Parlons édition Le Modèle Urban Tétanos ou Sauveur du Comics VF ?


(Blaze j) #65

Le Bas prix le culte des foules consumériste qui transforment peu à peu ce monde en enfer j’exagère un peu mais que veut on réellement payer une brique pas trop cher qui ne sera lu qu’une ou deux fois et rangé dans une bibliothèque de la famille addams ou avoir un écrin qui rendent hommage aux génies des auteurs on parle pas de red she hulk ou d’harley quinn par palmiotti on parle de Transmetropolitan Preacher Y the Last Man etc Vous les voulez à pas cher kiosque d’anthologie softcover vous y tenez et le voulez en HC vous y mettez le prix c’est mon raisonnement l’apparence du luxe pour une réalité bien moins reluisante voila le schéma d’urban comme le dirait Arno Chic et pas Cher


(FC powaaaa) #66

Kab et Fred ont trouvé leur maître !


(Ben Wawe) #67

Encore une fois, moi, je n’ai aucun problème, et je ne crois pas être le seul.
Après, d’autres en ont parlé, mais je suis plutôt “comics à prix abordable quitte à rogner sur la qualité, afin de favoriser la lecture et pas la collection de luxe” (même si je demeure en désaccord sur la qualité).
Ce qui est plutôt rigolo, car tu critiquais plus haut le côté collection - ce que tu finis par mettre en avant, car Urban n’aurait pas la qualité voulue. :wink:

Entièrement d’accord.
Urban Comics a été un sauveur, mais n’est ni un éditeur parfait, ni une entreprise entièrement vouée à ses lecteurs ; mais c’est, à mon sens, un très bon éditeur, qui fait des choix souvent intéressants et qui, surtout, me parlent, car ils correspondent à mes envies actuelles (31 ans, 20 ans de lecture mensuelle de comics, trop de mensuels jamais relus et qui s’entassent, plaisir d’avoir une bibliothèque de tomes en librairie, plaisir de relire en bloc une saga).
Urban Comics n’est pas parfait, mais est mon éditeur idéal, que ça soit sur les choix, la fabrication et les prix.

Je crois que ton début de message a tout résumé.
Par contre, franchement, c’est quoi ton problème avec Urban ? Ils ont volé ton chien ou quoi ? Le débat est intéressant, mais le titre initial et tes messages expriment une haine que je ne comprends vraiment pas.
C’est qu’un éditeur, hein. Qui s’en sort plutôt pas mal.
(mince, j’avais à la base animé un forum de fan-fictions pendant 4/5 ans sur un univers appelé Urban Comics, bien avant l’arrivée de l’éditeur, je m’apparais plus légitime à avoir les “boules” de voir ça repris^^)


(FC powaaaa) #68

Et encore : tout est question d’éducation !


(Blackiruah) #69

Ahah il doit s’habiller en friperie ce gars xD

Franchement si tu me poses la question, personnellement je m’en balance du format tant que c’est pas cher (je suis d’ailleurs dans une remise en question à savoir si j’arrête le panini pour passer au marvel unlimited là) mais comprend bien que leur succès n’est pas du qu’à leur format mais surtout à leur “éducation”, c’est ça qui les rend si “reconnu” , c’est un peu le grand frère des jeunes lecteurs, ils se fient à cet éditeur car leur éducation s’avère efficace.


(Blaze j) #70

c’est bien le cœur du problème le futur est condamné


(Ben Wawe) #71

OH MON DIEU, ARRÊTEZ TOUT, URBAN COMICS NOUS MÈNE À L’APOCALYPSE.
Non ?
Non mais, sérieusement…


(FC powaaaa) #72

T’inquiète, Cable va revenir du futur !


(Fab) #73

:roll_eyes:


(KabFC) #74

Ils n’ont pas de succès puisqu’en 5 ans on en est au troisième reboot, que le mag Superman et GL ont été annulé que le mag suicide squad ne surf que pour Harley Quinn et aussi les tirages sont faibles pour 2016 (les chiffres de 2017 n’étant toujours pas communiqués).


(KabFC) #75

Panini a tester pourtant. Les maigres effort je trouve ça très dur.


(softverre) #76

Mais un tirage faible ne veut pas dire insuccès… je pense que si vraiment les kiosques ne marchaient pas on aurait un mag Batman, un JL en bimestriel et basta… Panini reboote aussi tout le temps, c’est devenu la norme et pour moi ça ne veut pas dire grand chose (et Urban la fait moins souvent que Panini)


(Blackiruah) #77

Surtout que le mag de Batman marche très bien de ce qu’on m’a expliqué et ça ne m’étonnerait pas que les 2 autres soient des ventes correctes


(Blaze j) #78

je suis marvelien le constat est sans appel une dizaine de kiosques mensuels pour Marvel un mag sup et un autre sur batou qui se battent en duel Quand dans les étals t’as 80% de Marvel c’est ça de gagné sur la concurrence Il était tout à fait logique que DC cherche un concurrent pour réamorcer leur univers en france et c’est un succès commercial sans aucune mesure Mais les quelques albums DCU Panini que j’ai je les chéri (7 soldiers of victory superman redson et cosmic odyssey )


(Blaze j) #79

je tiens juste à rappeler à ceux qui pensent que j’ai un double langage mon postulat à ce sujet A aucun moment je n’ai pensé qu’à une seule formule de diffusion On a le droit de se faire plaisir et d’avoir quelques beaux livres à la maison Ce que je dénonçais c’est le diktat totalitaire du choix de ses lectures par ce biais 80% de mes lectures c’est du Kiosque


(KabFC) #80

Le mag Batman fonctionne bien, mais il marchait déjà bien à l’époque de Panini le mag vendant sur la fin mieux que spidey. Mais que dire, c’est Batman. C’est un peu hors norme.

Le mag justice league à été porté par de gros gros noms dont notamment Jim Lee, je ne suis pas sur que depuis le Rebirth le mag fonctionne aussi bien. suicide squad tient sur un perso comme je l’ai déjà dit. Le mag green lantern c’est finit sans trompettes ni fanfare, passant de mensuel à trimestriel pour finir à rien.

Le mag Superman à finit par disparaître.

Il n’y a que 3 mag au final plus des récits complets, si on regarde face à Panini c’est peu.


(KabFC) #81

Alors le succès d’Urban est indéniable, mais bien aidé. je vais m’expliquer (et surement me perdre).

Panini à lancer à sa reprise Dc 4 albums plus du HS. ça n’a pas pris. Pourquoi ? Le travail proposé avant par Semic avait commencé à éduquer les foules, mais pas assez. La génération de lecteur capable d’absorber DC en plus de Marvel (financièrement) ne viendra que plus tard (en gros maintenant) et les autres n’ont vu en kiosque que du Marvel depuis 20 ans.

le marché lib, balbutie et les quelques essais de Soleil (avec Authority ou JLA de Waid, Hitch, Morrison, Quitely), du Téméraire avant (notamment transmetropolitan) ou encore Swamp Thing de Moore chez Delcourt sont des échecs. Bref le public ne semble pas habitué.

Bref Semic arrive lance le tout avec Hush (du Jim Lee ca aide) enchaine avec le Superman de Lee et se lance dans la lib avec les Semic book. L’aventure dure 1 ans et puis on passe chez Panini.

Panini fera du bons et du moins bon, mais les mecs ont tenté. Mais comment accroché le lecteur quand Batman commence en pleine guerre des gangs, que superman voit le retour d’un Byrne en dessous de tout, que la JLA est dans une mauvaise passe alors que Semic vient de publier l’une des grandes périodes du titres. wonder woman est illisible, seul Green Lantern fonctionne et encore, les débuts de Johns sont GL sont plutôt très critiqué par le public.

du coup il reste quoi 2 mag sur la fin. Là ou Marvel aux début des années 2000 en france c’est l’xplosion Marvel Knight, les X-Men connaisse une renaissance qu’li cherche à nouveau, Les vengeurs de busiek et Perez sont classique, mais fonctionne puis vient Geoff Johns, et enfin Bendis, je ne parle pas de la gamme Ultimate…

Il faut donc voir que les deux grosses licences sont chez le même éditeur (une erreur de base selon moi). et que l’un des deux est en feu quand l’autre sombre atrocement (il faudra attendre Sinestro Wars et l’arrivée de Morrison sur Batou pour que ca reparte un peu), normalement en tant qu’entreprise tu mets en avant ce qui marche et tu stop ce qui ne fonctionne pas.

Par contre Panini à très bien compris que le marché de la lib qui se développe est très demandeur de comics qui n’en sont pas pour un lecteur qui ne le sait pas, et le catalogue Vertigo est des plus exploité par Panini. Urban à côté ils ont fait quoi en neuf dans le catalogue Vertigo ? Ou sont les books of Magik, les Invisibles, Doom Patrol, swamp-Thing, Lucifer… Pour le moment Urban ne fait que ressortir encore et encore les mêmes séries déjà publiés.

Urban n’est pas un sauveur, c’est une éditeur qui à su s’entourer de gens passionnés et qui n’ont qu’une licence (au départ) sur lequel travaillé. On y voit des anciens de Semic qui ont fait un travail remarquables à l’époque et qui furent pourtant très largement critiqué quand Panini a repris (lui aussi fut vu comme le sauveur), mais le gros point positif pour Urban c’est New 52.

New 52 a permis à de nombreux lecteurs d’embarqué avec Urban la qualité des histoires reste plutôt variés, mais l’accessibilité elle est indéniable et c’est un énorme coup de pouce dont n’a pas bénéficié Panini à l’époque.

Je résume le succès d’urban pour moi ce fait grâce au travail fait avant par Semic et Panini et le timing avec New 52.


(Lord-of-babylon) #82

Mais peut-on vraiment parler de ditkat quand l’offre répond à une demande majoritaire dans laquelle tu ne t’inscrit pas ?


(Blaze j) #83

je parle pas de l’offre je parle de la demande justement


(KabFC) #84

mais la demande n’est pas lié à un éditeur. Il y répond simplement.