QUESTIONS / RÉPONSES


(KabFC) #1681

Blackie semble avoir un argot que lui seul utilise.


(Lord-of-babylon) #1682

Après le titi, le louchébem et le javanais…le blackie


(Blackiruah) #1683

Huhu ^^
Ma banlieue est riche en expression ^^


(FC powaaaa) #1684

Va nous falloir le petit blackie illustré bientôt …


(とり) #1685

L’exemple n’est peut-être qu’un exemple, mais c’est le seul qu’on a de ce sens du mot…
Quant à l’utilisation du mot seul, ça veut dire que Larousse et l’Académie Française se trompent tous les deux (chacun indique bien qu’il s’agit d’un verbe intransitif) ?
Larousse n’indique pas de “plancher sur”, mais simplement un “plancher” (même si les deux définitions qu’il donne peuvent être utilisées avec les deux : “Traiter un sujet d’examen, faire un exposé, une démonstration ; travailler sur un texte, un devoir, etc.”).
Quant à l’Académie Française, elle est plus claire :

Dérivé de planche, employé, à partir du XIXe siècle, dans l’argot scolaire au sens de « tableau noir ».

Fam. Être interrogé au tableau ; passer un examen. Les candidats plancheront jusqu’à midi.
Par ext. S’astreindre à un travail intellectuel. Il a planché tout le dimanche sur ce rapport.

Tori.


(FC powaaaa) #1686

Mais qui sont ces Larousse et autres Académiciens pour oser dire que Blackie se trompe ? Oui, qui sont ces gens ???


(Blackiruah) #1687

Mais loool c’est de l’argot, depuis quand l’académie va recenser tout l’argot ? On cherche tous les mots de verlan ? On va chercher ragequit ou daron ? La bonne blague :rofl:

Et dans le lien que je vous ai mis la déf qu’il donne n’est pas abandonner quelqu’un à ce que je sache, si ? Donc que vous ayez cet exemple est une chose mais t’as une définition écrite. Après que tu la crois ou pas, ça m’est complètement égal, nous on l’utilise également dans ce sens.

C’est la vie c’est comme ça, et si tu retrouves ça sur un site, c’est que ma ville n’est pas un cas unique :wink:

Cela dit pour revenir au sujet de base merci je transmets.


(Jim Lainé) #1688

Faut vraiment que tu ouvres un dictionnaire, un jour.
:wink:

Les dictionnaires (pas seulement le Larousse) composent leur sommaire en fonction de ce que dit l’Académie française (et non pas au petit bonheur la chance).Y compris l’argot.
Par exemple, dans mon Petit Larousse 2016, “daron” est trouvable en page 340, première colonne. Mais au verbe “plancher”, je ne trouve pas le sens que tu utilises (ni non plus le sens de 1884 vers lequel tu renvoies). Quant à “ragequit”, il n’existe même pas dans cette édition.
Alors je sais, un dictionnaire, surtout un “petit”, fait des sélections et n’a pas vocation d’avoir une approche historique mais de rendre compte d’une actualité de la langue. Mais cette actualité doit correspondre à un usage répandu et attesté. Par exemple, l’Académie vient paraît-il de faire entrer “brexit” dans son dictionnaire, même si c’est un néologisme anglophone. Cela s’explique par le fait que son usage est répandu (dit et compris par tout le monde) et attesté dans de nombreux supports.
Les emplois régionaux, les idiotismes locaux, voire les emplois fautifs, n’apparaissent pas dans les dictionnaires. Parce qu’ils sont minoritaires.
Le mot “cairon” m’a toujours frappé, à ce titre. C’est un terme du sud (employé notamment dans la région de Montpellier) qui désigne le parpaing. Visiblement, là-bas, tout le monde comprend, mais le terme n’est pas attesté dans les dictionnaires, sans doute parce qu’il n’est pas assez répandu.

Ouais, enfin dans sa mise en contexte, le lien est assez explicite :

plancher
Abandonner, quitter

Synonyme : se séparer, quitter, abandonner
• 1884 tu sais, s’il est aisé de ne plus aimer une femme, c’est roide de la plancher là 1884. Le Boul’ Mich’ <1 citation(s)>

L’exemple, c’est quitter quelqu’un. Mais dans la rubrique “synonyme”, il donne en premier “se séparer”, ce qui implique que le contexte est celui d’une relation affective.

Beh justement, elle ne correspond pas à ce que tu fais du mot. Tu m’excuseras, mais à choisir, j’ai plutôt tendance à croire ce site.

Sauf que le sens que tu utilises, c’est abandonner (de faire quelque chose), laisser tomber, arrêter. Ce n’est pas le même sens que celui que tu donnes.

Tu imagines facilement à quel point ça m’inquiète.
:wink:

Jim


(Blackiruah) #1689

Oui car dans certains cas ça fonctionne, mais c’est un exemple sinon il y aurait écrit “Abandonner quelqu’un” :wink:

Enfin bon, je vais pas discuter 20ans, désormais vous connaîtrez ce cas et ce sens
“Learn with Blacky” arrivera un jour (il va falloir quelques trimestres encore :joy_cat: )


(Jim Lainé) #1690

J’ai rarement vu aussi buté, pinaise.
:wink:

Jim


(FC powaaaa) #1691

Ne me dis pas que tu t’en rends compte que maintenant ?:wink:


(Jim Lainé) #1692

En général, j’essaie d’éviter les jeunes, donc j’avais pas fait gaffe…

Jim


(Blackiruah) #1693

Pourtant c’est d’ordre public xD


(とり) #1694

De notoriété publique ?

Tori.


(Blackiruah) #1695

Là oué XD


(Jim Lainé) #1696

Il est fatigant, notre mauvais élève, hein Tori ?
:wink:

Jim


(Blackiruah) #1697

Quand j’ai tort, je sais le reconnaître, et quand j’ai raison, je sais le dire XP


(Jim Lainé) #1698

Euh…
Comment dire…

Jim


(Blackiruah) #1699


(FC powaaaa) #1700

Ouais, alors, les chats, je pense que Jim a largement l’habitude de les mater !
(d’ailleurs, dans le quartier, ils l’appellent le mateur de matou)