LE DOSSIER ARKHAM - Alex Nikolavitch (Editions Leha)

L’ami Alex présente son prochain bouquin sur son blog :

Bon, j’ai vu que l’info était apparemment officielle, donc je peux en causer ouvertement. Ce que j’appelais « Projet Tentacules 2 » sort le 30 octobre et s’intitulera Le Dossier Arkham , et ce sera aux édition Leha. Comme son nom l’indiquera aux plus perspicaces d’entre vous, cela se déroulera dans un univers lovecraftien.

Arkham-détail
Détail de la couve par Patrick Pion

Il s’agira en quelques sorte d’un livre enquête. Chaque chapitre en est un des documents réunis par un détective opérant à Arkham entre 1936 et 1942, qui a mis le doigt sur un ou plusieurs complots en enquêtant sur une banale disparition en forêt de Dunwich.

En terme de ton, ce sera complètement déconnant, j’en ai peur. En témoigne l’extrait que je livre à présent à votre curiosité dévorante et probablement malsaine :


« Mon ami ! s’exclama-t-il. Vos visites comblent de joie mon vieux cœur ! Quelles nouvelles apportez-vous du vaste monde ?

— Oh, il va toujours aussi mal. Vous ignorez à quel point vous vous trouvez ici à l’abri de bien des vicissitudes de la civilisation.

— Ou peut-être en suis-je au contraire plus que conscient, mon ami. N’oubliez pas que j’ai étudié dans vos universités de l’ouest avant de me réfugier ici, terrorisé. »

L’homme au chapeau éclata d’un rire sonore et tonitruant qui fit trembler les chandelles dispensant leur faible lumière. Au mépris de toutes les convenances du pays, il asséna à son hôte une accolade qui manqua de se briser sous le choc, mais ne sembla pas s’en formaliser pour autant.

« Vous n’avez pas changé, mon cher Dakota. Toujours le même.

— Toujours le même, mon vieux S.T. »

Ce petit Hindou affable qui accueillait ainsi Herbert Williams, dit « Dakota », car l’homme au chapeau était bien évidemment le célèbre archéologue, s’était taillé au fil des ans une réputation de savoir absolu et intégral concernant des arcanes mystérieux. Retiré par goût de la discrétion dans son ermitage d’Himachal Pradesh Lakhmi, le yogi connu uniquement par ses initiales, S.T. avait déjà reçu Dakota Williams en ses murs quelques années auparavant. Mais surtout, ils avaient été condisciples pendant un an à la célèbre université Miskatonic d’Arkham, dont Williams était devenu depuis l’un des professeurs les plus émérites.

Williams fut conduit au réfectoire de l’ashram, où on lui servit du riz coloré et des légumes bouillis dans des épices. Habitué à voyager dans des conditions de confort toutes relatives, il ne fit pas la fine bouche devant ce plat qui aurait pourtant eu de quoi rebuter tout Américain normalement constitué et y fit même grand honneur.

C’est quand il s’essuya la bouche d’un geste assuré que le yogi vint s’asseoir devant lui.

« Et si vous m’expliquiez ce que vous venez faire au sommet de cette montagne, mon ami ?

— J’ai besoin de vos cartes.

— Elles sont sous clé, rétorqua S.T. sur un ton égal.

— Mais la clé, vous l’avez.

— Il y a une raison pour laquelle je conserve ces cartes à l’abri des regards indiscrets. Mais dites-moi laquelle vous souhaitez consulter. Celle qui mène à Shangri-La l’inaccessible ? Celle de Shamballa l’interdite ? Ou plus simplement celle de Nanda-Parbat la secrète ? »

Dakota Williams frappa du plat de la main sa lourde veste de cuir.

« Nanda-Parbat, j’y suis déjà allé, et j’y ai délivré les sages d’un grand péril. Ils m’ont confié pour l’occasion un vêtement me protégeant des attaques physiques.

— Porteriez-vous là-dessous un gilet-Parbat, mon ami ? »


La couverture est de Patrick Pion (qui avait adapté en BD La Maison de la Sorcière ) et il y aura des illustrations intérieures de mes complices du Studio Haus, en Argentine, qui avaient mis en image mon album Howard P. Lovecraft, Celui qui écrivait dans les ténèbres .

Par ailleurs, Les Canaux du Mitan sort enfin en version papier, le 21 août, et le 11 septembre ce sera au tour de la réédition de Mythe & Super-Héros , augmentée et toute en couleurs. L’automne est donc chargée.

Ah bravo. :sweat_smile:

Et tu n’as rien vu.

Jim

Très belle façon de terminer cet extrait ! ~___^
Bon, déjà, l’archéologue au chapeau qui est surnommé du nom d’un état des États-Unis, ça fait penser à quelqu’un (non, pas à Nevada Smith, ni à Arizona Smith)…

Tori.

Je sens que je vais passer à coté d’un paquet de choses … rien que le S.T. …

Merci, je me sens moins seul … :sweat_smile:

C’est qui ST (je m’y perds moi, dans toutes ces références et je n’ai pas envie de chercher.)

Je ne répondrai que ça :

Jim

J’ai vu la photo et je me suis dit « Mais oui, bien sûr… »
Il apparaît même dans le « Providence » d’Alan Moore, tout à la fin…

Honteux je suis … :sweat_smile:

Je ne répondrai que ça :

EN-CU-LÉ !

Ah mais moi je n’ai lu que la BD de référence sur Lovecraft, celle signée par Môôôsieur Nikolavitch. Donc, moi, les remplaçants, je ne les connais pas.

C’est absolument pas la référence la plus obscure qui sera planquée dans ce bouquin.

et je lance un concours. La première personne à débusquer TOUTES les refs, je lui paye un repas en festival.

Euh… Toutes, ça doit en faire un sacré paquet !
Tu les as toi-même toutes notées, pour pouvoir corriger ?
~____^

Tori.

haha, je suis certain d’en avoir oublié. en relisant, j’étais en mode « rhoooo, j’ai quand même pas osé ça ??? »

J’imagine bien le truc : des idées que tu pensais avoir écartées et que tu as finalement laissées…

Tori.

On sera mort avant qu’un festival se relance !

Sauf si c’est au Puy du Fada.

un extrait, pour vous montrée l’étendue du truc :

1 J'aime

Associer Heliopolis et Ptah peut paraître curieux… Mais quand on prend les initiales, ça prend tous son sens !

Tori.