STAR TREK: THE ANIMATED SERIES (Saisons 1-2)


(Le Doc) #1

V1_SY1000_CR0,0,749,1000_AL

Retour dans le passé (1973)
Saison 1, épisode 2
Réalisateur : Hal Sutherland
Distribution : William Shatner, Leonard Nimoy, DeForest Kelley, James Doohan, Mark Lenard…

La première série Star Trek, diffusée entre 1966 et 1969, n’ a pas été un succès immédiat. Elle a même été menacée d’annulation après les deux premières saisons, et ce n’est que grâce à la pression de ses fans que l’équipage de l’Enteprise a pu continuer ses aventures une année supplémentaire. Mais cela n’a tout de même pas suffi pour poursuivre cette première mission de cinq ans. La chaîne NBC a ensuite vendu les 79 épisodes en syndication et ce sont les multiples rediffusions qui ont suivi qui ont construit la popularité de Star Trek qui est ainsi devenue une véritable série culte.

Durant les années 70, le retour de Star Trek a failli se concrétiser sous la forme d’une nouvelle série télévisée avant que Paramount ne donne le feu vert au premier long métrage réalisé par Robert Wise. Pendant toutes ces années de discussions et de développement, il y a bien eu du Star Trek sur le petit écran, sous la forme d’un dessin animé en 22 épisodes répartis sur deux courtes saisons et multirediffusés par la suite. Star Trek : The Animated Series a d’ailleurs remporté l’Emmy Award de la meilleure série pour enfants en 1975.

Star Trek : The Animated Series était une production Filmation et qui dit Filmation, dit animation (très) limitée…pour ne pas dire cheap (on leur doit notamment les dessins animés DC des sixties ou encore Blackstar, Musclor et T’as le bonjour d’Albert). Cheap jusque dans le casting vocal puisque Filmation ne voulait pas utiliser la distribution complète de la série pour réduire les coûts et c’est Leonard Nimoy qui a insisté pour que Nichelle Nichols et George Takei reprennent leurs personnages de Uhura et Sulu (mais pas que puisqu’il était d’usage que les acteurs dit “secondaires” s’occupent de plusieurs voix dans chaque épisode, là encore pour des questions de budget). Seul Chekov est absent du dessin animé, remplacé par deux nouveaux membres d’équipage extra-terrestre. Walter Koenig a tout de même pu participer à la production, en écrivant le scénario d’un épisode de la saison 1.

Le dessin animé n’a pas connu de doublage français et c’est le doublage québécois d’époque (qui ne reprend pas les voix de la série classique) qui a été conservé. Etrangement, l’entité connue sous le nom de Gardien de l’Eternité (voir Contretemps) se prend dans cette version québécoise pour un mauvais imitateur de Charles de Gaulle…

Plusieurs scénaristes de la série classique se sont illustrés sur le Star Trek animé, comme D.C. Fontana qui s’est occupée de l’épisode 2, Yesteryear (Retour dans le passé ou Le Petit Spock selon les traductions). Dans cette aventure, Kirk et Spock reviennent d’une mission temporelle menée grâce au Gardien de l’Eternité pour découvrir que plus personne à bord de l’Enterprise ne connaît le Vulcain. Après une recherche, Spock découvre que dans cette nouvelle chronologie, il est mort enfant pendant son kahs-wan (le test de maturité vulcain dont le principe est de survivre 10 jours dans le désert de la Forge de Vulcain sans nourriture, sans eau et sans arme).
Spock décide alors d’utiliser à nouveau le Gardien de l’Eternité, de remonter le temps et de se sauver lui-même…

D.C. Fontana avait écrit en 1967 Un tour à Babel (S2E10), l’épisode qui a marqué la première apparition des parents de Spock, le vulcain Sarek et l’humaine Amanda Greyson, et elle a naturellement poursuivi l’exploration de la civilisation vulcaine ainsi que de l’enfance de Spock (dans Un tour à Babel, il y avait une mention de l’animal de compagnie du vulcain, que l’on découvre ici) avec Retour dans le passé.

Cette intéressante plongée dans les jeunes années de Spock a influencé les auteurs des différentes déclinaisons de Star Trek. Gene Roddenberry avait décrété que les événements du dessin animé ne faisaient pas partie du “canon” Star Trek, pourtant certains éléments et concepts ont tout de même été repris au fil des années, dans les séries, les romans et les jeux. Le film Star Trek de J.J. Abrams a même fait référence à la scène où le jeune Spock est harcelé par trois petites brutes…et a réutilisé l’idée de la rencontre entre deux versions du célèbre vulcain à deux âges différents…


(Le Doc) #2

Et voilà qui termine ce cycle Star Trek entamé début décembre (14 chroniques, 7 sur Star Trek au cinéma et 7 sur Star Trek à la télévision)…


(Ben Wawe) #3

Merci beaucoup !


(Le Doc) #4

Content que ça ait plu…
J’aime bien l’idée de faire des “cycles” de temps et temps et d’ailleurs, il y aura bien entendu un cycle consacré à Superman en début d’année (donc dans quelques jours^^) pour fêter les 80 ans de l’Homme d’Acier…


(Ben Wawe) #5

Hâte de voir ça. :slight_smile:
Je ne le dis pas à chaque fois, mais lire et découvrir tes chroniques est un vrai plaisir.


(Le Doc) #6

Merci ! :blush:


(vernes) #7

Un vrai plaisir de t’avoir suivi sur ce cycle :heart:, je serai sur le suivant ^^ .


(KabFC) #8

Comment ça finis. Dis donc. Il en manque un peu la tout de même. tu te fouterais pas un peu de nous ?

PLus sérieusement je suis bien triste que ce soit finis, c’était hyper bien de suivre ce cycle. vivement le prochain.