LES NOUVELLES AVENTURES DE SUPERMAN (Saisons 1-3)


(Le Doc) #1

New_Adventures_of_Superman

Fondée en 1962 par Lou Scheimer, Norm Prescott et Hal Sutherland, Filmation était une société de production spécialisée dans l’animation et active jusqu’à la fin des années 80. Ceux qui ont grandi dans les années 80 connaissent bien les dessins animés de ce studio californien, puisque parmi les plus célèbres on retrouve notamment T’as le bonjour d’Albert, Les Maîtres de l’Univers et Ghostbusters.
Les premières années, l’essentiel de la production de Filmation a consisté en des documentaires et des publicités pour la télévision. À part le cartoon Rod Rocket, une collaboration avec le Japon, la plupart des projets sur lesquels Filmation a travaillé n’ont pas abouti (et certains ont mis des années à se concrétiser, comme le long métrage A Journey Back to Oz, débuté en 1962 et complété en 1972).

Il se dit même que Scheimer, Prescott et Sutherland ont failli mettre la clé sous la porte après seulement trois ans d’activité…jusqu’à ce qu’un certain Homme d’Acier leur sauve la mise. Oui, c’était un travail pour Superman !

superman-flying

Sept ans après l’arrêt de la série Les Aventures de Superman, DC souhaitait que son plus illustre héros fasse son retour sur le petit écran. C’est donc Filmation qui a remporté le contrat et selon la petite histoire, en faisant croire aux représentants de DC que leur structure modeste était plus importante qu’en réalité. Lors de sa première année de diffusion, The New Adventures of Superman était un bloc de 30 mn composé de trois segments : une aventure de Superboy entre deux épisodes de Superman.

Ces cartoons duraient environ 6 à 7 minutes, il n’y avait donc pas de place pour la caractérisation. L’action a la priorité (avec un rythme plutôt enlevé) et les personnages secondaires comme Lois Lane, Jimmy Olsen et Perry White sont sous-utilisés. Ce qui rappelle fortement les dessins animés de 1941 de Max et Dave Fleisher, mais avec une différence de taille : le budget. Dans les années 40, les exploits animés de Superman étaient une réussite visuelle et technique…plus de vingt ans plus tard, leur pendant télévisuel souffre de la comparaison (qui dit Filmation, dit animation limitée avec des méthodes, comme les recyclages de plans par exemple, qui permettaient de réduire les coûts).

hqdefault

L’autre point commun avec les Superman de 1941-1943 est le retour de Clayton “Bud” Collyer dans le rôle du Kryptonien, avec sa signature vocale habituelle (le comédien modulait sa voix en passant de Clark à Superman). Mais cette fois-ci, les super-vilains étaient au rendez-vous et les scénarios de The New Adventures of Superman, colorés et enfantins, puisaient directement leur inspiration dans les comics de l’époque, jusqu’à reprendre certaines des intrigues les plus étranges et délirantes de l’Âge d’Argent. Deux auteurs familiers des lecteurs de DC ont d’ailleurs travaillé sur la série, George Kashdan et Arnold Drake.

Le succès aidant, la saison 2 a été étendue à 60 minutes sous le titre The Superman/Aquaman Hour of Adventure. En plus d’Aquaman, le programme comprenait des courts de Superboy, Flash, les Teen Titans, la Justice League, Green Lantern, Hawkman et Atom. Pour la saison 3, l’émission est devenue The Batman/Superman Hour et des cartoons de Batman, Robin et Batgirl ont rejoint les aventures de Superman et Superboy. The New Adventures of Superman a repris son format d’origine entre 1969 et 1970, mais seulement pour des rediffusions avant l’arrêt de ce programme…annulation en partie causée par les plaintes de l’organisation Action for Children’s Television, qui trouvait ce dessin animé pourtant inoffensif un peu trop violent pour les petits enfants.


1938-2018 : BON ANNIVERSAIRE SUPERMAN !