KICKBOXER (Mark DiSalle et David Worth)

REALISATEURS

Mark DiSalle et David Worth

SCENARISTE

Glenn A. Bruce, d’après Mark DiSalle et Jean-Claude Van Damme

DISTRIBUTION

Jean-Claude Van Damme, Dennis Alexio, Dennis Chan, Michel Qissi…

INFOS

Long métrage américain
Genre : action
Année de production : 1989

Après plusieurs années de vaches maigres, Jean-Claude Van Damme a connu son premier succès en 1988 avec Bloodsport - Tous les coups sont permis. JCVD a ensuite enchaîné trois autres films pour la Cannon, les rois de la série B des années 80 : l’oublié Black Eagle - L’Arme Absolue (dans lequel il joue un méchant russe), le post-apo cheap (pléonasme !) Cyborg et Kickboxer, pour lequel il s’est un peu plus impliqué. Van Damme a en effet participé à l’élaboration de l’histoire et il a lui-même chorégraphié et réalisé les séquences de combats.

La mise en scène de Kickboxer est d’ailleurs un travail collectif. En plus de Van Damme, le long métrage a été mis en boîte par Mark DiSalle (le producteur de Bloodsport, dans lequel il apparaît aussi dans un petit rôle de boxeur) et par David Worth, lui aussi présent au générique de Bloodsport au poste de directeur de la photographie. Et comme dans Bloodsport, ce sont surtout les bastons qui se distinguent…

S’ils sont moins nombreux que dans Bloodsport, les combats sont tous très efficaces et participent bien aux différentes étapes du parcours du héros. Je garde une petite préférence pour la touche d’humour apportée par Van Damme lors de la scène où un Kurt Sloane complètement bourré se lance dans une petite danse avant d’affronter plusieurs adversaires dans une épreuve concoctée par son malicieux maître campé par Dennis Chan (Police Story 2).

Pour le reste, Kickboxer ne s’éloigne jamais des poncifs de ce genre d’histoire : pour venger son frère handicapé par un impitoyable champion thaïlandais (le massif Tong Po, joué par le belgo-marocain Michel Qissi, ami de jeunesse de JCVD), Kurt Sloane va s’entraîner durement auprès d’un ancien maître vivant depuis des années en ermite. C’est sans surprises (comme dans Bloodsport, on peut cocher tous les passages obligés) mais l’ensemble tient toujours de la série B d’action divertissante.

Pendant longtemps, Jean-Claude Van Damme n’a pas joué dans les suites de ses films (jusqu’à Universal Soldier : Le Combat Absolu en 1999). Il est donc absent des Kickboxer suivants : Kickboxer 2 à 4 sont centrés sur David Sloane, le petit frère ajouté rétrospectivement (et le 2 a été co-écrit par un certain David S. Goyer) et Kickboxer 5 n’a rien à voir avec les volets précédents. Des années plus tard, JCVD a accepté de jouer le rôle du maître dans le reboot de la saga, Kickboxer : Vengeance et Kickboxer : Retaliation, deux longs métrages sortis directement en galettes numériques et VOD.

55d3a91ed0b82b707fb28a9d373587e5

1 J'aime