COMMANDO : DERRIÈRE LES LIGNES ENNEMIES (collectif)

Suite au succès de JOUR-J (À l’assaut de la Forteresse Europe), les Éditions Pierre de Taillac se lancent dans l’édition VF de petits recueils sortis en Angleterre l’année dernière.
Ayant reçu des exemplaires par la grâce de l’éditeur, j’en profite pour faire un petit focus dessus. Pour l’heure, il y a deux volumes, Commando : Derrière les lignes ennemies et Commando : Armes secrètes de l’Allemagne nazie.
D’un format plus petit que le gros recueil précédent (qui a déjà connu une réimpression agrémentée d’une nouvelle couverture, très jolie), ils se rapprochent bien entendu de l’édition anglaise, mais également des formats poche dans lesquels les fascicules de Commando étaient traduits en France, dans cette « BD de gare » vendue en tourniquets. Du coup, l’expérience de lecture confine aux délices de la nostalgie : petit format, noir & blanc, papier modeste (mais loin d’être dégueu, je rassure les angoissés du bel objet… si si, vous, là, faites pas l’innocent, je vous ai bien reconnu). Le simple feuilletage m’a transporté de lointaines décennies en arrière.
Question lettrage (ma petite fixette à moi), le même feuilletage ma lasse une impression de soin et de qualité : c’est pas du grand génie, c’est pas très inventif, mais c’est propre, lisible, les bulles sont bien calibrées, les blocs de textes sont bien posés, je n’ai rien vu qui m’ait fait bondir (une lecture plus attentive sera bien entendu plus exigeante, mais bon…).
Et autre chose, intéressante, le prix : 9,90 euros pour près de 200 pages de BD (avec sa dimension pop culture et son caractère patrimonial), je trouve que c’est pas mal.
Vous me connaissez, j’aime la BD popu (pour reprendre une expression chère à Zaitchick) et j’ai soutenu Clair de Lune quand ils ont osé se lancer dans les fumetti. Bah là, c’est pareil, soutenons un petit éditeur qui ose une initiative intéressante non seulement pour l’amateur de militaria (le fonds de commerce des Éditions Pierre de Taillac), mais également intéressante pour l’amateur de BD. On regrettera l’absence d’informations d’ordre éditorial (titre et numérotation anglais, date de sortie, identité des auteurs…), mais on comprendra que ce n’est pas la préoccupation première de l’éditeur. Et on se consolera en assistant à l’exhumation d’une vieillerie fort sympathique.

Derrière les lignes ennemies
Pierre de Taillac
2014
200 pages
9,90 €
ISBN : 978-2364-450394

Retrouvez trois nouvelles histoires du comics culte Commando :
Au pays des bandits - Un homme en guerre - Piège à espions

Pour poursuivre la lutte dans l’Europe occupée par les nazis, les Alliés font appel à leurs meilleurs hommes : les commandos. Entraînés à frapper derrière les lignes ennemies et à disparaître, ils sont de toutes les opérations secrètes sur le continent européen. Qu’il s’agisse de libérer un important prisonnier détenu dans un château allemand surveillé par une horde de SS, de mener des raids dans les montagnes italiennes ou de mettre hors d’état de nuire un scientifique à la botte des nazis, les soldats d’élite de Commando répondent toujours présents…

Vous pouvez découvrir un peu l’intérieur de l’ouvrage à cette adresse.

Jim

Et c’est même dans les prix d’Artie ! :wink: C’est pas commun ça pour un “petit” éditeur !

Héhé !
C’est aussi pour cela que j’essaie de relayer l’information, quoi : c’est des trucs un peu périphériques à la grosse actualité, mais pour mille raisons, ça serait dommage que les gens qui aiment ratent ça !

Jim

Je les rentrerai ce soir dans la BDD tiens

Alors puisque tu aimes bien les cadres … c’est de la BD anglaise, de la Grande Bretagne d’Europe, pas des Etats-Unis d’Amérique … donc, est-ce que tu considères ça comme du comic book ? :mrgreen:

:wink:

C’est donc possible de faire du 200 pages pour moins de 10 euros. :slight_smile:

C’est un “petit format” genre Akim ou Battler Britton ?

Comics xP

Je sais que la question ne m’est pas adressée, mais je dirais pour ma part que, puisque les anglais disent « comics » aussi, alors c’est du « comic » (singulier, sans « s »). Ou du comic book. Même si ça ressemble à des fumetti.

:wink:

Jim

Un petit commentaire sur les deux recueils.

Jim

Pour les amateurs de récits de guerre, de BD anglaise et de Hugo Pratt :

Jim