LE DENTISTE 2 (Brian Yuzna)

REALISATEUR

Brian Yuzna

SCENARISTE

Richard Dana Smith

DISTRIBUTION

Corbin Bernsen, Jillian McWirther, Linda Hoffman, Clint Howard…

INFOS

Long métrage américain
Genre : horreur
Titre original : The Dentist 2
Année de production : 1998

Le docteur Feinstone, dentiste psychopathe, s’évade de l’asile après avoir tué sa psychiatre. Il trouve refuge dans une petite ville et tente de refaire sa vie sous un faux nom. Il essaye dans un premier temps de s’éloigner de son ancien métier mais les habitudes ont la vie dure et il devient le nouveau dentiste de Paradise. Il ne faut aussi pas très longtemps pour que ses pulsions meurtrières, qu’il tente de contrôler en s’auto-mutilant, refassent surface. Au même moment, son ex-femme Brooke, à qui il a arraché les dents et coupé la langue, paye un détective pour le retrouver…

Profitant d’un budget légèrement plus important que celui du premier opus (1,8 million contre 700.000 dollars), Le Dentiste 2 offre un cadre bucolique aux activités de son odontologue cinglé. L’exposition prend un peu plus son temps et il manque alors la nervosité et la tension sous-jacente de l’histoire du Dentiste. Mais Brian Yuzna glisse quelques moments qui montrent bien que Feinstone n’est qu’une bombe à retardement prête à exploser à tout moment…et il suffit alors de peu de choses, comme un plombage qui casse et un vieux dentiste incompétent…

Il y a beaucoup de suites, notamment dans le genre horrifique, qui finissent par reprendre le même schéma et Le Dentiste 2 en fait partie. Pas de surprises donc mais Brian Yuzna sait à nouveau mélanger horreur et touches d’humour noir dans la deuxième moitié du métrage : Feinstone se perd dans son univers mental hallucinatoire…et on a aussi droit à une nouvelle séance de torture à ne surtout pas montrer avant un rendez-vous avant son dentiste (c’est très, très efficace).

Corbin Bernsen fait le spectacle en livrant une nouvelle prestation jubilatoire dans le rôle principal, sans avoir peur d’en faire des caisses dans un dernier acte mouvementé et un dernier plan délirant. Face à lui, peu de têtes connues cette fois-ci : on retrouve juste Linda Hoffman en épouse revancharde (assez sous-utilisée tout de même) et l’éternel second rôle à l’inoubliable tronche Clint Howard, le frangin de Ron Howard, qui fait partie des victimes du dentiste.

Un Dentiste 3 avait été envisagé avant d’être abandonné, suite au refus de Brian Yuzna parti plusieurs années en Europe pour participer au développement de la Fantastic Factory avec l’espagnol Julio Fernandez.