり) #787

C’est un grand monsieur du cinéma qui s’en va. Il nous laisse quelques chefs d’œuvre…
Ma première rencontre avec une de ses réalisations, c’était tout gamin, avec Heidi… Et le premier long métrage, je crois bien que c’était Pompoko, lors de la biennale du cinéma japonais d’Orléans (qui n’existe plus, hélas… C’est aussi dans ce cadre que j’avais vu Tenshi no tamago).

Le tombeau des lucioles m’a marqué, mais ce n’est pas le seul…

Tori.


(FC powaaaa) #788

Pompoko … pinaise !


(Le Doc) #789

V1_UY317_CR13%2C0%2C214%2C317_AL

Milos Forman, le réalisateur de Vol au-dessus d’un nid de coucou, nous a quittés à l’âge de 86 ans.

On lui doit aussi Hair, Amadeus, Larry Flint avec Woody Harrelson ou encore Man on the Moon avec Jim Carrey.

affiche


(Photonik) #790

Gamin, “Vol au-dessus d’un nid de coucous” était un des mes films favoris. Bouleversant. Et quel casting !! (n’est-ce pas Doc ? :wink:)
Plus tard j’ai repris une claque avec “Man On The Moon”, un film vraiment remarquable.


(Le Doc) #791

C’est clair ! ^^


(Lord-of-babylon) #792

Pour ma part je l’ai découvert très tard. Je crois que c’était il y a deux ou trois ans. J’ai beaucoup aimé sans avoir été bouleversé. Probablement que je l’ai vu trop tard et que l’aura autours du film en parasite la vision. Par exemple il y a comme un consensus autour de l’infirmière en chef Mildred Ratched le personnage castrateur du film et métaphore d’un certain totalitarisme. Pour ma part je trouve la performance de Louise Fletcher bien moins forte que celle pour son personnage dans Star Trek : Deep Space Nine (Winn Adami prêtresse Bajorienne omnibulée par le pouvoir).

De la même façon j’ai jamais réussi à percevoir le personnage de Nicholson comme un “bon” personnage face à la méchante institution. Il y a pour moi un rapport de force extrême entre deux visions pour la domination du lieu, tout aussi critiquable. C’est probablement parce que connaissant un peu ce milieu, les règles de vie de l’institution m’apparaissent normal et juste pour la sécurité des résidents.


(Le Doc) #793

R-Lee-Ermey-Dies-74-Years-Old

Le comédien R. Lee Ermey nous a quittés à l’âge de 74 ans.

Ancien sergent instructeur des Marines, R. Lee Ermey avait tenu quelques rôles mineurs (il fut par exemple un pilote d’hélicoptère dans Apocalypse Now) avant de se faire remarquer par Stanley Kubrick qui lui confia l’inoubliable rôle du sergent Hartman dans Full Metal Jacket.
Sa carrière d’acteur a été marquée par de nombreux personnages de militaires, de flics et de shérifs, notamment dans Body Snatchers, Toy Story, Perpète, La Piste du Tueur, Fantômes contre fantômes, Seven et Massacre à la tronçonneuse.


(Lord-of-babylon) #794

précisons : le remake


(Le Doc) #795

Le comédien Verne Troyer nous a quittés à l’âge de 49 ans. Il était surtout connu pour son rôle de “Mini-Moi” dans les films Austin Powers.

5558932


(zaitchick) #796


(Le Doc) #797

Il avait notamment réalisé la première adaptation de 1984, Le Tour du Monde en 80 jours (avec David Niven en Phileas Fogg), Doc Savage arrive !, L’Âge de Cristal et Orca.
Le cinéaste britannique Michael Anderson nous a quittés à l’âge de 98 ans.

V1_SY1000_CR0%2C0%2C642%2C1000_AL


(zaitchick) #798

Le Tour du monde en 80 jours était une énorme production à l’époque, très ambitieuse avec une distribution prestigieuse; Doc Savage est un nanard très oubliable mais a eu le mérite de susciter des adaptations en comics chez Marvel. L’Age de Cristal peut encore se regarder pour la beauté de Jenny Agutter qu’on a revu dans des Marvel récents (Captain American the Winter Soldier) et un peu pour Farrah Fawcet qui apparaît juste quelques minutes… Heather Menzie qui avait repris le rôle principal pour la TV est décédée récemment. Enfin, Orca est une déclinaison honnête de Jaws (meilleure même que ses suites même si je conserve une certaine affection pour Jaws 2, réalisé par Jeannot Swarc.)


(Photonik) #799

“Orca” me laisse également un excellent souvenir ; j’avais adoré la fin, très puissante.


(FC powaaaa) #800

Surtout quand tu es jeune (je ne crois pas l’avoir revu)
Ce “tour du monde”, ça a sûrement été le premier que j’ai dû voir.