PANINI COMICS FRANCE - Les dernières infos


(FC powaaaa) #5084

Oui, en effet, cette remarque est assez drôle !
J’ai tremblé uniquement quand Semic a perdu les droits de Marvel parce qu’à l’époque, j’ai vraiment cru que ce serait fini.


(KabFC) #5085

Tout pareil.

C’est pas tout à fait vrai vu le nombre de trucs Vertigo sortit. Urban en a pas sortit autant pour le moment.


(KabFC) #5086

Ben alors Blackie on t’entends pas sur le sujet. Sur FB tu as l’air d’être sur de toi, à fond, là rien pas un pet de poulet.


(Blackiruah) #5087

Bah quoi ? J’y crois sans y croire dans mon cas, comme dit sur FB à part Glénat ou hachette je ne vois pas qui pourrait reprendre les droits.

Par contre, ta lubie sur les droits européens m’étonnent totalement. C’est Disney hein, s’ils peuvent faire plus de pépette, ils le feront.


(KabFC) #5088

C’est pas parce que tu vends à plus de monde que tu vas avoir un meilleur prix. Si par exemple (et j’admets ma totale ignorance du sujet) tu veux vendre les droits en allemagne, mais qu’aucun éditeur à les reins solide. et que c’est pareil, en espagne en Italie et dans d’autres pays ? Tu fais quoi ?

Panini te dit moi je prends tous les pays, mais pas d’exception, sinon débrouille toi.

Disney ils font quoi ?

Je comprends même pas comment on peut penser une seconde que Panini serait prêt à casser son deal pour un pays ?


(Blackiruah) #5089

Bah c’est surtout pas Panini qui décide.

Il y a des lots, aujourd’hui il n’y a surement pas des lots par "continent "d’ailleurs. Si Disney décide que la France est pas bien traité, si les droits sont bientôt finis sur le territoire, ils peuvent dissocier les territoires (si c’était un lot unique) ou bien juste refaire une appel d’offre sur le territoire en question. Et vu le marché de la BD en France, je serais étonné qu’il soit dans la même offre que les autres pays.


(とり) #5090

Tu connais le marché de la BD dans les autres pays ?

Tori.


(Blackiruah) #5091

Je sais surtout que la France est le 1er consommateur de BD franco belge et 2nd de manga, ça me suffit amplement pour savoir que le marché français est assez énorme.


(とり) #5092

Oui, mais en ce qui concerne les comics ?

Tori.


(Blackiruah) #5093

C’est tellement un marche de niche que ça représente pas grand chose face aux autres (d’ailleurs de ce que j’ai vu je ne serais pas étonné que Panini vendent mieux en Espagne qu’en France)


(Oncle Hermes) #5094

Je ne saurais pas dire pour les comics en particulier, mais pour la BD entendue dans le sens le plus général, globalement la tendance est à l’augmentation du marché partout en Europe ; mais certains pays partent de loin… voire de très très loin pour tout ce qui est Europe de l’Est.

(La production de BD “locale” en ex-URSS n’a commencé à émerger qu’après la Pérestroïka, dans les années 90, et il a fallu les années 2000 pour que paraissent là-bas les premières traductions russes de classiques franco-belges comme de comics U.S.)

Spontanément et intuitivement, je serais assez d’accord avec Blacki sur l’idée que la France représente un marché sinon tout à fait unique, en tout cas plus massif que chez nos voisins.


(Fred le Mallrat) #5095

Les droits étaient pas europeens jusque là mais par pays


(Blackiruah) #5096

Ce qui clôt l’affaire des “droits européens”


(Fred le Mallrat) #5097

j ai trouvé que c etait europeen depuis 2006


mes excuses


(KabFC) #5098

ce qui relance l’affaire des droits européens.

Non, mais ils peuvent être en position de force pour négocier.

Beaucoup de si pour quelqu’un de sur de lui.

Tu t’es trompé.

et en plus ils ont quelques pays sud américains.


(Blackiruah) #5099

Pas forcément, comme partout, ça doit être une histoire de lots, dans cette histoire, faut bien comprendre que ce n’est pas Panini qui est en position de force, loin de là.
Surtout au vu des ventes en France et la balance qui a penché du coté de DC dans le super héros alors que médiatiquement parlant, Marvel est loin devant dans le coeur (le porte monnaie) du public.


(Lord-of-babylon) #5100

Mais au delà de ça vous pensez que ca serait mieux avec un autre éditeur ?

Pour ma part je dubite forcément où alors il faut s’entendre ce le terme de mieux. Déjà contrairement à d’autres, la pire solution serait l’arrivée chez Dargaud. Le monopole on a vu que cela à fait, rien de bon.

Les autres éditeurs actuelle ? mmmmmouais.

Si changement il y a, il y a aura aussi un énorme changement dans la proposition et pas en bien je pense. Le volume ne sera surement plus le même et on pourra dire au revoir aux revues. Chouette pourrait t-on dire compte tenu de la situation actuelle, pour ma part c’est un pas de plus dans vers le fait que la BD devient un loisir de riche


(Jim Lainé) #5101

Je crois qu’il va falloir en finir avec cette idée reçue. Vu le nombre de sorties tous les mois tout cumulé, vu les chiffres qu’atteignent les meilleures ventes, les comics en VF ne sont plus un marché de niche. Un Batman moderne se vend entre 20 000 et 40 000, voire plus. Combien de sorties franco-belges peuvent y prétendre ? Rajoutons les succès considérables de Walking Dead, du catalogue Star Wars, des vedettes de Marvel, et on obtient un marché d’une vivacité incroyable, qui génère un chiffre d’affaire considérable. La multiplication des acteurs durant ces dernières années contredit la simple idée du marché de niche : si c’était le cas, ils ne s’y précipiteraient pas. Rajoutons aussi la croissance du catalogue Disney via Glénat (j’imagine que ça marche : se lancer sur des collections qui ont dix ou vingt tomes, c’est un sacré risque), et ça finit de brosser le portrait d’un secteur vivace et imposant.

Jim


(Fab) #5102

Oui moi aussi


(Oncle Hermes) #5103

Je ne vois ni le “monopole” — Panini est toujours là, et Delcourt, et Glénat s’est lancé sur le marché, et Bliss avec le catalogue Valliant, et Akileos, et Ankama, et French Eyes, et Milady, et… —, ni le “rien de bon”, ne serait-ce que compte tenu de l’augmentation du marché depuis l’arrivée d’Urban — mais on peut aussi parler de l’aspect incitatif que ça a pu avoir sur le fond.

J’ai un peu du mal à comprendre le “on a vu ce que ça a fait”, du coup…

Et pourquoi pas un nouvel éditeur, fût-il adossé à une grosse structure, comme ça a été le cas pour Urban ? Toujours dans la très théorique hypothèse où Panin perdrait la main, hein, de toute façon. Je ne serais pas particulièrement preneur d’une reprise de Marvel par Urban, ils ont déjà beaucoup de pain sur la planche avec DC ; mais quelqu’un qui fasse aussi bien, ma foi…

On a déjà dit au revoir aux revues. En tout cas aux neuf dixièmes.

Amen.

Accessoirement, pour revenir sur l’idée de la “particularité” du marché français en la matière, il pourrait aussi être intéressant de comparer les chiffres avec les ventes de TPB outre-Atlantique, sur une population qui n’a pourtant rien à voir en termes de taille et donc de clientèle potentielle. Un tome de Walking Dead c’est tiré à 100 000 exemplaires chez nous, alors que si je regarde les estimations de ventes en v.o. sur Comichron, ça plafonne autour de 25 000 là-bas. Sur du “Batman moderne” on doit en être dans des chiffres similaires des deux côtés de l’Atlantique, voire là encore supérieurs en France. Alors à côté de ça il y a des titres qui marchent très bien dans la langue de Stan Lee, comme Saga ou Paper Girls, qui ne font pas des chiffres aussi exceptionnels au pays de Molière et de Franquin, mais tout de même.