X-MEN : DAYS OF FUTURE PAST (Bryan Singer)

Suite au désistement de Matthew Vaughn, qui reste tout de même sur le film en tant que producteur et co-scénariste, Bryan Singer reprend donc les commandes de la saga cinématographique des X-Men.

Le tournage de la suite de X-Men : Le Commencement, intitulée X-Men : Days of Future Past (d’après l’histoire de Chris Claremont et John Byrne publiée dans Uncanny X-Men 141 et 142), débutera au printemps prochain pour une sortie prévue en juillet 2014.

Bryan Singer a dévoilé une partie du casting sur son compte twitter, en commençant par confirmer le retour de Michael Fassbender (Magneto), James McAvoy (Charles Xavier), Jennifer Lawrence (Mystique) et Nicholas Hoult (Hank Mc Coy/Le Fauve) :

Il a ensuite annoncé que Patrick Stewart et Ian Mc Kellen reprendront leurs rôles du Professeur Xavier et de Magneto :

Le synopsis officiel du film n’a pour l’instant toujours pas été révélé, mais l’intrigue de Days of Future Past devrait logiquement unifier la trilogie originelle et X-Men First Class et donc jongler entre le passé, le présent et un futur apocalyptique.
Mark Millar, consultant sur les films Marvel de la Fox, en a parlé en ces termes :

Pour reprendre les mots de Bryan Singer, “more to come”…

Hugh Jackman serait actuellement en négociations pour reprendre une nouvelle fois le rôle de Wolverine dans X-Men : Days of Future Past (ce qui ne serait pas une surprise puisqu’il est le seul acteur à figurer dans tous les films de la franchise mutante de la Fox).

Rôle important ou simple caméo comme dans X-Men First Class ? Affaire à suivre…

Source :hollywoodreporter.com/heat-vision/x-men-hugh-jackman-talks-395364

Il serait tout de même dommage de se passer de Wolverine dans un film reprenant la trame de cet arc génial qu’est “Days of Future Past” : son atomisation représentée sur la couv’ de “Uncanny…” 142 est quand même une des images le plus fortes de toute la mythologie mutante.

Sinon, le projet a du potentiel : même si j’ai été déçu (sans plus) par le “First Class” de Vaughn, force est de reconnaître que c’était quand même le volet le plus réussi de la franchise.

Ce qui me fait le plus peur en fait, c’est le nom du réal’ : Bryan Singer.

[quote=“Photonik”]Il serait tout de même dommage de se passer de Wolverine dans un film reprenant la trame de cet arc génial qu’est “Days of Future Past” : son atomisation représentée sur la couv’ de “Uncanny…” 142 est quand même une des images le plus fortes de toute la mythologie mutante.
[/quote]

C’est vrai.
Mais cela dit, j’espère vraiment qu’on ne tombera pas dans le travers des films de Singer, à savoir qu’on verra les X-Men, et non “Wolverine et les X-Men”. Ce qui est tout à fait différent. Donc je souhaite que Wolvie fasse un cameo et se fasse atomiser, et puis qu’on puisse aller de l’avant et voir autre chose.

Clair que ça a du potentiel, mais j’espère également que Singer saura faire un film un peu plus punchy que ses premiers X-Men.

En tout cas c’est officiel, il est confirmé au casting, c’est l’acteur lui même qui l’a confirmé à Access Hollywood. C’est une bonne nouvelle.

[quote=“Photonik”]
Ce qui me fait le plus peur en fait, c’est le nom du réal’ : Bryan Singer.[/quote]

Tout pareil.

Jim

Moi c’est tout le contraire, les deux premiers X-Men faisant partis des meilleures adaptations de comic-book, le scénario et l’histoire de X-Men First Class étant de lui également, j’ai toute confiance.

Moi, j’ai un mal fou à les revoir, ses deux films. Je les trouve longs, très compassés, globalement mous. Je préfère le deuxième, parce qu’il joue avec les thématiques intéressantes de l’univers mutant, à savoir la rédemption, le racisme et l’identité. Mais bon, les bastons sont un poil balourdes, quand même.
Le troisième m’enthousiasme nettement plus visuellement, j’adore son final, et pourtant, il accumule un nombre incroyable d’âneries d’écriture.
Vraiment, cette trilogie, j’ai quand même un peu de mal, dans l’ensemble.
En revanche, First Class, je le trouve vraiment excellent.

Jim

Le premier est d’un chiant … Le second est pas mal par rapport aux thèmes abordés mais demeure très lent de rythme et c’est plus un film sur Logan qu’autre chose … Le 3ème, autant certaines scènes m’ont beaucoup plu, autant j’ai détesté tout ce passage d’invasion mutante sur alcatraz …

First Class a un rythme plus soutenu mais ne m’a pas convaincu plus que ça au regard des productions sur la franchise avengers où on retrouvait ce côté Larger than Life. Mais c’est possible que ce soit du à la première trilogie qui a impacté mon enthousiasme …

Le 1er et le 2e sont des films sur Logan (et c’est pour ça que j’espère voir autre chose avec Days of Future Past… Aura-t-on Rachel ou un Logan du futur qui viendra dans le présent? :mrgreen: ).
Mais ils manquent de peps ces films, les acteurs ne sont pas habités du tout par leur personnage. Donc effectivement c’est chiant. Je n’ai pas revu le 2 (mais c’est vrai que la thématique était intéressante), mais le 1 je l’avais revu après le First Class, et ça manque cruellement de rythme quand même.
Le 3 pour moi c’est une daube finie, une injure à la franchise mutante.

C’est une manière de filmer totalement différente, mais moi j’ai bien retrouvé ce que j’aimais à la lecture des X-Men dans ce film.

Globalement du même avis : le premier “X-Men” chiant comme la mort (et essayez de le revoir aujourd’hui, il a pris un méchant coup de vieux le bougre), le deuxième au potentiel intéressant un peu foiré par Singer, et le troisième très indigent d’un point de vie cinématographique (à part deux scènes : l’envol d’Angel et le duel Fléau / Kitty) et très mal écrit par dessus le marché…

“First Class” ne m’a pas déplu (je crois que Fassbender y est pour beaucoup), mais je suis assez d’accord avec Niko : ça manque cruellement de souffle, même si ça ne manque pas d’idées…

Ha ben écoute, je dis cela sans désir de provoquer mais je l’ai regarder le lendemain après avoir vu First Class véritablement pour me laver les yeux tellement j’avais pas aimé la version Austin Powers des X-men. J’ai pas trouvé que le film avait vieilli (ou bien alors Superman de Donner ça à vieilli aussi). Qu’il soit maintenant ancré dans une époque ayant vu l’influence de Matrix au point de vue graphique certe mais la colonne vertébrale du film à savoir la rivalité entre Xavier et Magneto est toujours aussi bonne parce qu’elle repose sur deux grands acteurs. Alors par contre il y a clairement un problème au niveau de l’alchimie du groupe qui est peu présente (sauf à la fin ou l’attaque de l’équipe contre Magneto notamment dans le final avec les combinaison de pouvoirs) au profit d’un duo Rogue/Wolverine mais c’est un film qui rentre dans la catégorie “défauts compensé par grande qualité” que cela ne me pose pas de problème.

J’ai par contre beaucoup plus de réserve concernant la suite. L’effet de surprise n’étant plus là et les obstacles concernant l’adaptation étant bien moins présente.

Je ne trouve pas du tout non plus que le premier X-Men a veilli non plus !
Toute cette molesse, toutes ces tares comme le sénateur Kelly qui se transforme méduse ou je-ne-sais-quoi, Dent-de-Sabre qui ressemble à un catcheur, ce final ridicule, tout ça c’était déjà là.
J’ai jamais aimé ce premier X-Men ([size=85]malgré que j’ai trouvé que Jackman campait déjà un Logan crédible même si trop grand, et que Mystique est über sexy[/size]).
Le deuxième, je l’aime bien par contre, un bon film divertissant.
Le troisième n’existe pas.
Et X-Men: le commencement est un très bon film, le meilleur film de super héros depuis Batman, le défi de mon point de vue.

Bref, moi non plus, ça ne m’enchante guère le retour de Singer à la réal.

je déteste singer. Point barre

Sabretooth qui ressemble à un catcheur,c’est normal,l’acteur étant le catcheur Tyler Mann,le dernier Michael Myers.

Dents-de-sabre qui ressemble à un catcheur, non, ce n’est pas normal. :mrgreen:
Mais je sais bien que Tyler Mann était catcheur ([size=85]pour qui me prend tu, je suis un putain de geek, nomdédiou ! ^___^[/size]), ceci n’excuse pas cela.
Dents-de-sabre est ridicule d’un bout à l’autre du film, un vrai guignol, il n’inspire pas la peur, non vraiment, c’est un ratage complet.

Je ne trouve pas que le premier soit lent, au contraire il prend son temps pour instaurer l’ambiance générale du long-métrage, nous présenter les personnages, mais Singer n’en oublie pas d’ajouter une dose d’action (le combat en cage au début, la première rencontre entre les X-Men et la Confrérie, l’attaque du train et le final) C’est je trouve assez, sans oublier qu’il épaissie le background de ses personnages, donnant des scènes clés pour les novices et un plaisir pour les yeux pour les fans qui reconnaîtront certains passages (je pense aux rêves de Logan dans le département K, l’introduction avec Erik, les passages avec la machine ou la première introduction de Raven.) Le casting est pour ma part sans faute, je considère Hugh Jackman comme un bon Wolverine, un poil grand certes, mais ce n’est qu’un détail.

J’aime bien aussi l’idée de faire de Erik un homme âgé physiquement, c’est plus terre-à-terre que l’explication dans les comics, mais j’aime bien! La première apparition de Mystique aussi est très bien amené et on comprend la peur dans le regard du sénateur. D’ailleurs j’aime bien le passage avec le sénateur et Ororo, leur échange est simple, mais résume bien la situation, celle entre Logan et Ororo qui suit est du même acabit. En tout cas le premier film vieillit bien dans mes souvenirs, le second est un peu du même style, sauf qu’il est plus édulcoré visuellement, mais pas dans le propos. Le troisième est un navet. First Class est excellent également.

Tu dis qu’il épaissit le background de ses personnages dans le premier film mais c’est tout de même ultra centré sur Logan. Rien sur le passé des X, Ororo, Jean, Cyclops, des étudiants mutants devenus profs … c’est ça le background posé rien de plus …
Xavier et Magneto, ils se connaissent et ne sont pas d’accord, ont été amis mais rien de plus.
En gros, on sait quelques trucs sur Raven et Logan, puis de manière vague, floue sur Xavier et Magneto. Tout cela nous est donné de manière à éveiller la curiosité sans vouloir creuser de peur de se prendre les pieds dans l’histoire.

En ce qui concerne le “vieillissement” du film que j’évoquais plus haut, et qui ne semble pas être ressenti à part moi, je précise un peu ma pensée.

Je ne parle pas du look des acteurs ou même de la photo du film quand je parle de “coup de vieux”. Pour reprendre l’exemple du “Superman” de Donner, c’est pas parce que les coupes de cheveux de Christopher Reeve ou de Margot Kidder sont ringardes que le film est “vieux”, ni même du fait de la photo du film, avec son aspect “cotonneux” (surtout pour les scènes kryptoniennes ou de la Forteresse).
Au contraire, je trouve que ce film vieillit remarquablement bien, du fait de sa structure surtout : une bonne heure d’exposition consacré aux “origines”, c’est un modèle qui fait encore florès (les “Spider-Man”, que ce soit celui de Raimi ou celui de Webb). Et les scènes de vol continuent à produire leur petit effet…

Non, c’est ailleurs que le vieillissement du premier “X-Men” de Singer se joue, à mon avis. Notamment la structure, avec cette vieille ruse de sioux, certes efficace mais pas moins éculée pour autant, de faire découvrir un univers par les yeux d’un ou plusieurs nouveau(x) arrivant(s). “Inception” de Nolanreposait aussi sur cette facilité.
De plus, l’ambiance et le design du film renvoient en effet à tous ces films post-“Matrix”, qui paraissent aujourd’hui affreusement datés, les “Equilibirum”, “Ultraviolet” et consorts…
Les scènes d’action, très cheap (c’est pas vraiment le fort de Singer), étaient pas jojo à la base, mais à la revoyure, c’est pire : les derniers développements du genre “action”, réussis ou pas, avec l’emphase sur le côté nerveux (renforcé par des prises de vue “documentaires” ou "à l’arrachée) ont totalement ringardisé le film de Singer.
D’autre part, le film échoue totalement (ça avait été relevé par les critiques à l’époque) à restituer le côté collectif typiquement comics de ces scènes, comme ça a été précisé plus haut (et de ce point de vue, à mon sens, seul le “Avengers” de Whedon via un plan-séquence vraiment bien pensé parvient à rendre ce feeling et à en faire du cinéma, même si j’ai été déçu globalement par le film mai c’est un autre débat).

Ce qui sauve un peu le film, c’est le talent de “casting” (la qualité la plus importante peut-être d’un metteur en scène, j’entends par casting le choix de tous les intervenants du film, équpie technique incluse) et de directeur d’acteurs de Singer, et la tenue globale de sa mise en scène, sans génie mais solide dans son dispositif assez classique finalement (pas du Rattner quoi), nonobstant les défauts évoqués plus haut.

Usual Suspects compris ?
Si c’est le cas, je divise par 2 tout le crédit que je t’accordais après ton échange - en fait, fort intéressant :wink: - avec KabFC. :slight_smile: