THE THING (Matthijs van Heijingen Jr)

(Jean-Marc Lainé) #1

Tiens, je suis en train de regarder la prequel de The Thing, celle de 2011 qui raconte les événements qui précèdent le film de Carpenter de 1982, et je trouve ça pas mal.

Pas encore arrivé au bout, donc peut-être que je serai déçu au final, mais pour l’instant, ça passe en revue des figures imposées du film (le chenil, le bûcher, le lance-flamme, les couloirs…), tout en apportant des tas de petites touches supplémentaires (la douche, les clés…) qui sont autant de clins d’œil à d’autre genres lorgnant plus vers le slasher. Comme de bons petits clins d’œil, quoi. Le tout dans un film qui prend son temps, qui ne cède pas à la tentation d’un montage frénétique : ça va bien avec la lenteur, le froid, la neige, et la montée de la tension.
La narration va quand même assez vite, ça ne perd de temps ni à présenter les personnages et leur travail, ni à introduire la créature. L’équilibre entre l’ombre qui cache le monstre et la lumière qui le dévoile est assez bien trouvé, et les scènes les plus éclairées renvoient à toute la dimension biologique, charnelle, presque sexuelle de la vie humaine (dénudée, menacée, copiée…).

La grosse différence, me semble-t-il, c’est dans la description du groupe. Dans la version de Carpenter, le groupe est fatigué, désœuvré, et rassemble une belle brochette de crapules, des méchants, des revanchards, qui ne s’aiment pas. Le surgissement du monstre ne fait qu’exacerber tout ça, mais on n’a dès le départ aucune sympathie pour eux. C’est somme toute des sales cons. On se prend à les apprécier parce qu’on a peur pour eux, mais pas par sympathie.
Ici, le groupe est plus actif, plus optimiste, plus frais, plus neuf en quelque sorte, et plus solidaire. Les tensions demeurent, mais ils parviennent, pendant une partie du film, à contenir leurs réflexes de défense, à ne pas brûler les nouveaux venus par exemple.
D’un coup, ça change la tonalité du film. Ça crée une sympathie supplémentaire en faveur des humains, alors que chez Carpenter, ce n’était pas si clair que ça de savoir qui c’était, la… “chose”.

Bon, je continue à regarder.

Jim

0 Likes

LA CHOSE D'UN AUTRE MONDE (Christian Niby)
Index des films
(Jean-Marc Lainé) #2

Bon, bah je confirme ma très bonne impression : l’ambiance est vraiment bien, ça va vite (1h38, pas de fioritures, super sobre…), c’est bien tendu, la fin est forte, et accessoirement légèrement ouverte, et la jonction avec le film de Carpenter est impeccable.
Les références et clins d’œil sont toujours là, notamment à Alien et Aliens, la dimension charnelle et sexuelle se confirme également. Et autre gros plus, le scénario se rapproche du roman (ou de la grosse nouvelle, plutôt…) de John Campbell Jr, notamment dans la justification des agissements de l’extraterrestre (ce qui confirme l’impression qu’il fait son truc, qu’il se défend, qu’il essaie de survivre, ce qui est implicite chez Carpenter, qui nous fait en quelque sorte un drame de l’incommunicabilité entre races de l’espace…).
Vraiment, plein de qualités, ce film.

Jim

0 Likes

(opaline) #3

Bon ben tu m’as donné envie de le voir. J’ai toujours peur des remaniements ou remake de film, mais au vu de ton avis, je risque de passer un très bon moment.
Je reviendrais poster mon avis dès qu’il sera visionné. :slight_smile:

0 Likes

(hikaru_no_go) #4

pareil.

0 Likes

(Jean-Marc Lainé) #5

Déjà, ils ont joué à fond la carte de la prequel, donc ça ne “touche” en rien le film de Carpenter (que j’adore). Ensuite, ils ont bien fait leurs devoirs, en révisant leurs classiques. Et enfin, ils ne sont pas dupes, connaissent bien le genre et les genres voisins, et n’enflent pas le récit en le faisant déborder.
Ce qui est très bien pour tout le monde : ceux qui aiment (genre, moi), apprécient ce format qui ne déborde pas, et ceux qui n’aimeraient pas seraient face à un film qui ne s’éternise pas et qui n’est pas enflé.

C’est fait pour !
:wink:

Jim

0 Likes

(CryptKeeper) #6

Pour le coup , là , maintenant , tout de suite , je viens de m’ acheter un coffret " The Thing " contenant les deux films ( l’ original , que je n’ avais toujours pas en DVD & cette préquel , que je n’ ai pas encore vu , mais dont on ne m’ a dit que du bien ) .

Je n’ ai plus qu’ à regarder tout ça ( enfin , une fois le coffret arrivée à la maison ) .

0 Likes

(silverfab) #7

Sans vouloir faire le trouble fête, j’ai trouvé ce “prequel” navrant, loin d’être à la hauteur du film de Carpenter. J’ai même pas attendu la fin (ah la la, depuis que je vais plus au cinoche ça arrive de plus en plus souvent, et c’est bien dommage…ou pas d’ailleurs).

0 Likes

(Zombie) #8

Comme toi, j’ai pas pu aller jusqu’au bout non plus.

Ah ben je l’ai repris en blu ray, la version de Carpenter (même bonus que sur le dvd), je l’ai revu à nouveau, et il est toujours aussi bon, il veillit très très bien ([size=85]ce qui n’est pas le cas de toute la filmo de Carpenter, même si ça se tient assez bien[/size]) ! :slight_smile: [size=50]Et j’ai refilé le dvd à un ami avant que vous ne me demandiez ! ^^[/size]

0 Likes

(Jean-Marc Lainé) #9

Moi, ça me fait ça depuis que j’ai changé d’ordi, il y a quoi, trois ans, quelque chose comme ça ? Donc, avec un ordi plus puissant et un beau grand écran, je peux regarder des trucs en bossant, sans que les images rament, ce genre de choses… Je regarde donc beaucoup de choses, et je ne vais pas au bout quand ça m’enquiquine. Mais l’avantage, souvent, c’est que je peux les revoir assez vite, si vraiment j’ai un doute sur ma vision, ou que les circonstances ont fait que j’ai été distrait (genre, un coup de fil en plein film ou en plein épisode, et on loupe des choses, le regard est faussé…).
Pire, depuis, j’ai du mal à tenir en place devant un truc à la télé. C’est très bizarre, mais j’ai l’impression de perdre mon temps, puisque souvent, je ne fais “que ça”. Ça a complètement faussé mon rapport aux “images qui bougent”.

Jim

0 Likes

(CryptKeeper) #10

C’ est toujours un plaisir de revoir l’ original . Je l’ ai revu récemment . Mais là , en DVD , il y a les bonus & ça c’ est toujours intéressant ( quoique parfois , certains commentaires de films m’ ont déçu , genre le réal qui te raconte la scène sans apporter d’ anecdote de tournage ou de trucs techniques ) .

Vous êtes les deux premiers à dire que le second film n’ était pas bon . En même temps , je ne connais pas tant de personnes qui l’ ont vu . Ce sera la surprise alors . Moi , c’ est Batman-The Dark Knight , que je n’ ai pas pu voir jusqu’ au bout ( pas vu au ciné , je suis allé jusqu’ au passage où notre bon Harvey se retrouve à l’ hôpital défiguré . Non , le dernier c’ est Priest ( pas vu au ciné non plus , tant mieux , car j’ ai du tenir 20 minutes , mais pas plus , ah ah ah ) .

0 Likes

(Jean-Marc Lainé) #11

[quote=“CryptKeeper”]
Vous êtes les deux premiers à dire que le second film n’ était pas bon . En même temps , je ne connais pas tant de personnes qui l’ ont vu .[/quote]

J’ai comme la vague impression que ce film m’a pas fait beaucoup d’entrées, et a refroidi un public fan du film de Carpenter, en tout cas dans nos contrées…
Ce que je trouve pas mal, c’est qu’en se positionnant en prequel, la version de Van Heijingen Jr refuse (et ne mérite pas) la comparaison : c’est un récit qui se situe dans le même univers, mais qui n’est pas comparable, parce que ce n’est pas la même histoire. Donc aucun des deux films n’est là pour faire de l’ombre à l’autre.
Ça appelle donc une vision séparée, indépendante. Et en temps que “slasher de monstre”, en quelque sorte, il est franchement pas mal. Rien de génial, mais il fait son boulot de construction de suspense et de tension. Il a des personnages plus passe-partout, moins équivoques que les personnages de Carpenter. Mais en contre-partie, il creuse un peu plus sur la bestiole, et ce faisant, il renoue avec la nouvelle d’origine.

Moi, je ne suis pas allé le voir en salle, parce que c’était à un moment où je serrais les dépenses et où j’étais moins sur Paris, mais souvent en déplacement quand même. Mais je crois que si je l’avais vu en salle, j’aurais passé un bon moment. Pas un truc inoubliable, mais le film a fait des choix intéressants.
Genre, on connaît la bestiole, on sait tous comment elle fonctionne, et même si on n’a pas vu le film, l’esthétique de The Thing, qui se retrouve dans des tas de trucs plus récents (on parlait il y a peu de Resident Evil, mais on peut aussi penser à M.A.L. ou Leviathan, voire à Deep Rising…) est bien connue. Du coup, ils choisissent de montrer un peu plus, et donc d’induire une peur plus fortement teintée de dégoût. C’est pas idiot, ça réveille des trucs ataviques qui fonctionnent pas mal.

Au cinéma, je regarde jusqu’au bout.
Ça fait quand même des années que je n’ai pas vu un film qui me fasse regretter mes ronds. Même Battleship, que j’ai raqué au tarif réduit, j’ai pas regretté mes ronds, cette année.
Non, les derniers trucs que j’ai regretté d’avoir raqués, c’est le premier TombRaider (le pire, c’est que les places étaient gratuites : c’est dire comme le film était mauvais, si j’avais la sensation de me faire rouler alors que je n’avais rien payé…) ou le premier Austin Powers. Ça remonte. Et encore avant, c’était un Steven Seagal que ma femme m’avait traîné à voir, et Les Nuits Fauves. C’est vieux, tout ça.
Donc au cinoche, je reste, on sait jamais. On n’est jamais à l’abri d’une bonne surprise.

À la téloche, c’est autre chose : déjà, y a souvent des pubs, c’est l’occasion d’aller pisser, de zapper, de faire le point, voire d’éteindre. Et c’est quand même très rare que j’aille pas au bout, mais ça m’arrive. J’ai jamais vu Slevin jusqu’au bout (et pourtant, j’aime bien Josh Hartnett, Bruce Willis, les films de Paul McGuigan…). Et quelques autres comme ça. Des séries, aussi. Life on Mars, j’ai jamais pu dépasser le premier épisode. Bizarre, hein.
Le fait d’avoir des moyens techniques qui permettent d’accéder plus facilement et plus rapidement à de la documentation ou du loisir, change les habitudes à un point étonnant.

Jim

0 Likes

(R-vey) #12

Pareil que les copains plus haut…
Y’a 3 jours, j’ai moi aussi acheté le coffret blu-ray regroupant les deux films.
Parce que je ne sais pas faire comme Jim, je vais attendre que mon agenda se dégage un peu, je veux vraiment me mater tout ça dans des conditions optimales. N’ayant pas revu le film de Carpenter depuis 13 ans, je veux kiffer le truc comme au premier jour.

0 Likes

(Jean-Marc Lainé) #13

Y a deux écoles, sur ces films qu’on aime.
Jay Wicky me disait que les films qu’on aime, faut les revoir souvent, comme ça, eux et nous, on vieillit ensemble. Il n’a pas tort.
L’autre “école”, qui dépend souvent des circonstances, des hasards, du temps qui passe sans qu’on s’en aperçoive, c’est de revoir les films qu’on aime peu souvent, à beaucoup d’années d’intervalle. En plus, on se dit qu’ainsi, on les préserve dans la mémoire.

The Thing, sur les deux trois dernières années, j’ai dû le revoir trois ou quatre fois. Mais entre la première fois que je l’ai vu (fin des années 80) et mettons 2007, j’avais dû le voir deux fois, quoi… Et quand je l’ai revu pour la première fois, après une très longue période, des tas de choses m’ont sauté au museau : des détails sur les décors, une écriture de personnages au rouleau, la musique… Tout cela ne semblait vieillot et poussiéreux, parce que je n’avais pas pris la précaution de vieillir avec.
Il a donc fallu que je le re-revoie pour, en quelque sorte, enlever la poussière. Et depuis, je le retrouve toujours avec plaisir.

Ave l’ordi, internet, la TNT et tout plein d’outils, je finis par revoir très souvent des films que j’ai adorés dans mon enfance. Genre, une fois par an, je dois pouvoir me faire les Alien, les Ghostbusters, les Indiana Jones, les Star Wars, le premier Dents de la Mer, Roger Rabbit, les Terminator, les Predator, La Grande Vadrouille, Le Corniaud, Le Bon la Brute et le Truand et mille autres choses… Et c’est vraiment bien, effectivement, de “vieillir” avec les films.

Jim

0 Likes

(CryptKeeper) #14

M.A.L ? Tu parles de " Mutant Aquatique en Liberté " ? Oh putain . Lui , ça fait plus d’ une décennie que je ne l’ ai pas revu . Faut que je me le refasse un jour .

Au ciné, je ne me casse pas avant la fin des films . Je suis un jusqu’ au boutiste . Et pourtant , il y a des années de cela , je me suis fait une journée avec " Blade 3 " suivi de " La Reine des Damnés " . Ce jour-là , j’ étais quand même bien dégoûté . J’ avoue que pour le second film , je m’ attendais à être déçu .

Condenser les " Chroniques des Vampires " ( Lestat , le Vampire & La Reine des Damnées ) d’ Anne Rice en un seul p’tit film de moins de deux était impossible . Bon , ils n’ ont rien garder de " Lestat " , mais ça n’ empêche pas que c’ est l’ une des pires adaptations de romans que j’ ai vu .

Quand je pense qu’ il y en a qui pleure sur le SdA ( LOTR , excusez-moi ) en maudissant Peter Jackson .

Il n’ a pas tort Jay . C’ est une bonne façon de vieillir avec le film et d’ éviter de trouver ça moins bon que l’ on ne l’ aurait cru . Puis , ça permet d’ infirmer ou de confirmer ses impressions sur un film . Après , il peut y avoir le sentiment de " je l’ ai trop vu " & là on peut , peut-être , perdre le plaisir de le revoir .

En tout cas , j’ ai hâte de voir ça . Bon là faut que j’ aille me préparer pour ma journée ( ou que matinée , ça dépendra ) ciné d’ aujourd’ hui .

0 Likes

(Jean-Marc Lainé) #15

Lui-même.
Je l’adore, celui-là, sans doute parce que je l’ai vu assez tôt, et qu’il a des pures scènes (une très belle variation sur le thème de la porte qu’il ne faut pas ouvrir…).
Pendant longtemps, je l’ai préféré à Leviathan, mais ce dernier a quand même des idées bien sales qui font bien peur, et qui rajoutent cette dimension de dégoût qui va bien avec ces récits de monstre. Maintenant, mon cœur balance…
C’est en tout cas deux petites productions qui paient pas de mine, et qui ont leur dose de flip.

Jim

0 Likes

(CryptKeeper) #16

Très bons films l’ un comme l’ autre . J’ avais adoré les deux . Il y a fort longtemps que je ne les ai pas revu , mais là , du coup , tu me redonnes envies .
Je visualise bien quelques scènes , mais ça reste floue . Il faut vraiment que je les revois . C’ est plus facile de parler de films quand les souvenirs sont plus frais ( enfin pour moi ) .

En ce moment , je suis quand même vachement films . Je suis beaucoup moins comics . Je me suis refait les 4 tomes d’ Empowered ( besoin de rigoler & de détente ) au lieu de rattraper mon retard sur les mags X-Men/X-Men Universe . Je suis à jour dans d’ autres séries ( Marvel Universe , le retour de Thanos , miam ) , donc ça va .

Bon , ça va revenir .

Dans le genre film des annes 80 , j’ ai enfin découvert The Monster Squad ( Shane Black ) , dont le Doc , entre autre avait parlé .

Puis , il y a Ghostbusters qui est repassé récemment sur la TNT , du coup , j’ ai enchaîné avec le n° 2 .

Bon ,il y a aussi les films actuels , la BA de Promotheus sur grand écran , ça donne carrément envie . Les belles images qui renvoient à Alien ( le vaisseau ) .

Pareil , celle de MIB 3 est franchement marrante & Brolin a l’ air excellent en K jeune ( les expressions du visage sont parfaites ) .

En fait , en ce moment , je suis juste plein d’ envie . Voir les Avengers m’ a donné envie de revoir un paquet de films adaptés des comics ( Spiderman , Hulk , Iron Man , etc… ) & de relire quelques vieux Strange , Titans ( en plus , il y a Excalibur dedans ) .
Je reviendrai parler de The Thing 2011 , quand je l’ aurai vu parce que là , certains vont se " plaindre " gentiment que je fais du gros HS . :laughing: :laughing: :laughing:

0 Likes

(Jean-Marc Lainé) #17

[quote=“CryptKeeper”]
Je reviendrai parler de The Thing 2011 , quand je l’ aurai vu parce que là , certains vont se " plaindre " gentiment que je fais du gros HS . :laughing: :laughing: :laughing:[/quote]

Pas moi.
:wink:

Jim

0 Likes

(CryptKeeper) #18

Oui , ça , je sais . Tu n’ es pas le seul . Ce qui est appréciable .

Pour M.A.L , sais-tu s’ il existe une version DVD ? Pour Léviathan , il n’ y a pas de problème , cette version est bien là .

Je me disais que tous les " vieux " films de cette époque non peut-être pas eu droit à leur version DVD . Mes premières recherches ne sont pas concluantes , mais je continue à zieuter . Je ne suis pas à l’ abri de tomber sur une bonne occas . :smiley:

0 Likes

(CryptKeeper) #19

En recherchant le DVD de M.A.L , je suis tomber sur le film C.H.U.D (Cannibale, Humanoide, Usurpateur, Devastateur ) .
Le film se passe à New York , dans les égouts . Tout comme M.A.L & Léviathan , j’ en garde un bon souvenir . Mêmes années 80 , que les deux autres . C’ est encore un film que je n’ ai pas vu depuis des années & que j’ ai bien envie de revoir , tiens .

0 Likes

(Louisv) #20

[quote=“CryptKeeper”]En recherchant le DVD de M.A.L , je suis tomber sur le film C.H.U.D (Cannibale, Humanoide, Usurpateur, Devastateur ) .
Le film se passe à New York , dans les égouts . Tout comme M.A.L & Léviathan , j’ en garde un bon souvenir . Mêmes années 80 , que les deux autres . C’ est encore un film que je n’ ai pas vu depuis des années & que j’ ai bien envie de revoir , tiens .[/quote]

Mais oui, les clodos que les mutations transformaient en monstres. C’était quand même un sacré nanar fauché typique des années 80. Je crois même que la 5 avait osé le diffuser, plus tard, ainsi que d’autres films du même acabit.[size=85] Sacré Sangria.[/size]

0 Likes