QUESTIONS / RÉPONSES


(sylvain cordurié) #1501

Certes…
Mais je n’ai pas critiqué si souvent Bendis pour que l’on m’oublie sur le bord de la route comme un animal domestique, bande de juilletistes ! :slight_smile:


(KabFC) #1502

plus septembre, mais pardon je ne voulais pas t’oublier.


(Ermac1515) #1503

coucou ! Je reviens sur mes questions à propos de Green Lantern.
Y avait pas grand chose à se mettre sous la dent car je me limitais au format librairie.

Mais si je passe par d’autres formats, on a peut-être un peu + en VF ?

J’ai cru voir des Green Lantern Saga par exemple. Il me semble que ça ne correspond à rien de ce qui a été fait en librairie ?

Je suis tombé aussi sur des DC Heroes qui semblent être un complément des Blackest Night et Brightest Day, et qui n’existeraient en VF que sous ce format.


(Le Doc) #1504

Il n’y a que la série GL de Geoff Johns qui a été rééditée en librairie; Les 3 autres séries (GL corps, New Guardians, Red Lanterns) n’ont été publiées qu’en kiosque.

Je suis tombé aussi sur des DC Heroes qui semblent être un complément des Blackest Night et Brightest Day, et qui n’existeraient en VF que sous ce format.

Oui, ces minis n’ont pas été rééditées…


(Ermac1515) #1505

Ce qui est dommage, c’est qu’apparemment, elles ne sont pas non plus prévues dans la réédition en intégrale de la saga de GJ qui inclut me semble-t-il Blackest Night.
Ca aurait été une bonne occasion de les inclure pourtant.


(Ermac1515) #1506

Questions un poil + ardue !!

J’ai entendu parlé dans une vidéo youtube (Point Culture pour ne pas la citer) de 2 épisodes Spider-man sur Le Rhino.
L’une dans laquelle le Rhino devient + intelligent puis redevient volontairement idiot devant l’absurdité du monde, et 1 où il raccroche puis perd sa femme dansun affrontement entre le nouveau Rhino et Spidey, ceci déclenchant sa colère et son rempilage.
Bref ça m’a donné envie de les lire. Quelqu’un sait si ça a été édité en VF ? EN lib de preférence, mais sinon e kiosque.

De même, dans Batman - Un Long Halloween, il croise Salomon Grundy dans les égouts et essaie de ne pas lui faire mal et va même jusqu’à lui apporter à manger pour Noël. Ce qui laisse à penser qu’ils se sont rencontrés précédemment dans une situation où Batman se serait “pris d’affection” (ou pitié) pour lui en qq sorte. Quelqu’un saurait me dire dans quels épisodes ?

Voilà, merci par avance si vous arrivez à m’éclairer !


(Marko) #1507

L’arc de Milligan et Fegredo avec le Rhino intelligent (inspiré par Flowers for Algernon) a uniquement été publié en kiosque dans un hors-série (le numéro 8).

8

L’autre arc correspond à une des histoires de la période “The Gauntlet” (marqué par le retour successif des anciens adversaires de Spidey). C’est disponible en kiosque mais pas encore en librairie.

131

134


(Ermac1515) #1508

Merci infiniment. Plus qu’à les trouver.

Reste l’histoire dans laquelle Batman “sympathise” avec Grundy.


(KabFC) #1509

Aucun. Long Halloween est un classique, mais un peu à part dans la chronologie Batmanienne.


(Ermac1515) #1510

Alors simplement les principaux épisodes où ils s’affrontent ?
J’aimerais assez lire des choses sur Grundy, personne n’a de recommandations ?

Sinon, les épisodes JLA Year One

https://www.comics-sanctuary.com/comics-jla-year-one-vol-1-issues-s40903-p226104.html

commencent en faisant référence à une bataille des 5 héros contre divers ennemis extraterrestres. Bataille qui se serait passé peu de temps avant mais qu’on ne voit pas. C’est fais exprès ou cette fameuse bataille pendant laquelle ils se sont rencontrés et lisible quelque part ?

Merci !! ^^


(とり) #1511

Ça, c’est parce qu’il n’y a pas encore eu de film Green Lantern… ~___^

Tori.


(Ermac1515) #1512

J’ai pas compris pourquoi tout le monde déteste ce film. Je l’ai trouvé très bien et plutôt fidèle au comics Origins, que ce soit dans l’histoire (Atrocitus remplacé par Parallax je crois) ou surtout dans la psychologie des persos.
Alors tout n’est pas parfait, mais franchement je l’ai trouvé très sympa.


(Oncle Hermes) #1513

:confused: Puisque tu demandes… Je ne peux pas parler pour tout le monde, mais en ce qui concerne les quelques lointains souvenirs que j’en ai (je ne l’ai vu qu’une fois et je considère que c’était déjà une fois de trop) :

  • La première chose qui m’a marqué est que, pour un film dédié à un personnage dont les pouvoirs (et, du moins à mon sens, l’intérêt) reposent sur la puissance de l’imagination, le résultat en manque singulièrement. Le film arrive après une vague de dix ans de films de super-héros et c’est peu dire qu’il fait peu d’efforts pour s’en démarquer ; c’est du déjà vu et revu, remâché et prédigéré, que ce soit dans les détails (le traumatisme de la mort du père copié-collé de Batman Begins, Parallax réduit à un grand nuage coloré comme Galactus dans Les 4 Fantastiques et le Surfeur d’Argent…) ou dans les grandes lignes : toutes les péripéties, tous les retournements de situation, tous les développements (forcément parallèles) des personnages donnent l’impression d’être connus et courus d’avance. C’est comme si le film cochait péniblement case après case tous les attendus du film de super-héros façon décennie 2000 le plus générique possible. Le scénario, au demeurant, ne cherche même pas à faire semblant, Hal Jordan se laissant téléguider de péripétie en péripétie par son anneau sans prendre de décision par lui-même pendant la majeure partie de l’histoire. Quelques lignes de dialogues d’autodérision piteuse essaient de faire passer la pilule, ce qui est rarement bon signe.

  • Les acteurs sont à la ramasse, la réalisation est passe-partout, sans éclat (alors que Campbell est un réal, certes très inégal, mais qui dans ses meilleurs moments peut se montrer un artisan hautement capable : cf. ses Zorro et plus encore ses James Bond), James Newton Howard a dû sous-traiter la musique dont pas une note ne reste en tête… et malgré le côté déjà peu engageant de ce récapitulatif, tout ça est peu comparé à la catastrophe industrielle que sont les effets spéciaux du film. On sent une volonté de se saisir de n’importe quelle opportunité pour tenter d’en mettre plein la vue, avec un résultat invariablement effroyablement moche.

  • Enfin, je me souviens d’avoir été très gêné par le traitement du personnage de Sinestro, en essayant d’imaginer ce que les spectateurs non-connaisseurs de l’univers version papier pouvaient en retirer. Car à vouloir jalousement garder son statut de “vilain” pour un opus suivant (finalement jamais tourné), le scénario semble totalement légitimer ses propos et sa position, pour un résultat qu’on dira, au mieux, “bizarre” (un peu comme si on faisait un Spider-Man du point de vue de J. Jonah Jameson), au pire, franchement problématique, puisque le film se retrouve ainsi à porter, sans prise de distance, un discours complètement fascisant, auquel il donne raison à le fin !


(FC powaaaa) #1514

Sûrement, mais ça va quand même être difficile de te contredire !


(Jim Lainé) #1515

C’est un film qui s’est pris une volée de bois vert imméritée par rapport à d’autres, nettement plus mauvais. C’est pas un bon film, il a plein de défauts (trop de vilains mal définis, des déséquilibres entre la partie “humaine” et la partie “spatiale”, un big boss trop protéiforme et donc informe, des pistes lancées de manière pas claire, des SFX envahissants et dans l’ensemble hideux…), mais je pense qu’avec le temps, on le regardera comme un divertissement un peu bancal mais sympatoche. À côté d’un Daredevil, d’un Catwoman ou d’un Ghost Rider, il fait tout de même figure de pépite.

Jim


(FC powaaaa) #1516

Va falloir attendre encore un peu, alors !
J’ai essayé de le revoir …


(Ermac1515) #1517

Là on est d’accord. Ces 3 là sont clairement en dessous et il est difficile de rester éveillé devant. Quoique j’ai bien aimé l’histoire de l’origine des femmes chats qui viendrait de divinités égyptienne. Je ne sais pas si ça vient des comics mais je ne connaissait pas et j’ai trouvé ce détail original et plutôt sympa, même s’il aurait dû être plus exploité à mon goût…


(FC powaaaa) #1518

Vous avez oublié Elektra …


(Ermac1515) #1519

J’ai vu le film avant de lire le comics Origin. J’ai trouvé Sinestro trop classe dans le film, alors que je m’attendais à un personnage beaucoup plus con et penché du côté obscur, vu que tout le monde sait ce qu’il devient + tard. Mais là, il était juste cool (même si on n’a pas eu suffisamment l’occasion de voir ses talents) Et après avoir lu le comics, je me suis dit, ben c’est pareil en fait. Donc c’est plutôt un bon point pour le film je trouve.

C’est vrai que niveau scénario y a pas de surprise, mais tu trouves qu’il y en a dans le comics d’où il semble majoritairement tiré ? Si tu le vois après l’avoir lu, j’imagine que tu dois un peu + t’ennuyer, mais si tu fais dans l’autre sens, ça se regarde bien, avec un scénario qu se veut aussi surprenant que 90% des films qui sortent d’Hollywood. Alors dire qu’un film est mauvais juste parce qu’il est moins bien que les meilleurs ? Je ne suis pas trop d’accord. Relativisons.


(Ermac1515) #1520

Je peux pas juger, j’ai même pas eu le courage de le regarder.