OUTLANDERS t.1-4 (Johji Manabe)

Discutez de Outlanders

C’est pas mal, comme série, le grand mérite étant que ça aille très vite.

image

Tout commence avec une invasion extraterrestre, à laquelle assistent divers personnages, dont une journaliste, Aki, et un photographe, Wakatsuki. Ce dernier tombe sur une guerrière étrangère et, durant la confrontation, celle-ci perd son épée. À partir de ce moment, les événements s’enchaînent.

La guerrière, qui est la princesse Kahm, fille de l’Empereur de la civilisation Santovasku, veut récupérer son épée, ce qui conduira fatalement aux retrouvailles. Mais l’empire s’organise pour retrouver l’héritière, qui ne devrait pas être là. Quant à Aki, elle est persuadée qu’il y a un « gouvernement fantôme » qui était préparé à l’invasion… et les événements vont lui donner raison.

image

Car l’astuce du récit réside dans le fait que les Santovasku sont les anciens occupants de la planète, qui reviennent au bercail et estiment que les Terriens sont des envahisseurs. L’autre excellente idée est de définir leur technologie avancée comme un mélange de mécanique et de biologique, une idée assez banale aujourd’hui mais qui me semble frappée d’une certaine nouveauté en 1985.

image

Le style de Manabe, rapide, esquissé, plein d’énergie, laissant de la place pour les doubles pages, est assez plaisant, même si le glissement vers la comédie l’amène à fréquemment recourir à la caricature, mais la transition est moins violente que dans le cas d’un Masamune Shirow à l’ambiance plus réaliste. Je me trompe peut-être, mais j’ai l’impression qu’il est fortement influencé par Gô Nagai (auquel les designs de créatures renvoient immanquablement) mais aussi par Tezuka lui-même, dans les cadrages ou dans sa manière de ne jamais dessiner les chevilles.

image

La série s’arrête en France au quatrième tome. Le premier est grand format et cartonné (et mon exemplaire a fait la curiosité d’un de mes chats qui en a mordillé le coin supérieur gauche, qui dépassait du rayon), les deux suivants adoptant l’allure d’un TPB américain. Je m’aperçois que je n’ai pas le quatrième, donc je ne connais pas la suite (et je n’ai pas souvenir de l’avoir lue) et je ne sais même pas si l’histoire de conclut dans l’édition française.

Jim

Il me semble (mais j’ai un doute) qu’il existe deux versions du premier tome.

Il y a huit tomes en japonais (et également huit recueils américains, sachant que la version française fut traduite de la version américaine)…

Je n’ai pas lu la fin : contrairement à Caravan Kidd, je n’ai pas les tomes japonais… Je n’ai que les tomes français, au moins un recueil américain et plusieurs numéros individuels… mais pas la fin.

Tori.

C’est pas impossible, ça me parle : si je vois passer l’autre version, je sauterai dessus.

Je me dis qu’il y a quelques séries que je ferais mieux de chercher dans l’édition américaine, décidément.

Jim

Ils ont des visuels qui ne permettent pas forcément de faire immédiatement le lien :
1425824

Tori.

Ça me fera de nouvelles pistes pour fureter chez les libraires d’occasion parisiens, quand j’y retournerai… en 2043 !

Jim

Pas moyen de mettre la main sur les tomes reliés américains à tarif raisonnable pour enfin voir la fin …

Ah ? Je n’ai pas cherché, à vrai dire (et ce que j’ai en anglais, ça doit faire quinze ans que je l’ai)…

Tori.

Je viens de trouver l’édition complète en espagnol à un tarif raisonnable , tentant … très tentant…