LES QUATRE FANTASTIQUES : Les séries animées

Première partie : Hanna-Barbera (1967/68)

1967 fut une bonne année pour Marvel sur le petit écran. Le programme The Marvel Super Heroes tournait en boucle grâce à la syndication. Spider-Man a eu droit à sa première série animée (à l’inoubliable générique français) à partir de novembre. Et juste avant lui, c’est le studio Hanna-Barbera qui s’est occupé de produire le tout premier dessin animé consacré aux 4 Fantastiques.

56274_1_large

C’est en regardant son fils plongé dans ses comic-books des F.F. que Sy Fisher, un agent pour la télévision, s’est rendu compte du potentiel d’un dessin animé sur la famille de super-héros. Fisher a présenté le projet à Joseph Barbera, du célèbre studio Hanna-Barbera, qui s’est montré intéressé et ensemble, ils ont contacté Stan Lee pour savoir si les droits étaient disponibles. Et comme c’était le cas, un contrat a été signé avec Marvel.

Comparé aux segments de The Marvel Super Heroes (qui ressemblaient plus à un motion-comic avant l’heure), The Fantastic Four présentait une animation un peu plus soignée, même si de nos jours elle apparaît bien évidemment (très) datée. Mais j’ai pu retrouver un épisode en V.F. qui traînait sur le net (celui avec Klaw) et il n’y a pas photo : c’est fun, nettement plus énergique (ce qui n’était pas bien difficile, me direz-vous) qu’un « MSH » avec Captain America ou Thor et les personnalités sont bien respectées.

Malgré les budgets pas très élevés de l’époque, la série était bien produite. Les histoires mélangeaient récits inédits et adaptations des comics, avec Stan Lee et Jack Kirby en consultants, et Alex Toth, un membre régulier du studio, a été engagé pour travailler sur la conception des personnages (celui de la Chose était simplifié pour les besoins de l’animation). Quelques exemples ci-dessous (et plus d’images au post #31 du sujet anniversaire) :

image

1ee92d8a681da44e0f1bd838ce4ba31118774b1a_2_750x623

33ae374c91cec3e10e605eec37118e07862ad948_2_750x593

Les spectateurs français ont du attendre fin 1980 pour découvrir le dessin animé dans l’émission Croque-Vacances. L’unique saison a duré un petit peu plus longtemps chez nous puisque chaque épisode a été découpé en deux parties de 10 minutes chacune. J’avais 6/7 ans à l’époque et c’est donc mon plus vieux souvenir des F.F., avant la découverte des comics. Comme souvent, une chanson fut composée spécialement pour la diffusion française, avec la voix d’un habitué de l’exercice, le chanteur Noam.

Les 4 Fantastiques
Nous protègent du mal
Ils prennent tous les risques
Les 4 Fantastiques
Richard aux bras magiques
Ben Grimm, l’homme de pierre
Johnny, la Torche Humaine
Suzanne dans son champ protecteur

Les responsables de la V.F. n’ont pas vraiment fait leurs devoirs : ainsi l’Invisible n’a pas son prénom français (Jane), Doom n’est pas traduit en Fatalis et Reed Richards est devenu Richard Reed. Les voix sont familières : Roger Carel est Mr Fantastic (mais aussi Doom, Klaw et l’Homme-Taupe), Catherine Lafond (Zora la Rousse) est la Femme Invisible, Pierre Garin (la voix du Capitaine Dobey dans Starsky et Hutch) est la Chose…et ce qui est tout de même un peu bizarre, c’est d’entendre la Torche avec la voix de Gérard Hernandez.

Le troisième épisode, Diablo, a servi pour un livre-disque sorti en 1981. Je l’ai déjà posté dans le fil anniversaire mais pour ceux qui sont passés à côté, je le remets ici :

Et pour terminer cette évocation (en attendant la deuxième partie sur le cartoon de 1978), la version longue de la chanson de Noam :

Pub !

Diable !
Je vais tâcher d’entendre ça.

Tori.

La version Hanna Barbera, je crois que c’est mon premier souvenir télévisuel. Il y avait aussi « La Bataille des Planètes » mais c’était peut-être un peu plus tard.

Les principaux héros de comics, je les ai découverts à la télé peu de temps avant de lire mes premières BD (ça remonte à loin mais je crois qu’il n’y a eu que quelques mois entre les rendez-vous TV et mes premières découvertes B.D.). Les F.F., le dessin animé de Spidey, la série de Hulk…

Il y avait aussi « La Bataille des Planètes » mais c’était peut-être un peu plus tard.

Je crois que c’était à peu près à la même période…

Pareil pour ceux-là.

Deuxième partie : DePatie-Freleng Enterprises (1978)

Dix ans après le dessin animé de Hanna-Barbera, les 4 Fantastiques ont fait leur retour sur les petits écrans U.S. dans une nouvelle série intitulée The New Fantastic Four. Vu les limitations des effets spéciaux, les aventures de la Première Famille furent à nouveau réservées au monde de l’animation, au même moment où d’autres héros Marvel avaient droit au traitement en prises de vues réelles (les séries TV de Spider-Man et de Hulk, les téléfilms de Captain America et de Docteur Strange).

Après Hanna-Barbera, c’est le studio DePatie-Freleng Enterprises (La Panthère Rose, Mr Magoo…) qui a récupéré les droits. Mais il y a eu un problème, car les droits de la Torche Humaine n’étaient pas disponibles. Johnny Storm faisait en effet partie des personnages sur lesquels la Universal avait mis une option pour un potentiel projet télévisé qui ne s’est finalement pas concrétisé contrairement aux titres cités plus haut. Pour sacrifier à la mode des comparses comiques…et parce que le succès du moment était La Guerre des Etoiles…la Torche a alors été remplacée par un petit robot nommé H.E.R.B.I.E.

Le studio s’est entouré de créateurs des comics : Stan Lee et Roy Thomas dans l’équipe de scénaristes et Jack Kirby à la conception et aux storyboards (voir ci-dessous et plus aux posts 237 et 800 du sujet anniversaire). Mais le succès ne fut pas au rendez-vous et la série vite annulée, après seulement 13 épisodes produits. J’ai vu quelques extraits sur le net qui ne m’ont pas vraiment donné envie d’en visionner plus. L’animation est pauvre (j’ai même l’impression qu’elle est un cran en-dessous du cartoon de 1967), l’humour est assez infantile (la Chose passe son temps à se chamailler avec H.E.R.B.I.E.) et les vilains sont ridicules (il y a une scène croquignolette avec Magneto qui traîne sur YouTube).

H.E.R.B.I.E. a tout de même été récupéré par Marvel et intégré au comic-book un an plus tard, dans Fantastic Four #209 par Marv Wolfman et John Byrne. Ma lecture de cet épisode remonte à pas mal d’années maintenant mais si je me rappelle bien, Reed explique que l’inspiration d’H.E.R.B.I.E. lui est venue du dessin animé et que Johnny n’était tout simplement pas en ville le jour où les membres de l’équipe ont signé leurs contrats.

Il n’y a pas eu de diffusion sur la télé française mais pourtant je suis tombé sur un générique avec la voix de Roger Carel, le « Richard Reed » du dessin animé de 1967. D’après les infos du site Planète Jeunesse, plusieurs épisodes sont sortis en VHS dans les années 80 et le casting vocal de la version des sixties a donc été repris (presque) au grand complet.

Prochainement : Thing-ring, do your thing!

Troisième partie : Fred & Barney meet the Thing (Hanna-Barbera, 1979)

Ceci n’est pas un épisode oublié de Marvel Two-in-One avec la Chose et les Pierrafeu (quelle idée de crossover !). En 1979, le studio Hanna-Barbera récupère les droits des 4 Fantastiques et décide d’aller dans une direction…complètement différente.

À la rentrée 1979, les jeunes spectateurs ont pu découvrir un nouveau rendez-vous régulier sur la chaîne NBC : Fred & Barney meet the Thing. Il s’agissait en fait d’une nouvelle émission composée d’un épisode du dessin animé The New Fred & Barney Show (rediffusion de la saison 1 et saison 2 inédite) et de deux épisodes d’une nouveauté, The Thing. Les personnages ne se rencontrent que dans le générique (voir la vidéo de très mauvaise qualité ci-dessous) et dans de brèves vignettes entre chaque segment.

Ce premier cartoon solo de la Chose n’a donc rien à voir avec le héros des comics. Pas de voyage spatial, pas de F.F. : rouquin et maigre (avec des faux-airs de Sammy dans Scooby-doo), Benjy Grimm est un adolescent qui peut se transformer en colosse de pierre grâce à deux anneaux magiques qu’il doit frapper l’un contre l’autre en prononçant la phrase « Thing-ring, do your thing ! » (Matt Fraction et Mike Allred se souviendront de cette accroche dans leur série F.F. en 2013).

26 épisodes de 11 minutes ont été produits. J’ai juste vu le premier (le pique-nique de l’école de Benjy Grimm est perturbé par les crétins de motards du gang de Yancy Street), ce qui ne m’a pas vraiment envie d’en tenter plus. L’animation s’est certes améliorée depuis le premier dessin animé F.F. de Hanna-Barbera, mais le ton est beaucoup trop enfantin et la mécanique déjà répétitive (je vois bien 26 aventures calquées exactement sur le même modèle).

Pour revoir les 4 Fantastiques au grand complet sur le petit écran, il a fallu attendre 1994 et une troisième série animée découverte à l’époque sur Canal +. Mais ceci est une autre histoire…

Tiens, je n’avais pas fait attention, mais la Chose animée a cinq doigts aux mains, contre quatre dans les comics (pour ses pieds, ils ont gardé les quatre orteils)…

Ça fait comme pour Piccolo dans Dragon Ball.

Tori.

Pub et questionnaire pour le fan-club des dessins animés NBC :

6908276112e9ad744fbec0bd5fcc3406